VIDEO. Equipe de France. Comment Dupont a été choisi : les coulisses intimes de la sélection du capitaine
Antoine Dupont a été choisi par le staff du XV de France.
La FFR nous ouvre les portes de Marcoussis pour découvrir le processus de sélection du capitaine du XV de France pour la tournée de novembre.

Equipe de France. Quand Novès fait le lien entre Dusautoir et DupontEquipe de France. Quand Novès fait le lien entre Dusautoir et DupontIl ne pouvait en rester qu'un et c'est Antoine Dupont qui a été désigné pour être le capitaine du XV de France cet automne. Une décision qui a été murement réfléchie au sein du staff en raison des candidats au brassard. Alldritt, Jelonch, Marchand, Fickou, ils auraient sans doute tous fait un excellent leader pour les Bleus au mois de novembre. Mais il a fallu trancher pour savoir qui serait le capitaine en l'absence de Charles Ollivon. Ce dernier a d'ailleurs pris part au processus de sélectionneur. "Sa présence a renforcé l'image que l'on peut se faire de leader au sein du groupe", explique le manager des Bleus Raphaël Ibanez.
Le Toulonnais explique a fait pas de son ressenti auprès de Fabien Galthié : "Je lui ai simplement dit qu'il n'y avait que des bons choix parce qu'on est un petit groupe de leaders dans lequel les mecs sont là les uns pour les autres". Des entretiens individuels ont été conduits avec chacun des postulants. Durant ces échanges, il a été question du leadership au sein d'une équipe, de "ce qui caractérisait un leader sur la base de critères assez simples, mais vraiment essentiels dans notre construction." À savoir, la performance, l'humilité, la générosité, la solidarité et la loyauté, très importante aux yeux du staff. Des coulisses rarement mises en avant.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Olivon est l'imbécile de service, il fait de la com, car son capitanat, sauf blessure de Dupont, il ne le reverra jamais. Le staff de l'EDF est un staff de de magouilleurs qui se balade entre pouvoir forcené et communication. Pour l'instant on est 4, 5 ou 6 mondial, c'est pas avec de la magouille qu'on deviendra 1 ou 2. Ou serait la logique Dupont capitaine en mettant N'tamack en 12? Evidement devant l'Argentine ça peut marcher... et puis ?
Avec cette génération excellente, (mais il faut regarder ailleurs aussi), les stratégies et la communication de l'EDF sont pitoyables. Contrairement a ce que pense Lebel, le staff ne sait pas gagner un match... en tous cas pour l'instant. (On parle d'un vrai match, pas de l'Italie...)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News