VIDEO. Top 14. La Rochelle n'avait pas fait dans la dentelle lors de sa dernière victoire à Toulouse
Levani Botia avait éteint Alexis Palisson en 2017 lors de la dernière (et première) victoire de La Rochelle à Toulouse.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En 2017, La Rochele s'était imposé pour la première fois de son histoire à Toulouse face à un Stade Toulousain moribond.

C'était une époque lointaine. Zack Holmes ouvreur à La Rochelle. Antoine Dupont encore à Castres. Patrice Collazo entraineur du Stade Rochelais. Et surtout, un Stade Toulousain triste à regarder. Oui. La fin d'un cycle pour une équipe vieillissante qui avait besoin d'une remise en question et d'un nouveau départ pour repartir à la conquête de titres. Une passation d'armes avait eu lieu entre le leader du Top 14 de l'époque et le club le plus titré de l'Hexagone.

Cette rencontre n'avait tout de même rien de glamour. Les Levani Botia, Jone Qovu, Uini Atonio ou encore Mohamed Boughanmi, avaient eu à cœur que le jeu à Ernest Wallon soit fluide et rapide. Non, pas du tout. Ces quatre golgoths avaient fait parler leurs puissances pour marquer physiquement l'adversaire. D'ailleurs, c'est Qovu qui inscrivait en force le premier essai de son équipe. Pierre Aguillon, marquait le deuxième suite à un ballon porté sur touche de son équipe. Une démonstration de force dont le symbole était la percussion de Botia sur Alexis Palisson.

Tout en finesse La Rochelle ce jour-là. Et du côté de Toulouse ? Pas grand-chose de plus. Avec une équipe vieillissante, malgré les intentions de jeux, les Rouges et Noirs étaient incapables d'avoir un rugby à la hauteur de leurs espérances. Ils en revenaient même à faire des mauls au milieu du terrain tellement ils manquaient de solutions. Bref. Un match à l'image d'un hiver nuageux. Déprimant. La Rochelle, confirmera son succès historique en restant à la première place du championnat, pour affronter Toulon en demi-finale du Top 14 à Marseille et s'incliner à la dernière seconde à cause d'un drop d'Anthony Belleau. Toulouse, lui, terminera à la 12ᵉ place, et ne se qualifiera pas pour les phases finales. La dernière année noire avant que le Stade ne reprenne les choses en mains avec un recrutement adapté (Dupont, Holmes, Ramos) et l'avènement d'une jeunesse qui prendra le pouvoir. Ce samedi soir au Stadium, La Rochelle tentera de prendre le meilleur sur un Stade Toulousain en difficulté en championnat pour la qualification en barrage du Top 14.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
Transferts
News
News
News
Transferts