VIDEO. 6 nations. La préparation des Bleus à la Légion Etrangère
Les Bleus se sont immiscés dans le quotidien de la Légion Etrangère pour préparer de la meilleure des manières le Tournoi.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Installés à Aubagne pour préparer le Tournoi des Six Nations 2022, le XV de France a effectué une préparation digne de militaires.

Tout est bon pour préparer une campagne. Une campagne rugby notamment. Alors que débute le Tournoi des Six Nations ce week-end par le match d'ouverture entre l'Irlande et le Pays de Galles à l'Aviva Stadium de Dublin, les Français ont passé une semaine intensive du côté d'Aubagne au 1er Régiment Étranger de Cavalerie, la Légion Étrangère. Une troupe de combattants composée de soldats Français et étrangers où 140 nationalités actuellement défendent les couleurs tricolores.

De quoi inspirer le XV de France dans ses ambitions de représenter le rugby français à l'international. "Nous aussi avons des joueurs avec des horizons différents, et qui se battent pour leur pays", compare Karim Ghezal, coentraineur de la conquête. "Sur le terrain, on ne se bat pas de la même façon, mais on donne tout ce qu'on peut pour représenter le mieux son club formateur, ses éducateurs, son pays".

Équipe de France. Dupont, Baille, Atonio, etc. La liste des joueurs appelés en renfort !Équipe de France. Dupont, Baille, Atonio, etc. La liste des joueurs appelés en renfort !

Objectif monter en niveau

La volonté de l'encadrement de l'équipe de France est claire : progresser dans tout les domaines encore et encore. Et surtout vite basculer à l'après Nouvelle-Zélande. Le centre de La Rochelle Jonathan Danty renchérit dans un reportage de Stade 2 :

Ça fait plaisir de retrouver les copains. Mais on n'oublie pas que ce qui s'est passé il y a deux mois ne compte plus vraiment. Maintenant, il faut regarder de l'avant et le prochain Tournoi des Six Nations.

Cela implique des comportements adaptés aux entrainements. "J'aimerais que même sur les entrainements, sans qu'on aille à la guerre entre nous, on arrête de venir avec ses mains qui viennent pousser gentiment". Consigne de l'entraineur des avants William Servat. Mais également en dehors, que ce soit le cadre de vie ou les protocoles. Les internationaux ont été traités de la même manière que les Légionnaires, en dormant à la caserne, avec les réveils musclés qui vont avec… Tout est bon pour progresser et être performant.

RUGBY. Equipe de France. Les Bleus favoris ? Jonathan Danty n'en est pas convaincuRUGBY. Equipe de France. Les Bleus favoris ? Jonathan Danty n'en est pas convaincu

Fabien Galthié Général 

Connu lors de ces années de joueurs pour avoir été un meneur d'hommes, certes froid et à grand caractère, le sélectionneur, à l'occasion d'une séance d'entrainement, discutait avec le Général Lardet, commandant de la Légion Étrangère. Il lui expliquait que les joueurs effectuaient des séances à haute intensité, où l'objectif était d'atteindre une vitesse de jeu à 140 mètres par minute (vitesse de circulation du ballon, des joueurs etc). En comparaison, la victoire face à la Nouvelle-Zélande a eu une vitesse de jeu de 116 mètres par minutes.

Cette manière de procéder rappelle la méthode d'Eddie Jones avec le XV de la Rose, dont Fabien Galthié, après avoir passé une journée dans le camp d'entrainement il y a quelques années, en avait loué à plusieurs reprises les mérites lors de ses commentaires sur France Télévision pour le Tournoi des Six Nations. "S'entrainer plus dur qu'on ne joue en match". De sortes de mieux prévenir la pression et l'énergie qu'elles consomment chez les joueurs. Surtout si un Grand Chelem est en jeu au bout des 80 minutes…  

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    57364 points
  • il y a 3 mois

Pour les Belges, y en a plus
Ce sont des tireurs au cul
Pour les Belges, y en a plus
Pour les Belges, y en a plus
Ce sont des tireurs au cul🤣 Sans rire c’ est quoi la prochaine???

@AKA

c'est la meilleure partie, pas la peine de chercher la suite

Aupa, aupa...au pas !

@Garou-gorille

Perso je préfère Houba Houba !

  • Pianto
    44781 points
  • il y a 3 mois

au-delà du com ci-dessous (auquel je souscris à 100%) le travail sur l'intensité est fondamental. Pendant 10 ans, on a vu les autres équipes nous faire exploser en jouant.
Elles savaient qu'on craquerait à partir de la 60ème au mieux.
Elles l'annonçaient même avant dans la presse, c'était assez humiliant...
On regardait le temps de jeu effectif et on disait que ce qu'il fallait c'était ralentir le rythme pour pouvoir suivre.

je préfère entendre le discours disant qu'on se prépare à être à très haute intensité.

@Pianto

Le staff sait très bien que notre faiblesse aujourd'hui est dans les 10 dernières minutes, avec quasiment tous nos matchs perdus entre la 70 et la 80e.
Ils travaillent là-dessus, ça va finir par payer.

Ce refrain martial qu'on nous ressort régulièrement a le don de m'exaspérer!
Le sport, c'est pas la guerre, sauf entre La Seyne et Hyères 😉

@lebonbernieCGunther

Pendant mon service militaire, j'ai fait un stage commando à Montlouis, les relations qu'on a avec les mecs qui étaient avec nous ont été complètement transformée : cohésion, entraide etc.
Il faut juste éviter le discours martial quand on fait ça dans le cadre d'une préparation sportive...

  • Pianto
    44781 points
  • il y a 3 mois
@Jonathan Sextoy

ouais ben moi aussi j'ai fait un stage commando pendant mon service et j'ai pas vu de changement, les abrutis ne se sont pas transformés et ceux qui avaient l'esprit de groupe l'avaient déjà avant...

Si tu as besoin d'être plongé artificiellement dans une situation de marde pour comprendre que tu as besoin des autres et que tu peux compter sur eux... Autant pendant ton service, ça s'entend, tu apprends à connaitre les gens mais bon...

1- tu peux partir du principe à priori que les gens sont solidaires (parce que c'est toujours ce qui se passe quand il y a une catastrophe en tout genre) et que tu peux compter sur eux.
2- les mecs se connaissent déjà et ils sont j'espère au courant que le rugby est le plus collectif des sports collectifs et que sans les autres tu ne peux rien...

  • AKA
    57364 points
  • il y a 3 mois
@Pianto

Je te rejoins, dans mon régiment les compagnies commandos faisaient un stage dans l' Est pendant leurs classes! A leur retour ils roulaient des caisses sur la thématique "on est les plus beaux, les plus unis etc..." Le soir où ils ont fêté leur déco pour ce stage à minuit toute la caserne étaient aux fenêtres pour voir ces Rambos d' opérette se mettre pains et autres bourres pifs! Spectacle garantit avec tarbouifs, courges en sang et intervention des PM avec matraques pour la deuxième couche!!! 😜 😃

@Jonathan Sextoy

Je peux pas te dire... je me suis fait réformer.
Et je suis plutôt adepte de la formule de Coluche: "Kaki dehors, kk dedans!"

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News