Ecrit par vous !
FLASHBACK 2020. Cruelle défaite et gros regrets pour les Bleus face à l'Ecosse
FLASHBACK 2020. Cruelle défaite et gros regrets pour les Bleus face à l'Ecosse.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Il y a un an, le 8 février 2020, la France connaissait sa première défaite sous l’ère Galthié. C’était lors de la quatrième journée du 6 Nations, face à l’Écosse, à Murrayfield.

Après avoir remporté ses trois premiers matchs du tournoi, avec notamment deux gros exploits face à l’Angleterre et le Pays de Galles, au Principality Stadium, la France se déplaçait en terre écossaise, pour poursuivre sa série. Las, la France tombait face à une solide équipe. Premier coup dur, avant même le début du match. Camille Chat, initialement prévu sur le banc, se blesse à l’échauffement.

6 NATIONS 2021. La composition du XV de France pour défier l'Ecosse est enfin là !6 NATIONS 2021. La composition du XV de France pour défier l'Ecosse est enfin là !Dès la troisième minute de jeu, avec un vent tourbillonnant, Romain Ntamack rate la première pénalité du match, qui aurait permis à la France de débloquer son compteur. Et pour ne rien arranger, deux minutes plus tard, François Cros écope d’un carton jaune pour un plaquage illicite sur le deuxième ligne écossais, Cummings. Le malheur semble s’acharner sur les Français, puisqu’à la huitième minute, l’ouvreur tricolore Romain Ntamack sort sur protocole commotion après un choc face à Sam Johnson.

Il ne reviendra plus sur le terrain, et c’est Matthieu Jalibert qui le remplace.

Haouas voit rouge

Quelques minutes plus tard, le demi d’ouverture Hastings, lui, ne tremble pas face aux perches, malgré le vent de plus en plus violent. 3-0 pour l’Écosse. Il enchaîne une seconde pénalité une dizaine de minutes plus tard. À la 32e, Antoine Dupond adresse une merveille de passe au pied pour Damien Penaud, qui inscrit le premier essai de la partie. En coin, Jalibert assure la transformation et permet aux Français de prendre l’avantage. Mais malgré cette parenthèse heureuse, la France va vite rechuter. À la 36e, Haouas est coupable d’un coup de poing au visage sur Ritchie, dans les 5 mètres français. Il sera logiquement exclu de la rencontre par l’arbitre Paul Williams, et Hastings engrange trois points de plus pour permettre au XV du Chardon de reprendre l’avantage. Sur la sirène, Hastings (oui, encore lui) perce la défense française sur une vingtaine de mètres, jusqu'aux 22 tricolores. Mais la libération est rapide, et c’est Maitland qui va aplatir en coin. 14 à 7 pour les Ecossais...

Au retour des vestiaires, Maitland inscrit un doublé après une relance de près de 80 mètres. L’essai sera transformé et les Français seront distancés de quatorze points. À la 61e, Jalibert réussit une pénalité, et relance les espoirs français : 21-10. Mais dans le dernier quart d’heure, McInally enterre les espoirs français. Après une touche récupérée par les Bleus dans leur 22, le talonneur écossais profite d’un rebond favorable. Une action, à l’image du match, qui représente bien le malheur français, à qui tout semble impossible. Néanmoins, comme un symbole, le capitaine français Charles Ollivon marque le dernier essai, et sauve l’honneur de nos Bleus. Score final ? 28-17.

  • La compo du XV de France :

Bouthier - Penaud, Vakatawa, Vincent, Fickou - (o) Ntamack, (m) Dupont - Alldritt, Ollivon, Cros - Willemse, Le Roux - Haouas, Marchand, Poirot.

Crédit vidéo : France tv sport

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Petite précision sans aucune importance, c’était le 8 mars et pas le 8 février.

Sinon, vous auriez pu aussi montrer la victoire face à ces même écossais lors de l'autumn cup...
Certes, ce match ne fut pas transcendant en terme de jeu vu le nombre de jeu au pied effectué pendant la rencontre...
Je me rappelle que les "finisseurs" avaient débuté la rencontre et qu'à aucun moment les écossais n'avaient pu être dangereux dans nos 22m , laissant leur ouvreur convertir nos fautes au pied
Hogg ayant même raté le dernier coup de pied pour trouver la touche...
Alors que nos bleus ont eu plusieurs occasions d'essai, surtout en 1ère période
Le seul essai fut en debut de seconde période , le reste n'a été que gestion
Vendredi soir, nous verrons je pense tout autre chose que nos deux dernières rencontre franco-écossaise...
Le challenge est énorme et je dois avouer qu'une victoire me comblerait déjà beaucoup...si en plus elle donne un titre, ce sera la cerise sur le gâteau

Le scénario devrait être different, jouer 60min a 14 (carton jaune +rouge) c’est normale qu’on ne gagne pas. Sinon ça aurait été un exploit!

Toujours à ressasser le passer, c'est fatiguant.

J'en connais un qui va se faire chambrer par les écossais sur le terrain vendredi... Pourvu que chacun sache se concentrer sur le jeu et garde son calme "quoi qu'il en coûte".

@La petite Huguette

Il a su garder son calme durant la dernière confrontation contre eux à l'Autumn Nation Cup, alors qu'ils avaient encore essayer de le faire craquer. Après l'enjeu n'était pas le même.

  • Guiche
    3375 points
  • il y a 3 semaines
@Don_Tarken

Bernie avait réagi très rapidement au cours du match de l'automne, je pense que les collègues garderont un oeil pour préserver Momo...

  • loufenec
    13787 points
  • il y a 3 semaines
@La petite Huguette

Un plaquette de Lexomil avant l match et tout ira pour le mieux 🙂

Derniers articles

Sponsorisé News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Vidéos
News
Page facebook
Ecrit par vous !
News
News