Tournoi des 6 Nations. Pays de Galles. Comment le ''vieux'' Cuthbert a écarté le jeune Rees-Zammit ?
Alex Cuthbert s'est de nouveau imposé comme l'un des hommes forts du Pays de Galles.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

De retour en équipe nationale après 4 ans d'absence, Alex Cuthbert semble s'épanouir sous les ordres de Wayne Pivac. Des performances qui ont même poussé la pépite Rees-Zammit sur la touche.

Lorsqu'il fait ses débuts avec le Pays de Galles en 2011, Alex Cuthbert apparaît comme une véritable bombe : de par ses performances, mais également grâce à ses mensurations incroyables pour un ailier (1, 98 mètre pour 108 kg). Si bien que le natif de Gloucester remporte avec le Pays de Galles le Tournoi 2012 (Grand Chelem), mais aussi celui de 2013. Cuthbert continue ensuite sur sa lancée, aussi bien avec son club qu'avec le XV du Poireau. Malheureusement, des blessures, ainsi que la rude concurrence au poste d'ailier (Adams, Williams ou encore North) éloigne l'ancien joueur d'Exeter de son équipe nationale pendant un certain temps : 4 ans précisément. Durant cette période, d'autres talents émergent : Hallam Amos, Josh Adams, mais surtout l'un des joueurs les plus prometteurs de la planète actuellement, Louis Rees-Zammit.

VIDEO. BIP-BIP ! Louis Rees-Zammit dépasse le mur du son et offre la victoire aux Gallois face aux FidjiVIDEO. BIP-BIP ! Louis Rees-Zammit dépasse le mur du son et offre la victoire aux Gallois face aux FidjiL'ailier de 21 ans a totalement choqué le monde du rugby dès ses débuts avec le XV du Poireau, grâce à sa vitesse de pointe impressionnante. Il est aussi un super finisseur (6 essais en 14 sélections), ce qui lui a vite permis de se faire une place de titulaire en équipe nationale. Il fut d'ailleurs le deuxième marqueur d'essai du Tournoi 2021 avec 4 réalisations, juste derrière l'Écossais Van Der Merwe. Rien ne semblait pouvoir arrêter le joueur de Gloucester, et pourtant...

Le bonheur des uns fait le malheur des autres

Après une tournée d'automne réussie d'un point de vue personnel, Ress-Zammit débute le tournoi en tant que titulaire. D'abord contre l'Irlande, où il fut totalement fantomatique (à l'instar de son équipe), puis face à l'Écosse, où il a souffert de la comparaison avec son vis-à-vis, Darcy Graham. Une méforme qui s'accompagna de quelques pépins physiques, et notamment à la cheville droite selon certains sites anglophones. Résultat, Pivac écarte le joueur de 21 ans pour le choc face à l'Angleterre, au profit de Josh Adams et d'Alex Cuthbert. Un choix qui peut paraître surprenant, mais qui s'explique néanmoins : en effet, Cuthbert est le Gallois qui parcourt le plus de mètres ballon en mains depuis le début du Tournoi. Il fut d'ailleurs très dangereux face à l'Écosse et l'Angleterre, prenant sans cesse le dessus sur ses adversaires. Sa dimension physique est un atout non-négligeable offensivement, mais aussi sous les ballons hauts ! Un domaine qui réussit un peu moins à Louis Rees-Zammit. Enfin, Cuthbert bénéficie de beaucoup plus d'expérience que son concurrent direct (31 ans, 48 sélections), une donnée importante dans une compétition comme le Tournoi des 6 Nations.

6 Nations. Le Pays de Galles pourrait écarter la fusée Louis Rees-Zammit avant de défier l'Angleterre6 Nations. Le Pays de Galles pourrait écarter la fusée Louis Rees-Zammit avant de défier l'AngleterreMême si Cuthbert semble avoir désormais un peu d'avance, n'enterrons pas Rees-Zammit, qui est toujours l'une des principales armes offensives du XV de Poireau. À voir si Wayne Pivac lui accorde de nouveau sa confiance face aux Bleus, vendredi prochain.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • gjc
    10512 points
  • il y a 2 mois

Les mètres ballon en main de Cuthbert illustrent bien le problème d'utiliser des stats sans contexte. Contre les Anglais Cuthbert a quelques belles chevauchées où il franchit, mais se coupe du soutien et finit par rendre le ballon aux Anglais. Dans un cas il concède même une pénalité. Si c'est pour faire ça autant jouer au pied...

  • dusqual
    34953 points
  • il y a 2 mois
@gjc

oui, dupont avait le même défaut à ses débuts, gagnant des mètres, mais concédant des pénalités ou au mieux rendant le ballon. il l'a corrigé et perce avec plus de parcimonie désormais, et quand il voit qu'il s'est coupé du soutien, n'hésite plus à ralentir et aller vers là où il sera ou tenter un jeu au pied afin de prolonger le gain de terrain, vu qu'il sera d'une manière ou d'une autre forcé de rendre la gonfle.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News