6 Nations 2019 - Deux Tricolores côtoient les Gallois dans l'équipe type du Tournoi

6 Nations 2019 - Deux Tricolores côtoient les Gallois dans l'équipe type du Tournoi
6 Nations - Alun Wyn Jones a été énorme avec le Pays de Galles.
Sans surprise, les équipes types concoctées par la presse étrangère font la part belle aux joueurs du Pays de Galles.

Midi Olympique :

Williams (PDG)
Adams (PDG) - Slade (Ang) - Parkes (PDG) - May (Ang)
Farrell (Ang) - Youngs (Ang)
Curry (Ang) - CJ Stander (Irl) - Navidi (PDG)
Jones (PDG) - Ryan (Irl)
Sinckler (Ang) - McInally (Eco) - Evans (PDG)


The42.ie :

Williams (PDG)
Penaud (Fra) - Slade (Ang) - Parkes (PDG) - Graham (Eco)
Russell (Eco) - Youngs (Ang)
Curry (Ang) - Navidi (PDG) - O’Mahony (Irl)
Jones (PDG) - Kruis (Ang)
Francis (PDG) - Owens (PDG) - Healy (Irl)


Independant :

Williams (PDG)
Adams (PDG) - Slade (Ang) - Parkes (PDG) - May (Ang)
Russell (Eco) - Youngs (Ang)
Curry (Ang) - Vunipola (Ang) - Navidi (PDG)
Jones (PDG) - Kruis (Ang)
Sinckler (Ang) - George (Ang) - Evans (PDG)


Irish Times :

Williams (PDG)
Earls (Irl) - Davies (PDG) - Parkes (PDG) - May (Ang)
Russell (Eco) - Dupont (Fra)
Curry (Ang) - Vunipola (Ang) - Navidi (PDG)
Jones (PDG) - Ryan (Irl)
Sinckler (Ang) - George (Ang) - Evans (PDG)


Ils sont plusieurs à faire l'unanimité, et sans surprise, ce sont des joueurs gallois. À 33 ans, et après 113 sélections, Alun Wyn Jones n'a jamais aussi bien joué estime l'Irish Times. Leader exemplaire dans le combat et gros défenseurs (71 plaquages), il mérite pour beaucoup d'être élu joueur du Tournoi. Au poste d'arrière, c'est son coéquipier Liam Williams qui a eclipsé la concurrence. Une fois de plus, le site irlandais ne tarit pas d'éloges à son sujet : "Sa technique sous les ballons hauts, aussi bien en poursuite qu'en réception, pourrait être utilisée dans un DVD d'entraînement." Sans oublier ses superbes relances. Il a montré que le Pays de Galles n'était pas dépendant de son buteur Leigh Halfpenny. 

Quant à Josh Navidi, il a fait oublier l'ancien capitaine des Dragons rouges Sam Warburton, ce qui n'était pas une mince affaire. Sous le maillot gallois, Navidi était en mission à l'image de ses 25 plaquages contre l'Irlande pour un total de 83 pendant le Tournoi. Surtout, il a été constant tout au long de la compétition avec une grosse présence dans les rucks et ballon en main. Au poste de centre, Hadleigh Parkes a été préféré à Manu Tuilagi de par son activité en défense et sa capacité à mettre les siens dans l'avancée avec ses prises de balle puissante. Il a marqué plusieurs essais importants dont le premier contre l'Irlande et été décisif sur plusieurs réalisations galloises.  

On ne va pas vous mentir, on a été surpris de voir deux noms français émerger des équipes types de ce Tournoi 2019. En particulier celui d'Antoine Dupont. La concurrence était particulièrement rude à son poste entre Youngs, Murray ou encore Tebaldi. Mais l'Irish Times voit en lui un joueur décisif ballon en main, capable de franchir n'importe quelle défense (8 franchissements), de battre des joueurs à la pelle (17) tout en faisant vivre le cuir (7 offloads). À l'aile en revanche, il y avait plus de places pour Damian Penaud. Le Clermontois a été une vraie menace au large à l'instar d'un Jonny May. D'autres lui ont préféré le Gallois Adams.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News