Comment un échange de bons procédés s'est créé entre France 7 et 15 ?
Le septiste William Iraguha et Baptiste Couilloud semblent s'entendre à merveille.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Cet automne, tout le monde semble trouver son compte avec la venue des septistes à Marcoussis pour aider le XV de France à préparer ses matchs internationaux.

Cela fait plusieurs semaines maintenant que lors des entraînements du XV de France ouverts à la presse, il est possible de voir aux côtés des habituels pensionnaires du CNR des garçons un peu moins connus que ces derniers. Des joueurs taiseux, investis et à la condition physique irréprochable qui viennent alimenter ce groupe France afin de créer une émulation et faire le nombre dans toutes les situations d’entraînement. Eux ? Vous l’aurez compris, il s’agit bien des septistes français sous contrat fédéral, dont l’activité est toujours à l’arrêt en ce moment. Le circuit mondial en suspens, les Tricolores ont rejoint les Bleus du XV pour continuer leur préparation. Le Tournoi Qualificatif Olympique en ligne de mire, mais pas seulement. « Il y a deux objectifs dans ces entraînements en commun avec le XV de France.  Le premier, c’est de nous permettre de garder le rythme dans une structure professionnelle avec des entraînements quotidiens. Ensuite, nous apportons notre soutien et notre aide à nos copains du XV de France », explique Paulin Riva sur le site de la FFR. 

Le nombre de joueurs convoqués par le staff du XV de France étant limité à 31 (puis 28 à compter du jeudi après-midi dans la majorité des cas) par l’avenant à la Convention LNR-FFR, il a fallu trouver des solutions pour que Dupont et consorts évoluent dans le meilleur cadre possible. La Fédé a donc invité la plupart de ses éléments à disposition à venir filer la main à sa vitrine, en convoquant au Centre National du Rugby septistes, joueurs sans clubs disponibles comme certains U20. « Ils ont besoin de nous, alors nous sommes présents, poursuit Riva. Nous travaillons tous pour la Fédération et le maillot tricolore quel que soit le type de pratique. On a envie que ces échanges se poursuivent, que chacun puisse faire progresser l’autre à travers ses compétences. »Crédit vidéo : France Rugby

Vers un rapprochement du 7 et du 15 ?

D’autant que les passerelles entre VII ET XV sont de plus en plus nombreuses par les temps qui courent, comme nous l’a montré l’actualité récente. Jean-Pascal Barraque, le capitaine de France 7 et actuellement en « prêt » du côté de l’ASM, vient d’ailleurs d’être appelé par Fabien Galthié pour la première fois de sa carrière à 29 ans, faisant de lui le premier joueur sous contrat fédéral à évoluer en équipe de France à XV. Idem pour Gabin Villière, révélé sous les couleurs tricolores lors du World Sevens Series il y a deux ans et qui cartonne désormais avec Toulon. Deux garçons qui fêteront tous deux leur première sélection ce samedi face à l’Italie. « On est de tout cœur avec le XV de France, nous sommes leur premier supporter. C’est top pour tout le monde de les (Barraque et Villière) voir là ! », abondait Marvin O’Connor.

Un échange de bon compromis entre les deux groupes qui permet à tout le monde d’y trouver son compte. « On travaille beaucoup sur les fitness game avec les préparateurs physiques des équipes, complète l’ancien Bayonnais. Sur les exercices séparés, nous remplaçons les avants pour qu’ils puissent travailler leur conquête et enfin pendant les oppositions, on s’y file avec eux. On a tous du temps de jeu, c’est cool pour tout le monde. » Alors que jusqu’ici ce partenariat semble porter ses fruits pour les quinzistes cet automne, reste à en espérer autant pour les hommes de Jerome Daret prochainement. Histoire d’arriver en forme sur l’étape de qualification olympique, ultime chance de valider leur billet pour Tokyo 2021.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    81499 points
  • il y a 1 mois

Cette passerelle fonctionne bien chez les Féminines également. J'espère que cela va perdurer !

Le premier joueur sous contrat federal a evoluer en edf a 15 etait vakatawa, lors de ses 2 premieres saisons internationales il jouait encore a 7

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News