Le Roux en feu pour un essai après 52 secondes
L'ailier des Cheetahs a grandement participé à la victoire des siens.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Avec deux coup de pied par-dessus parfaitement exécutés, Willie le Roux a permis aux Cheetahs de marquer deux essais décisifs lors de leur courte victoire face aux Waratahs.
Ce n’est pas l’essai le plus rapide de l’histoire du Super Rugby, ce record revenant au Fidjien Vula Maimuri en 2001 contre les Crusaders après seulement 12 secondes, mais avec ses 52 secondes, celui du centre Robert Ebersohn lors de la courte victoire des Cheetahs face aux Waratahs ce samedi (26-27), mérite une mise en lumière. Il faut dire que sa réalisation a été particulièrement léchée. Et si aujourd’hui Ebersohn peut se targuer d’avoir inscrit l’un des essais les plus rapides du Super 15, il peut remercier son coéquipier, Willie le Roux. En effet c’est par un coup de pied par-dessus parfaitement réalisé et réceptionné que l’ailier a offert l’essai à son coéquipier. Ne lui restait plus qu’à sprinter sur 45 mètres. Une broutille !

Forts d'un bilan positif avant ce match deux victoires et zéro défaite face à la franchise australienne, les Cheetahs ne pouvaient pas mieux démarrer cette rencontre. Un affrontement qu’ils ont pris à bras le corps avec un second passage de ligne par l'intermédiaire de l’ailier Raymond Rhule au quart d’heure de jeu. Lequel était imité quelques minutes plus tard par son homologue Peter Betham (13-14). Cette troisième confrontation était d’ailleurs particulièrement serrée. Les deux buteurs, McKibbin pour les Waratahs et Goosen pour les Cheetahs, comblant tour à tour l’avance de l’adversaire (23-20). Mais c’était sans compter sur une nouvelle inspiration de Willie le Roux dans le dernier quart d’heure pour voir la victoire se choisir un camp.

Très inspiré ce samedi lors de cette cinquième semaine de compétition, le Roux faisait une nouvelle fois la différence avec un petit par-dessus au millimètre derrière la défense à plat des Waratahs et une passe volleyée magnifique pour Rhule. Un geste qui permettait à ses coéquipiers de renter dans les 22m adverses et de multiplier les temps de jeu proches de la ligne d’en-but. Ultra disponible, Raymond Rhule se présentait alors aux abords d’un regroupement et prenait les défenseurs de vitesse pour inscrire un deuxième essai décisif.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100335 points
  • il y a 7 ans

y a un jeu de mots dans le titre ? non parce que là j'ai pas compris.

Derniers articles

Vidéos
News
News
Vidéos
Transferts
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Arbitrage