RUGBY. 6 Nations. Angleterre. Pourquoi le XV de la Rose ne fait plus peur derrière ?
L'Angleterre est à la peine offensivement ces derniers temps.
Depuis le début du Tournoi, les trois-quarts anglais semblent peiner offensivement. Orphelin de Farrell, Tuilagi, Watson ou May, le XV de la Rose ne fait aujourd'hui plus peur derrière. Explications.

On ne va pas se mentir. Depuis cet Autumn Nations Cup remportée en 2020, l'Angleterre peine à retrouver son lustre d'antan et le niveau exceptionnel qu'elle avait atteint il y a quelques années, notamment en  2019. Sur ce Tournoi des 6 Nations 2022, elle n'a jamais vraiment convaincu si ce n'est paradoxalement lors de cette lourde défaite le week-end dernier contre l'Irlande à Twickenham (15-32). Car même les plus chauvins des supporters tricolores devront reconnaître que cette équipe anglaise, rapidement réduite à 14 et portée par un stade en fusion, a failli réaliser un exploit monumental, fait preuve d'une immense bravoure, dans un match qui a par intermittence basculé dans l'irréel, à force d'abnégation et de détermination comme rarement vu auparavant. Et si les avants ont été les précurseurs du renouveau anglais dans ce match, il est vrai que les trois-quarts ont peiné, à l'image de leurs prestations dans la compétition. Alors quelle en est la principale raison ? 

Tournoi des 6 Nations. Marcus Smith vs Romain Ntamack : le feu rencontre la glaceTournoi des 6 Nations. Marcus Smith vs Romain Ntamack : le feu rencontre la glace

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News