XV de France. Macalou en cannes, Dupont timoré, que révèlent les chiffres du match face aux Boks ?
XV de France. Antoine Dupont été plus que timide face aux Springboks.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Les chiffres du choc entre le XV de France et l'Afrique du Sud nous montre que Bleus et Boks ont réalisé à peu de choses près le même match.
2
Avec respectivement 12 et 10 fautes au compteur, les Bleus et les Boks n'ont pas explosé les stats des pénalités. Cependant, ce match a été marqué par deux cartons rouges et un jaune. S'il est assez rare d'assister à une exclusion définitive au niveau international, voir deux joueurs quitter le terrain définitivement lors d'une même rencontre, relève du record.
Serré au tableau d'affichage, ce match l'a aussi été sur le pré comme en témoignent ces stats où Français et Sud-Africains sont à égalité : 2 essais partout ; 23 coups de pied ; 14 défenseurs battus.
Course
52%
Le XV de France a eu globalement plus d'occupation dans cette partie, mais comme souvent, c'est son adversaire qui a le plus eu le ballon dans les mains (53 %). Cela se voit également dans les chiffres avec 423 mètres parcourus pour les champions du monde contre 285 pour les Tricolores. Pourtant, Boks et Bleus ont presque réalisé le même nombre de courses (79/72).
S'ils ont encaissé deux essais par Siya Kolisi et Kurt-Lee Arendse, les protégés de Galthié ont été solides en défense avec 94 réalisés sur 108, soit 87 %. Un pourcentage à peine supérieur à celui des Springboks (86 %) qui ont autant plaqué (89/103).

Au petit jeu des plaquages, le Tricolore Jelonch et le Bok Mostert ont été les plus actifs avec 10 plaquages tentés. Le Sud-Africain a cependant été plus efficace avec un seul raté contre trois pour le Français.
Plaquage 
On l'a dit, les Boks ont beaucoup plus avancé ballon en main que les Bleus. Pour au final, ne marquer que deux essais et perdre le match. Ce qui montre qu'ils n'ont pas été si efficace que ça face à la défense tricolore. Côté Française, rares sont les joueurs à avoir dépassé les 20 mètres avec le cuir. On retrouve Ntamack (30m), Alldritt (36) puis Ramos (48) et enfin Macalou (62).

Le 3e ligne entré en position d'ailier a pu faire admirer sa vitesse de pointe et apporter le danger dans la défense en seulement quatre courses. On note aussi que l'ouvreur des Bleus a battu 3 défenseurs alors qu'il n'a couru que deux fois avec le ballon, ce qui montre une certaine efficacité même si d'aucuns auraient aimé le voir plus porté vers l'offensive. La stat marquante, c'est le 0 pointé d'Antoine Dupont ballon en main dans cette partie.
62
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le pblm avec les stats c'est qu'elles ne mettent jamais en perspective que G.Fickou est sur le podium des éléments clés dans le dispositif tricolore...Que la qualité/justesse de ses prestations sans cesse répétées ne se traduit pas en chiffre !

Dupont timoré ?

J'voudrais bien vous y voir vous, face à ces psychopathes Sudafs !

  • Forfac
    2485 points
  • il y a 3 semaines
@RUGBYDEOUF

et assoiffés de sang toulousain qui plus est !

  • Pianto
    47919 points
  • il y a 3 semaines

sinon, Ecosse - NZ, 15 minutes de jeu, 4 essais, 14-14 !!

@Pianto

c'est pas du rugby ca, il n'y a pas eu de mecs sortis sur civière

  • Flowy
    19072 points
  • il y a 3 semaines

Quelqu'un a une explication a la toute dernière phrase de l'article, "La stat marquante, c'est le 0 pointé d'Antoine Dupont ballon en main dans cette partie." ?

@Flowy

Om parcouru?

  • Flowy
    19072 points
  • il y a 3 semaines
@Yionel ma star

Ah oui, en effet ça parait logique. Bon pour ma défense, c'était l'heure de la sieste

Macalou donne l'impression d' être beaucoup plus à l'aise et décomplexé en position d'ailier qu'en 3ème ligne chez les Bleus.
Un peu comme si c'était sa vraie nature, contrariée par son gabarit d'avant

  • oc
    38728 points
  • il y a 3 semaines
@Chandelle 72

Hum , sur cette expérience très anecdotique , peut être.
On est loin de lui avoir demandé de sortir l'attirail de l'ailier complet . Les plans
de jeu très particuliers de ce match ne l'exigeaitent pas .
Par contre , sa double casquette , dans la partie , son abnégation et son éfficacité ,me laissent très admiratif .

@oc

Je ne me souviens pas l'avoir vu aussi spontané en EdF.
En tant que remplaçant, il apporte une polyvalence vraiment intéressante et peut semer le trouble dans la défense adverse. De là à devenir un pur ailier, il y a effectivement un escalier

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News