La première mi-temps catastrophique des Waratahs
Le demi-de-mêlée remplaçant se rate totalement sur ce ballon à suivre.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Auteurs de plusieurs erreurs en première mi-temps contre les Blues, les Waratahs ont très mal débuté la rencontre. L'ouvreur Bernard Foley a sauvé la partie en seconde période.
Samedi dernier, les Waratahs recevaient les Blues en match de clôture de la 6ème journée de Super Rugby. Pas au mieux dans la conférence australienne avec 3 défaites et seulement un succès contre les Rebels (31-26), les hommes de l’ancien entraîneur du Stade Français, Michael Cheika avaient à cœur de renverser la vapeur une semaine après la très courte défaite concédée à domicile face aux Cheetahs (26-27). « Nous avons fait de mauvais choix à des moments critiques qui leur ont permis de marquer » avouait le technicien à l’issue de la rencontre via le site officiel du Super 15.

Mais en ce moment, l’histoire a tendance à se répéter pour les Waratahs, pourtant bien rentrés dans la partie après que l’ailier Drew Mitchell ait parfaitement concrétisé une attaque en première main initiée sur les quarante mètres adverses (7-3). Malheureusement pour Cheika, la suite du premier acte se révélait catastrophique pour la franchise australienne. Trois minutes seulement après l’essai de Mitchell, une touche mal négociée par les Waratahs après un très bon contre de Douglas, donnait lieu à un cafouillage. Le cuir ainsi récupéré par le deuxième ligne des Blues, Retallick, filait dans les mains du talonneur Parsons, lequel faisait parler sa pointe de vitesse sur près de 40 mètres et allait à dame (10-10).

Les Blues, et plus particulièrement l’ouvreur Noakes, profitaient ensuite des errances défensives des locaux et du plaquage totalement raté du futur joueur du MHR, Sitaleki Timani, pour inscrire un deuxième essai et donner sept points d’avance au siens. Une marge portée ensuite à 14 points à la demi-heure de jeu après que Moala et Piutau n’aient parfaitement exploité l’erreur de Lucas sur un coup de pied à suivre de Weepu. En dépit de cette première mi-temps désastreuse, les Waratahs revenaient au score peu à après la reprise grâce à Folau bien servi par Lucas suite au très bon travail de Bernard Foley. Ce dernier se révélait d’ailleurs déterminant en seconde mi-temps en inscrivant un troisième essai puis en passant une ultime pénalité dans les arrêts de jeu pour donner la victoire aux Waratahs 30 à 27.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
Arbitrage
Transferts
Sponsorisé News
News
News
News
Transferts