Tout le monde parle de Kolbe, mais Makazole Mapimpi est une véritable machine sur l'autre aile des Boks
Makazole Mapimpi est en train d'affoler les compteurs avec les Springboks.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

À 31 ans, Mapimpi continue d'être la machine à marquer des champions du monde en titre. Il culmine aujourd'hui à 20 essais en 25 sélections.

En 2019, l'un de nos confrères les plus regrettés vous le présentait à travers style, punch et efficacité. Il titrait : "treize essais en douze sélections à... 29 ans : mais d'où sort Makazole Mapimpi ?" Deux ans plus tard et malgré une crise sanitaire qui l'a empêché de gonfler ses stats pendant des mois, le numéro 11 des Springboks continue son petit bonhomme de chemin et culmine aujourd'hui à... 20 essais en 25 capes ! 

Il faut dire qu'une fois décalé dans son couloir, Mapimpi n'est pas du genre à se laisser rattraper ; Gallois, Écossais et Anglais ont pu en faire l'amère expérience ces dernières semaines. Si le joueur des Sharks ne pue peut-être pas le rugby comme c'est le cas de son compère de l'autre aile Cheslin Kolbe, il reste un finisseur invétéré qui n'a besoin que d'un mètre d'espace pour accélérer, déposer tout le monde et finir le travail. D'ailleurs, celui qui a grandi dans le township de Mdantsane possède une statistique unique : il demeure aujourd'hui le seul joueur à avoir marqué face à tous les adversaires qu'il a rencontré au niveau international (chez les plus de 10 sélections).

Treize essais en douze sélections à... 29 ans : mais d'où sort Makazole Mapimpi ?Treize essais en douze sélections à... 29 ans : mais d'où sort Makazole Mapimpi ?

Le tout à... 31 ans ! Et oui, on ne refera pas l'histoire comptée par notre même confrère lors du dernier Mondial (cf : article en lien ci-dessus), mais si Mapimpi s'est révélé sur le tard, c'est - entre autres - à cause du système pyramidal sud-africain. Aussi parce qu'il est désormais un bien meilleur défenseur et plus sûr sous les ballons hauts qu'à l'époque où il battait le pavé en Vodacom Cup (3ème division locale). Ce n'est qu'ensuite, une fois sa chance donnée en Super Rugby puis en Pro 14 qu'il put montrer l'étendue de ses capacités et notamment celle de continuer à être aussi létal, même lorsque le niveau augmente.

Vers le record de ratio essais/match ?

Là, dans un pur style de finisseur/sprinteur, Mapimpi a montré partout où il est passé qu'il n'avait que très peu d'équivalents. Meilleur marqueur du Mondial 2019, l'ancien joueur des Cheetahs a également enfilé les essais comme les perles sur tous les continents où il est passé en club, que ce soit en Afrique, en Europe ou en Asie plus dernièrement, avec les Red Hurricanes d'Osaka (Japon). Revenu aux Sharks pour y disputer la Rainbow Cup récemment, le serial scoreur des Springboks est aussi et surtout en lice pour pourquoi pas se classer parmi les meilleurs marqueurs encore en activité de la scène internationale. S'il sera difficile pour lui d'aller chercher les records absolus du nombre d'essais du fait de son âge, on imagine que Mapimpi pourrait tirer sa révérence avec les Green and Gold en 2023, et d'ici là glaner une vingtaine de sélections supplémentaires. 

Super Rugby - Mapimpi intercepte et fait son jogging sur 100 mètres pour la victoire des Sharks ! [VIDÉO]Super Rugby - Mapimpi intercepte et fait son jogging sur 100 mètres pour la victoire des Sharks ! [VIDÉO]

S'il parvient à continuer sur sa lancée (ratio de 0,8 essai/match), l'athlète (1m87 pour 90kg) pourrait alors approcher les 35 essais en 45 capes. Et ainsi figurer sur le podium du nombre d'essais marqués par rencontre pour un joueur d'une nation du Tiers 1, en touchant du doigt la marque de Julian Savea (0,85) et ses 46 essais inscrits en 54 sélections. Tout en surveillant dans le rétro les phénomènes Rees-Zammit (20 ans, 6 essais en 12 capes) et surtout Will Jordan (23 ans, 17 essais en 13 capes)...

Moi, Will Jordan, 23 ans, 17 essais en 12 sélections et danger numéro 1 des Blacks face aux BleusMoi, Will Jordan, 23 ans, 17 essais en 12 sélections et danger numéro 1 des Blacks face aux Bleus

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne suis pas fan du jeu des Boks. Mais leur deuxième mi-temps samedi face aux anglais était impressionnante et superbe !

Dans deux ans, à Toulouse pour un contrat de 3 ans et dans trois ans à Toulon ?

@Amis à Laporte

Tout va de plus en plus vite : ce sera dans un an à Toulouse pour un contrat de 3 ans et dans deux ans à Toulon.

@lelinzhou

Mais non, dans deux ans à Toulouse pour un contrat de 2ans et dans un an à Toulon pour un contrat de 3ans

@Axthyrasil

Ça va encore plus vite que je ne le pensais...

Avec un nom comme çà, Makazole Mapimpi ne sera jamais aussi populaire que Cheslin Kolbe.

Ils sont équipés les Boks je ne m'inquiète pas pour eux. J'attends le match contre eux avec impatience. Victoire des Anglais voler à mon goût.
Super joueur Mapimpi et complet dans tout les registres de son poste.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News