TOURNOI DES 6 NATIONS : bilan et classement final de l'édition 2017
Pas de Grand Chelem mais une victoire finale pour l'Angleterre.
Découvrez le bilan et le classement final de l'édition 2017 du Tournoi des 6 Nations.

6 Nations 2017 - Les 5 points à retenir de la victoire de la France sur le Pays de GallesPour la première fois depuis 2011, le XV de France termine sur le podium du Tournoi des 6 Nations. Seulement, le succès de l'Irlande sur l'Angleterre empêche les Bleus d'accrocher la 2e place : ils échouent à la 3ème, pour une question de goal average, devançant l'Ecosse, le Pays de Galles... et l'Italie, qui compte cinq défaites en autant de rencontres, et 0 point au classement. Amère cuillère de bois.

La France est l'équipe qui a le plus progressé par rapport à la saison passée (+ 2 places) quand le Pays de Galles recule de trois rangs : dauphins de l'Angleterre en 2016, les coéquipiers de George North terminent à l'avant-dernière place après un match... qui a duré 100 minutes !

RÉSUMÉ VIDÉO. 6 Nations : le XV de France arrache la victoire à la 100e minute face au Pays de Galles !En s'inclinant en Irlande, l'Angleterre n'a pas réalisé un deuxième Grand Chelem d'affilée mais remporte le 6 Nations pour la deuxième fois d'affilée. Les Anglais se sont imposés six fois dans le 6 Nations en dix-sept éditions : un record. Rappelons que pour la première fois, un système de bonus offensif / défensif a été mis en place. 

Classement final : 

1/ Angleterre : 19 pts, +65 (4v ; 1d)

2/ Irlande : 14 pts, +49 (3v ; 2d)

3/ France : 14 pts, +17 (3v ; 2d)

4/ Ecosse : 14 pts, +4 (3v ; 2d)

5/ Pays de Galles : 10 pts, +16 (2v ; 3v)

6/ Italie : 0 pt, -151 (5d)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le fait le plus surnaturel de ce Tournoi au-delà du coup de pied de Jean-Marc Doussain, de l'intensité de Galles-Angleterre et de l'épilogue de France-Galles, c'est que Camille Lopez finisse meilleur marqueur et meilleur buteur de la compétition !

Est ce que quelqu'un sait ou je peux trouver toutes les stats du tournoi (meilleur plaqueur, meilleur franchisseur, etc) ? J'ai cherché, sans succès. Merci.

  • dusqual
    29104 points
  • il y a 2 ans

ca faisait longtemps qu on avait pas eu un tournoi aussi relevé, italiens mis a part.

les anglais ont gagné mais n ont pas ete si superieurs aux autres equipes, le mental a fait la diff, je dirais, pas le niveau. pour ceux qui les placaient au meme level que les AB il y a pas longtemps, ca a peut etre montré qu ils etaient pas si montrueux...
les ecossais ont confirmé leur belle cdm, les gallois sans gatland ont ete un peu en dessous mais ca fait deja quelques années que cette generation et un peu en baisse de regime. je m attendais a ce qu ils subissent un peu l emmergence des autres et leur non evolution.
les irlandais fideles a eux meme, a joe. un plan clean, des comportements clean, une conquete clean et malheureusement quelques surprises qui les sortent de la 1e place.
les italiens ont subi clairement l emmergence de la france et de l ecosse. toutes les autres equipes ayant reussi a faire des resultats et a hausser leur niveau, le contraste n en a ete que plus marquant. a voir ce qu o' shea arrive a en tirer, mais c est un tournoi a oublier.
quand a nos ptits gars ils ont fait le taf. les victoires comme les defaites ont ete de peu, la quantite de dechet dans le jeu peut paraitre alarmante, mais je le vois plus comme du perfectible, une marge de progression qui du coup est ce que je retiens de ce tournoi.

a part l italie les equipes sont a peu pret du meme niveau, sauf que les marges de progression ne sont pas les meme. pour moi l irlande est pas loin de son must, l angleterre vient ensuite, le pays de galles, l ecosse et enfin la france.
ce qui me permet de penser que ce tournoi est vraiment positif dans le sens ou d ici deux ans, si on a pas de pepin majeur, on devrait etre devant ces nations la.

Le tournoi était fort agréable. De très belles performances (de l'écosse notement), notre retour sur le podium, le second grand chelem anglais avorté. Du très bon, qui donne envie de suivre d'encore plus près les futures performances de nos bleus.

PS : Petite erreu dans votre artocle, vous avez mis "5/ Pays de Galles : 10 pts, +16 (2v ; 3v)" Il faut changer le "3v" en "3d" 😉

  • to7
    12743 points
  • il y a 2 ans

soyons un peu indulgents avec nos joueurs
fickou a été traité de moins que rien et finalement il fait un gros tournoi
lamerat qu'est ce qu'on a pas lu sur lui et hier encore....
lopez soit disant pas du tout au niveau, mauvais buteur (mea culpa sur celui-là)
maestri a sorti un match énorme (un match fait pour lui ceci dit)
chouly (le casper) détesté au point que des gens se réjouissaient de sa blessure met l'essai de la gagne
bref arrêtons de gerber sur nos joueurs dès qu'ils font une cagade, on en fait tous ou on en a tous fait des pires et les joueurs adverses en font aussi
tout le monde ne peut pas être picamoles ou gourdon

Des beaux matchs, à suspense, un tournoi homogène. C'était vraiment bien cette année. Après le classement final quand on est trois à 14 points... L'Ecosse fait un super tournoi et termine uniquement quatrième.
Mentalement on est costaud, l'état d'esprit a l'air super.

  • Kanpai
    24883 points
  • il y a 2 ans

Dans l'ensemble, on tient un bon groupe. Pas extraordinaire, mais si on arrive à jouer en équipe et faire preuve d'un engagement sans faille, on peut viser haut.

Certains jeunes ont montré qu'on pouvait compter sur eux (Baille, Serin, Dupont), Picamoles ne semble plus aussi seul (quel tournoi de Gourdon !), même Vahaamahina (que j'ai toujours vu faire des fautes stupides et des prestations médiocres en EdF) a été au niveau.

Les centres sans être géniaux n'ont rien lachés, mais il manque toujours ce premier centre / ouvreur pour mieux organiser l'attaque. Lopez a bien tenu la baraque, content qu'on ait pu garder la même charnière sur le tournoi.

Dulin ou Spedding ont chacun leurs forces et faiblesses, et vu qu'on a pas le joueur complet à ce poste (sauf si Medard décide de se bouger), il faut les utiliser en alternance et intelligemment.

Par contre, quelques joueurs ont déçu : Vakatawa (l'effet de surprise passé, son jeu à été analysé par nos adversaires), Nakaitaci (sevré de ballons, mais assez maladroit dans l'ensemble), Le Roux, Doussain (va falloir qu'il travaille dur, on sent qu'il a pris un coup au moral) mais surtout Atonio.
Je ne suis pas les matchs de La Rochelle donc je ne sais pas ce qu'il vaut la bas, mais en EdF ça a été une catastrophe sur ce tournoi. Il a toujours l'air rincé (il se replaçait difficilement 5 min après être rentré contre les gallois), est souvent en difficulté en mélée et malgré son physique il n'avance quasiment jamais à l'impact. Pour moi il doit sérieusement se remettre en question, car seul le faible réservoir à ce poste le maintien en place.

@Kanpai

Nakaitaci, notamment sur ce match a été intenable, il a avancé sur chaque action, a pris des initiatives, fait des passes après contact pour assurer la continuité et, si on met de côté le ballon d'Huget qu'il aurait pu capter, il a fait un sans faute.
Tout ça, comme tu dis, sans être réellement impliqué à cause de trop peu de ballons.
Pas mal quand même.

  • Kanpai
    24883 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Alors oui, sur ce match, compte tenu du nombre de ballon qu'il a eu, il a fait du bon boulot (même si un peu égoïste sur 1/2 actions ou il finit en touche).
.
Mais son tournoi n'a pas été terrible (pas catastrophique, juste moyen), loin de ce qu'il peut faire à Clermont. C'est le lot (certes un peu injuste) des joueurs qui ont du talent, on attend plus d'eux qu'une prestation moyenne.

@Kanpai

Je te rejoins sur le fait qu'il peut effectivement faire bien mieux. Il doit se libérer.
C'est très fidjien j'imagine, ils n'aiment pas jouer avec trop de pression.
Vaka est un peu pareil, il n'y a qu'à voir ses dernières prestations par rapport à ses premières.
À Clermont, Azema l'a bien compris et a fait comprendre à Noa qu'il a entièrement confiance en lui, et le laisse s'exprimer pleinement. Je pense que c'est la bonne (seule ?) solution avec ce type de gars.

@Kanpai

Pour les sorties en touche, je trouve que c'est un problème général de notre attaque. On va trop vite vers les extérieurs sans faire la différence, du coup nos ailiers se retrouvent souvent contre la ligne avec encore des défenseurs bien placés.

  • dusqual
    29104 points
  • il y a 2 ans
@Kanpai

y a un peu de ca, mais je le mettrais pas dans les deceptions quand meme. quand on voit d ou il vient, je trouve cool qu il reprenne du plaisir en bleu. c est loin d etre parfait, mais serin, non plus ou d autres... le groupe se construit et indeniablement, lui en fera partie. il y a eu beaucoup de dechets ce qui fait qu aucun joueur presque n a eu un % sur son rendement a la hauteur de ce qu il peut faire en club. mais la confiance revient, les liens se creeent et ca va aller en s ameliorant. c est ce qui a rendu a mes yeux ce tournoi super interessant pour l edf: on a ete a peu pret au niveau des autres, un peu plus, un peu moins en fonction, mais on a une marge de progression, liée au déchet qu on a eu tout le long du tournoi, qui en dit long sur le potentiel de cette equipe, et sa marge de progression.

Bon que retenir ? Perso, je retiens le boulot monstrueux qui nous reste à effectuer. Individuellement parlant, on a des carences graves à ce niveau de compétition, dû à un manque d'expérience et à un problème de formation, notamment sur le manque d'intelligence de nos joueurs. Donc l'expérience c'est pas grave, ça va se gommer au fil du temps, mais les problèmes situationnelles sont conséquents. Je ne veux viser personne en particulier, c'est un constat général.
Je teins à féliciter l'ensemble du staff car malgré ces moyens chaotiques, l'équipe est parvenu à taper les concurrents directs à la maison sur deux ans. Cela tiens du miracle à mon avis.

Donc il faut continuer sur cette voie là, et, avec le temps, l'EDF pourra retrouver un peu de sa gloire passée.

  • Kad Deb
    26796 points
  • il y a 2 ans
@Vae Victis Brennos

Le manque d'intelligence de nos joueurs n'est-il pas plutôt un manque d'expérience collective et d'automatismes ? Je ne crois pas aux miracles qui durent une année et plusieurs matches, surtout en affrontant tout le Top 4 en 6 mois.
La détresse des Anglais pendant une mi-temps entière face aux Italiens et leurs rucks fantômes montre que la supériorité des autres équipes dans l'intelligence situationnelle est à beaucoup relativiser, All Blacks exceptés.

@Kad Deb

Bon, j'avais pas envie de tomber dans l'analyse singulière, mais je suis bien obligé de prendre un exemple.
Dulin hier : globalement, le point de vu général est de dire qu'il a fait un bon match. Si faire un bon match c'est se faire sortir deux fois en touche et bouffer les supériorités numériques, très bien. Mais c'est pas comme ça qu'on sera les premiers, ou dans les premiers si tu préfères.

Tu regardes les lancements de jeu : tu en as un sur deux qui fixe pas ou mal, tu en as un sur deux qui attaque la ligne alors qu'il y'a un surnombre extérieur et une fois sur deux le joueur en bout de ligne se fait sortir. À cela tu ajoutes le fait que les passes après contact sont faites de façon parfaitement stupide dans 80% pour des cas et tu obtiens une équipe qui n'a pas les moyens d'être là où on pouvait l'espérer.

Par rapport aux autres, je ne parle pas des nations du sud où le Super Rugby est l'école parfaite pour apprendre cette fameuse intelligence situationnelle, on est loin. Prenons l'exemple des irlandais : leurs lancements de jeu sont tellement précis que tout le monde sait qui fait fait quoi, quand est-ce qu'on le fait et pourquoi on le fait. Ça semble tout con, mais ce n'est pas le cas en EDF.

  • Kad Deb
    26796 points
  • il y a 2 ans
@Vae Victis Brennos

Combien de sélections en moyenne les Irlandais, par rapport aux Français ? Et les Anglais, les Gallois ?
Presque toute la ligne de 3/4 française a été recomposée depuis la CdM. Le jeu que veut mettre en place Novès réclame beaucoup de pratique et de réglages. C'est normal que ça cafouille pendant quelques temps jusqu'à ce que les joueurs le maîtrise. Le jeu d'attaque a été laissé en friche pendant des années et c'est le plus compliqué à mettre en place. Les Irlandais ne sont pas devenus 4e mondiaux du jour au lendemain...
En attendant, les Bleus sont passés de la 5e à la 3e place dans le T6N (à égalité de points avec les Irlandais 2e) et aucune équipe -même les mieux classées - ne les bat facilement ni largement.
En comparaison, je n'ai pas trouvé extraordinaire le match Irlande-Angleterre : beaucoup de déchets et de mauvais choix, surtout côté anglais. Je persiste à penser que c'est surtout un problème de cohésion et d'expérience collective qui handicape encore les Bleus. Novès a raison de tenir le cap : il faut insister dans le jeu de mouvement et ça finira par payer, même si les Bleus ne seront jamais les Blacks. Tout sauf la régression à la sauce PSA-Lagisquet...

  • dusqual
    29104 points
  • il y a 2 ans
@Kad Deb

oui, je continue d ailleurs de penser qu avec un peu plus de confiance, les anglais on les aurait pliés. on verra l an prochain...

Faut surtout retenir qu'il y a 5 equipes au meme niveau, le tournoi est homogene c'est cool, tous les matches a part ang-eco et ceux de l'italie ont ete serres

  • Jak3192
    51333 points
  • il y a 2 ans

Content pour GN et son staff.
Content pour les joueurs.
Sur le chemin de retour à un niveau plus performant ?
Plus que deux VI Nations pour valider cette progression avant la prochaine CdM.
C'est bien ça l'enjeu non ?

  • to7
    12743 points
  • il y a 2 ans

Sinon le bilan est que le niveau est très serré, qu'à quelques décisions près l'ordre des 5 premiers pourrait être inverse et que l'italie, malgré quelques très bons joueurs (parisse, et campagnaro) et un coaching malin ne sont pas au niveau.

Leur maintien mordicus est une preuve supplémentaire que les instances internationales sont ridicules car même pour les italiens enchainer les roustes décourageantes comme ça, ça doit finir par être pesant. Quand ton exploit c'est une défaite 36 à 15, ça veut quand même dire quelque chose.

  • to7
    12743 points
  • il y a 2 ans

c'est pas que j'ai beaucoup d'amour pour nos amis anglais, surtout après la sortie de jones à la suite du match contre l'italie, mais les irlandais jouent quand même un rugby super moche

@to7

Je n'aurais pas dit moche mais "clinique". Tout est préparé et répété au millimètre près. Quand ça marche c'est un rouleau compresseur, quand un grain de sable vient se glisser dans les engrenages ça cafouille sévère (voir le match contre l'Écosse). Cela manque de créativité et de folie mais ce n'est pas moche pour autant (à part les rucks, mais c'est le rugby moderne qui veut ça) par contre je trouve ça terriblement chiant, à chaque prise de balle tu peux prédire ce qui va être fait. Mais comme c'est extrêmement bien fait cela fonctionne.

En comparaison, je trouve le rugby des Gallois bien plus terne. Il n'y a pas plus de créativité mais ce qu'ils proposent est encore plus limité et basé uniquement sur la puissance.

  • Iyhel
    22790 points
  • il y a 2 ans
@to7

Je te rejoins, je m'emmerde grave devant les Irlandais et les Gallois. Ok, en dix ans, les Irlandais ont réussi à ajouter la redoublée à leur jeu à base de chandelles m'enfin ça reste d'une monotonie désespérante. Et ce sont toujours les rois incontestés du plongeon 5 m derrière les rucks. Sans compter les mauvais gestes, les coudes de Best qui traînent hier j'ai pas trouvé ça très rougby...

@to7

Non mais tu as tort. Les Irlandais ont proposé beaucoup de jeu, et ont mis beaucoup de vitesse dans leur rugby.
Ils multiplient un peu ce jeu d'écrans, de redoublées, mais c'est leur jeu c'est tout. Et ça ne paye pas toujours.
Nous n'avons pas proposé plus de jeu qu'eux. Je comprends pas trop ta dureté.

  • to7
    12743 points
  • il y a 2 ans
@artillon

je ne dis pas qu'ils ne proposent rien, mais je trouve ça moche, stéréotypé et qu'ils ont quand même besoin d'un arbitrage pas trop regardant sur les écrans (ça me fait penser au sudafs ou aux anglais d'il y a quelques temps) on a le droit d'aimer ça mais c'est vraiment pas mon truc, le jeu actuel des anglais me séduit plus même si leur arrogance me débecte

@to7

Ça dépend où. Les irlandais ont un jeu très cadré et le mot qui défini le mieux leur jeu est "précision". On voit des mouvements assez simples mais bien exécutés en particulier quand ils sont dans les 40 m. Après, dès qu'ils rentrent dans la zone de marque, c'est du jeu à une passe.
Evidemment c'est pas très créatif, mais c'est déjà beaucoup plus développé que chez les gallois ou chez les anglais.

  • Kad Deb
    26796 points
  • il y a 2 ans
@Vae Victis Brennos

Ce sont donc les champions d'un jeu hyper-cadré, mais si ça sort du cadre...

  • vevere
    48370 points
  • il y a 2 ans

@Clément Suman : le classement sans les points de bonus, ça donne quoi ? 😉

@vevere

On enlève 3 points aux Anglais, 2 points aux Irlandais Français Écossais et Gallois et 0 points aux Italiens. Donc comme l'a dit Loloetalex, même classement si ce n'est que les Anglais n'auraient que 4 points d'avance au lieu de 5 sur les 3 équipes de derrière.

@vevere

Le même puisque les 3 seconds ont le même bilan de 3V-2d et que les Gallois sont à 2v/3d.

Cette fin de match épique, avec cet arbitrage et ce résultat au bout, peut être un acte fondateur pour cette équipe !
Il y a des points positifs à retirer dans ce Tournoi tout de même ! Déjà comptablement, c'est notre meilleur résultat depuis des années. Trois victoires et deux défaites en Angleterre et en Irlande, c'est un résultat "normal" pour une année impaire.
Puis, clairement, un groupe est né ! Ca tâtonnait pas mal jusqu'à présent mais aujourd'hui, on aperçoit enfin le noyau dur de cette équipe. Des mecs ont pris une ampleur énorme dans le sillage de Guirado, Maestri et Picamoles, je pense à Gourdon, évidemment, la charnière (Serin et Dupont vont régner sur ce poste et Lopez a pris une nouvelle dimension), Baille qui s'est révélé, la paire de centres en l'absence de Fofana. Petit bémol au niveau des ailiers peut-être. En seconde ligne, ça semble encore très ouvert. Il y aura aussi une ou deux places à prendre en 3e ligne mais là le réservoir est tellement grand qu'il n'y a aucun soucis à se faire à ce poste. Mais pour le reste, on voit globalement les noms qui vont être cochés en priorité dans les années à venir jusqu'à la Coupe du Monde. Pour moi, c'est le point positif !

Là, où j'ai été déçu et cette après-midi, c'était criant. Une première cellule d'avant (qui pète ou fait jouer derrière), puis grand large, sans forcément fixer et nos ailiers se font prendre. Comment cette après-midi, en plus avec la rush défense des Gallois, n'a-t-on pas plus pété au centre du terrain et surtout fait des petits jeu au pied au-dessus de la défense ? On marque de cette manière et jamais on n'a retenté. On s'est fait coupé au centre du terrain et quand on arrivait à passer et bien nos ailiers se faisaient projeter dehors.

@clement6628

Alors pourquoi dire qu'il y a des points positifs "tout de même", c'est du langage de journaliste ça 😉.
En tant que supporter moi je dis que le tournoi a été positif avec quelques points d'insatisfaction 🙂.

  • dusqual
    29104 points
  • il y a 2 ans
@George Smithwick's

y a encore beaucoup a travailler tout de meme. je te suis, le tournoi a ete positif et meme tres positif, mais je releve aussi que la marge de progression est encore tres grande.
avec un tout petit peu moins de dechet, on le gagnait le tournoi. alors quand on voit qu on a encore beaucoup a ameliorer, si on le fait, les anglais ne nous ferons pas faire de complexe longtemps...

jones a atteint le top de son equipe quasiment, a part en changeant les hommes, il pourra pas faire evoluer tant que ca son groupe. les irlandais ont prouvé encore une fois que quels que soient les gars sur le terrain, ils etaient au top de leurs capacites. donc plus trop d evolution non plus, certainement encore moins que les anglais. les gallois sont egaux a eux meme et ont pas fait un super tournoi mais ca reste perfectible, donc un peu plus de marge de manoeuvre. les ecossais vont tourner la page cotter, ils vont forcement avoir du taf en perspective, mais la confirmation de pas mal de joueurs prouve qu ils ont un potentiel a developper encore et du coup une belle marge de progres, comme nous. quant aux italiens, ils ont payé cher le resserrement du niveau des autres. je ne sais pas s ils peuvent resserer le niveau mais un pallier s est créé entre eux et les autres...

@dusqual

J'aime ce commentaire 🙂.
Bon cependant je pense que les autres équipes vont pas autant progresser qu'elles vont évoluer, tout dépend dans quelle perspective on se place. Pour 2018 je te rejoins, pour après...

  • dusqual
    29104 points
  • il y a 2 ans
@George Smithwick's

oui bien sur elles vont evoluer, mais dans quel sens? les anglais ont fait un super debut de mandat avec jones. tout le monde s accorde a dire qu il a profité du travail de lancaster, c est vrai, mais il a aussi fait des degats en tirant sur la corde tres fort. a voir les repercussions dans les années a venir, certains s y feront, d autres non. on a vu les anglais tres fatigués cet hiver. je les ai trouvés usés comme nos joueurs quand ils jouaient le top 14 entre les matches de tournoi. pour l instant je reste sur la part admirative du travail quant aux resultats, mais j attends la suite, pas sure qu elle aille vers le haut.
les gallois ont une année de transition, howley a repris les renes, il a fait du bon taf dans la continuite de ce que fait gatland avec des gars qui connaissent bien le projet. seulement de plus en plus les entraineurs mettent en place des defenses adaptées a leur systeme d attaque qui est relativement simple et efficace, mais toujours le meme et donc previsible. a voir ca aussi comment ca evolue mais ca risque pas de bouger trop ni dans un sens ni dans l autre.
les irlandais c est un peu pareil mais en deja plus léché. le maitre mot de shmidt c est les basiques a la perfection pour pouvoir utiliser toutes les formes de rugby. les irlandais savent tout faire bien, recitent leur rugby et peuvent s imposer sur n importe qui. a l heure actuelle, c est l equipe qui maitrise le mieux son rugby au monde avec les AB. la seule evolution qu il y aura d ici la prochaine coupe du monde sera celle des hommes. et ca c est un grand avantage car schmidt sait tres bien faire grandir les joueurs.
les ecossais eux ont, comme nous, de la marge de manoeuvre a revendre. c est l equipe dont le futur est le plus incertain. comment vont ils gerer le changement, l apres cotter. il a donné les bases a l ecosse pour etre au niveau des autres nations, que va en faire townsend? il a deux ans pour bonifier le travail de cotter mais rien ne dit que ca va prendre de suite.
il reste l italie qui elle est pas loin de l impasse pour le moment: le circuit italien est de trop bas niveau, les equipes de ligue celtique sont comme nos clubs de top 14: blindés d étrangers, la fédé et ces meme clubs arrivent pas a s entendre et la formation ne donne rien de folichon. on se croirait en france, sauf que chez nous on a encore de bons formateurs et que certains jeunes emmergent.
tout ca pour dire que ces evolutions sont soit limitées soit relativement fluctuantes.
d ici 2019, on devrait avoir a priori des equipes europeennes competitives, avec un niveau capable pour certaines de resister aux AB. est ce qu on en fera partie? je pense. c est court mais les rails sont posés. les anglais le seront certainement, ainsi que les irlandais. les gallois je ne pense pas, ni les ecossais, mais ca reste a voir. en face, l australie est pas super a la fete et n a qu un niveau qui est deja a notre portee. a voir si cheika inverse la tendance d ici la prochaine cdm... les af sud sont au plus mal avec un coach qui est loin de faire l unanimite et une histoire de quotas qui risque de les couler de plus en plus. la aussi a voir l evolution que ca prend.
maintenant, prevoir deux ans a l avance, c est quand meme super chaud en rugby vu le nombre d aleas qui peuvent intervenir, entre les blessures et l emergence de jeunes, les changement de staff...

@dusqual

Bah oui c'est chaud c'est pr ça que je dis qu'on verra 😉.
Je ne me soucie pas trop de l'Angleterre parce que ça ne m'intéresse pas trop 😊, le pays de Galles retrouvera Gatland qui va expérimenter des choses avec les lions et revenir ac de nouvelles astuces et en plus il aura affaire à quelques nouveaux. A propos de l'Irlande je pense que tu as tout dit, seuls les hommes vont changer et en plus ils ont une richesse à ce niveau là qu'on sous-estime (Madigan est venu à Bordeaux car barré au Leicester et 3e choix en sélection, et il n'y pas qu'au poste d'ouvreur), avec la carte fighting spirit pour les grands rendez-vous.
L'Ecosse effectivement j'ai peur pour l'après Cotter c'est peut-être la plus grosse erreur j'ai pas trop suivi pourquoi, mais on verra. Quand aux italiens au moins O'Shea a vraiment envie de prendre ces problèmes à bras le corps. Je parle un peu dans le vide en fait parce qu'on est d'accord, sauf sur la taille de ce qu'on appelle évolution limitée 😊.

Cette dernière journée ne fut pas la plus belle en terme de jeu lors des 3 derniers matchs pour moi...
Par contre,pour nous français,la victoire sur Galles et la défaite anglaise en terre irlandaise,ça nous a fait un bien fou,non ? 🙂

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts