XV de France. Gabin Villière opéré, début de saison compromis avec le RCT
Gabin Villière y est allé de son doublé face à l'Australie lors du premier duel à Brisbane

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L’international français Gabin Villière a fait forte impression en Australie. Malheureusement pour lui, il a été touché à la cheville lors du second test.

C’est dans un communiqué publié par le RCT que l’on apprend que Gabin Villière va être opéré de la cheville ce mercredi 21 juillet. En effet, blessé au début du second test face à l’Australie, l’ailier tricolore avait tenu à rester sur la pelouse. Après examen, il a été révélé que le joueur souffrait d’une grosse entorse. Le Sélectionneur des Bleus s’est exprimé à ce sujet en conférence de presse : “ À la huitièmes minutes de jeu, Gabin Villière s’est fait une très grosse entorse à la cheville. À ce moment, on était vraiment embêté. Sekou Macalou aurait pu prendre son poste mais on avait aussi besoin de lui en troisième ligne.”


Fabien Galthié a également loué la combativité de son joueur, resté sur le pré avec ses coéquipiers. Il dit : “Heureusement que Gabin Villière a su faire preuve de courage et de dureté mentale. Nous n’avons pas les mots, quand on voit sa blessure et son match de 80 minutes. La façon dont il s’est relevé et ce qu’il a fait dans la partie... Pour nous, c’est un exemple !” Auteur d’un doublé lors du premier test perdu de peu face aux Australiens, le toulonnais a montré qu’il était l’un des hommes fort du groupe France. Pour ce qui est de sa saison prochaine au RCT, le début de saison paraît compliqué à jouer. Le club ne dévoile pas la durée de son indisponibilité mais, au vu de la blessure, il ne serait pas surprenant que le joueur soit “ écarté des terrains pendant plusieurs mois” comme le mentionne Blog RCT.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    119370 points
  • il y a 1 semaine

Quitte à me faire incendier, la lecture de cet article me laisse pour le moins dubitatif
Ca me rappelle le cas Dupont lors de la dernière cdm qu’on a persisté à conserver dans l’effectif malgré des problèmes de dos avérés et avec un risque d’aggravation avéré et c’est passé près… contrairement au mollet de Ramos que l’air vivifiant toulousain avait régénéré en moins de 5
A l’époque Galthié, gêné avait évacué la question en expliquant que ce n’était pas lui mais pépère qui décidait
Là il nous explique que le joueur voulait continuer à jouer ; ça tombe bien, il n’y avait pas grand monde pour le remplacer…
Respect de l’intégrité du joueur, principe de précaution
Parce que les conséquences de cette décision c’est bien le club qui va les assumer avec un joueur indisponible longtemps et le joueur aussi qui devrait revenir à son niveau
Mais pas l’EdF qui aura largement de quoi à puiser dans d’autre clubs
Alors peut-être que le joueur est héroïque et est un exemple mais je me pose la question sur la décision du staff de l’infiltrer pour continuer à jouer pour un match sans importance d’une tournée à 2 balles ; aussi bien pour le joueur que pour le club le prêtant
Et je me pose la question de savoir si Dupont avait participé à cette tournée et avait eu ce type de blessure, le staff aurait pris ce risque, sachant qu’il le considère comme un joueur clé pour le XV de France
Alors oui le joueur a fait preuve de courage
Mais le staff a-t-il fait preuve de sagesse, de respect de l’intégrité du joueur et de son club ?
Pour répondre à cette question il faudrait savoir si le fait de continuer à jouer a aggravé la blessure au point d’impliquer l’opération

@Yonolan

Je suis parfaitement d'accord.
D'autant plus que l'entorse très grosse à l'arrivée n'était peut-être pas aussi grosse au départ... Il est très très courageux mais courrir 70mn interrompues par un arrêt à la mi-temps avec une très grosse entorse...,
ça risque de faire tordre le nez à quelques spécialistes, médecins ou kiné.
C'est quand même jouer avec la santé du joueur de le laisser sur le terrain.
C'était pas la finale de la CDM non plus !

  • Yonolan
    119370 points
  • il y a 1 semaine
@Chandelle 72

oui je reste très dubitatif concernant cette décision
Galthié se serait-il gaufré ?

@Yonolan

C'est plus au Staff médical de prendre ce genre de décision. Mais est-il suffisamment indépendant ?

@Yonolan

Grand fan de Gabin, je serai super deg si le fait d'avoir voulu être exemplaire avec un manager qui n'a pas su prendre la bonne décision pour le protéger "de lui-même" lui jouait un sale tour. Je serai donc bien le dernier à t'incendier pour un tel commentaire 😉
C'est d'autant plus bête que Galthié dit de lui-même que Macalou aurait pû faire l'affaire ...
Le staff a encore bien des choses à corriger dans sa gerstion.

@Yonolan

sans parler de la gestion des hommes par le staff, il me semble aussi qu'il y ait quelquechose de propre au rugby (et de manière générale aux sports de contacts), on ne sort du pre que si le coach te dit de sortir ou que tu ne peux plus marcher. ca a certainement deja joue des tours a pas mal de monde et ca continuera ainsi. je ne sais pas trop ce qu'on peut y faire

  • Yonolan
    119370 points
  • il y a 1 semaine
@Le Haut Landais

Je suis d'accord que beaucoup de joueur ne veulent pas sortir sur blessure et pas qu'au rugby ( regarde le gag entre Colman et Deschamps ...)
Et justement le staff et le corps médical sont là pour lui faire entendre raison
Ton argument tient pour la première mi-temps à la limite
Mais de retour aux vestiaires là je me pose la question si Galthié ne devait pas le sortir ( si tant est qu'il ne devait pas le faire à la 8eme minute) par principe de précaution et pour éviter tout aggravation de la blessure
D'autant qu'en plus de protéger ce joueur de complications plus importantes, on n'est pas en finale de la coupe du monde ..

@Yonolan

tout a fait d'accord avec le fait de sortir le joueur et la responsabilité du staff. c'est pour ca que j'ai commence mon commentaire en écrivant "sans parler de la gestion des hommes par le staff"

@Yonolan

Le coaching de Galthié est clairement déficient dans la gestion des fins de matchs avec des joueurs cramés laissés sur le terrain (voire blessés du coup) et d'autres qui font de la figuration en chasuble dans les gradins. On pourrait aussi questionner les règles sur le nombre de changements autorisé dans les compétitions internationales.

  • Timmaman
    15304 points
  • il y a 1 semaine

Le staff veut faire un banc 6+2, pourquoi pas. Par contre avouer qu'on a pas prévu de solution si un ailier se blesse, et donc qu'on a dû laisser Villière sur le terrain montre qu'il y a un véritable problème d'organisation de banc.
De plus, Macalou était sur le banc donc aurait pu jouer à l'aile quand même, plutôt que de le garder au frais pour les 20 dernières minutes

  • vevere
    60626 points
  • il y a 1 semaine

Il a joué sous "infiltration" en seconde mi-temps?

Pour ceux qui connaissent (encore) les pratiques en rugby pro...c'est une pratique "réelle"? Autorisée?

Merci pour vos reponses😉

  • Michne
    4620 points
  • il y a 1 semaine
@vevere

Je ne sais pas les pro d’aujourd’hui mais il y a 50 ans ou plus, on jouait souvent sous infiltration d’antalgique ou autre potion magique... les apres-match étaient parfois douloureux ! Souvenirs souvenirs..

  • vevere
    60626 points
  • il y a 1 semaine
@Michne

Je me souviens parfaitement de cette époque...il y a moins de 50 ans (d'où ma question) mais c'était avant le rugby Pro 😉

Derniers articles

News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
Arbitrage
News
News
News
News