Toulon devient le plus gros pourvoyeur du XV de France
Toulon, plus gros pourvoyeur du XV de France.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Il fut un temps où Stade Toulousain était le principal pourvoyeur du XV de France. Aujourd'hui, c'est Toulon, fort de ses titres, qui alimente les Bleus.
La roue tourne. Il fut un temps où Clermont, le Stade Français et surtout le Stade Toulousain étaient les principaux clubs pourvoyeurs du XV de France. Mais à cette époque, ces clubs (surtout les deux derniers) régnaient sur le rugby français voire européen. Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Celui qui a désormais pris leur place en haut de la hiérarchie ovale, c'est Toulon. Il est donc logique de retrouver une majorité de joueurs toulonnais dans la liste de Philippe Saint-André pour le premier stage de préparation des Bleus en vue des tests de novembre. Ainsi Xavier Chiocci, Alexandre Menini, Romain Taofifenua, Sébastien Tillous-Borde, Guilhem Guirado, Mathieu Bastareaud et Maxime Mermoz quitteront leurs coéquipiers dimanche soir pour rejoindre Marcoussis. Soit au total 7 joueurs.

Avant le forfait de Yannick Nyanga ce lundi, Toulouse ne comptait en effet que quatre éléments (Picamoles étant toujours indisponible), comme Clermont, dans les 30. Il se pourrait d'ailleurs qu'ils ne soient plus que trois alors son remplaçant n'est pas toujours pas connu. Si d'aventure Virgile Bruni était appelé, le RCT pourrait avoir huit représentants, mais d'autres comme Alexandre Lapandry (ASM) peuvent être appelés à sa place. Sans oublier que l'Anglais Steffon Armitage et le Néo-Zélandais d'origine samoane David Smith sont également suivis.
Toulon devient le plus gros pourvoyeur du XV de France

Selon sa politique de l'homme en forme, PSA ne pouvait en effet pas se passer des Varois. Avant lui, Bernard Laporte avait fait appel aux Parisiens, et Marc Lièvremont aux Toulousains et aux Clermontois. Six finales et trois titres plus tard, Toulon est devenu incontournable et ses joueurs ont prouvé leur valeur. Bien sûr, il ne s'agit pas encore d'une sélection pour un match officiel, mais c'est un début, notamment pour ceux qui n'ont que très peu goûté à l'équipe de France comme Tillous-Borde, Menini, voire pas du tout comme Chiocci. Pour Mermoz, très en vue en ce début de saison, ou encore Taofifenua et Guirado, transformés depuis leur arrivée sur la Rade, c'est l'occasion de s'installer sous le maillot bleu. Si d'aventure ils devaient satisfaire aux critères du staff, ils pourraient amener une bonne dose de puissance à l'équipe de France, mais aussi une certaine complémentarité qui a semblé manquer ces derniers temps.

Tous doivent à n'en pas douter être heureux, à l'instar de leur entraîneur, Bernard Laporte. Dans les colonnes du Midi Olympique, ce dernier, fier, est heureux d'avoir plusieurs joueurs chez les Bleus même si cela signifie qu'il va devoir s'en passer : « Cela tombe bien, ils devaient être en vacances. Je ne vais pas râler auprès de Philippe (Saint-André) parce qu'il me prend sept joueurs ! Au contraire, j'aurais râlé s'il n'avait rien fait ! » Pour l'ancien patron des Bleus, le XV de France passe avant tout, et ce, même s'il va devoir faie avec pas moins de 15 joueurs absents, pour cause de blessures ou de convocation, lors de la prochaine journée de championnat face à Oyonnax. « Le sélectionneur se doit de prendre les joueurs qu'il pense être les meilleurs. S'il estime qu'ils sont à Toulon, qu'il les prenne. »

Une situation qui fait que Toulouse, en perdition en ce début de championnat avec quatre revers de rang, n'aura cette année aucune excuse si d'aventure les résultats ne sont pas au rendez-vous. Néanmoins, le président du Stade Toulousain René Bouscatel ne peut s'empêcher d'avoir un œil critique vis-à-vis des clubs, qui, comme Toulon, se basent sur un recrutement à court terme. Il se demande si ces « nouveaux modèles » vont s'inscrire dans la durée. Il estime qu'à l'heure actuelle que ceux qui en revanche « travaillent dans l'intérêt – pas toujours évident – de l'équipe de France » en donnant notamment la priorité à la formation, sont aujourd'hui les plus desservis par les nouvelles contraintes du Top 14 (règles des 30 matchs, championnat homogène, etc.).
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

bon sur les 8 ceci dit, y'en a 6 qui vont cirer le banc.... seuls bastareau, évidemment, et peut être bruni ont un profil de titulaires....

Mais en effet, el temps des clerc, médard, fritz, etc... est hélas passé.... dommage, on aimait bien cette EDF, mais les jeunes ont montré qu'ils avaient le talent pour prendre le relai !

Je ne suis ravi ni pour Toulon ni pour Toulouse ni pour Clermont, je serais ravi lorsque ces appelés feront de l'équipe de France un cador sur la scène mondiale.

Allez y les gars, mettez nous tous d'accord sur le bien-fondé de votre sélection !

Par contre, si avec ces énièmes changements on a toujours pas une équipe qui tient le route, faudra se tourner vers le staff. Y'aura là non plus aucune excuse.

arretez avec ces histoires de joueurs de la liste des 30
ils ont droit à 30 matches par an, et bien tant mieux si ils jouent pas en EDF ça fera d'autant plus de matches qu'ils pourront jouer avec leur club

après concernant bouscatel je serais curieux de relire la phrase dans son contexte global
ils se rejoignent sur bien des points avec MB sauf que MB a passé la vitesse supérieure et que Bouscatel et la cellule de recrutement du stade se plante depuis 5 ou 6 ans voire meme plus

  • AKA
    49016 points
  • il y a 5 ans

Ok Querrebleu et Harry surtout les retournements de vestes des médias spécialisés ( Toulouse n' aura aucune excuse...) des dirigeants (n' est ce pas MB qui faisait un scandale car ses joueurs sud af étaient en sélection) pour le ST le mal est fait : joueurs cramés(surtout le capitaine de l' EDF) blessés Et puis ces nouveaux joueurs ont ils plus le niveaux que les autres? Personnellement j' en doute!

  • POB
    1698 points
  • il y a 5 ans

Ravi pour Toulon !!

Pour l'avenir de l'équipe de France, j'ai toujours considérer que ce n'était pas le nombre de joueurs français alignés sur une feuille de match le samedi qu'il fallait juger, mais bien ce que les étrangers pouvaient apporter aux JIFF. Un joueur de rugby pro ne se construit pas uniquement le samedi en match, mais aussi et surtout du lundi au dimanche aux entraînements et dans la vie de tout les jours. Côtoyer quotidiennement des Wilko, des Botha, des Giteau, des Hayman, des Sheridan, des Masoe... ça vaut un sacré paquet de feuilles de match, et quand les gars sont prêts, ils jouent. La preuve avec Mermoz, Chiocci, Tao...

On voit aujourd'hui que la politique de Boudjelal porte ses fruits puisqu'il gagne des titres avec des étrangers (mais pas que) tout en formant des joueurs pour l'équipe de France !! Rien à dire !! Chapeau.

Et ce jocrisse de Bouscatel qui arrive encore à gueuler. Si encore il avait critiquer la vraie aberration là dedans qui consiste à interdire de match des joueurs qu'on ne sélectionne pas ! Mais non, lui préfère considérer que c'est toujours lui le meilleur dans sa gestion de club. Les résultats parlent d'eux-mêmes !

  • Coq
    9439 points
  • il y a 5 ans

Bouscatel… Franchement, il suit l'actualité ? Il l'ouvre juste pour le principe ou il s'obstine à ne pas vouloir comprendre les objectifs de Boudjellal ?

Ça fait maintenant 6 ans que j'ai compris comment Mourad a construit son projet d'équipe sur le long terme. De plus il a annoncé un objectif clair en début de saison. S'il faut encore l'expliquer à un président de club c'est que Toulouse a du soucis à se faire…

L'incohérence dans cette histoire c'est l'écart entre la liste de joueurs à préserver et la liste des sélectionnés.

Bouscatel qui critique le recrutement à court terme, c'est l’hôpital qui se fout de la charité !!
Et se positionner comme travailleur des intérêts de l'Équipe de France, une blague...

Franchement, au Stade, dirigeants, staff et joueurs, il faudrait qu'ils pensent à fermer leur grande gueule et à travailler plus sérieusement pour remettre le club en haut de l'affiche. Et si on pouvait donner leur chance à les jeunes, ça ne serait pas une mauvaise idée.

En attendant, merci Toulon de faire progresser des joueurs français au côté de toutes ces stars, en espérant que les stars soient un jour aussi françaises.

  • Compte supprimé
  • il y a 5 ans

Merci aux joueurs, merci à Bernard Laporte, et aux supporters toujours derrière leur équipe. Parce que Toulon.

  • Harry
  • il y a 5 ans

"il est donc logique de retrouver une majorité de joueurs toulonnais..." les mêmes qui racontent depuis 3 ans que le RCT ne gagne que grâce à des mercenaires étrangers et flingue le rugby français . Très drôle de voir de tels retournements de vestes ..

"Une situation qui fait que Toulouse [...] n'aura cette année aucune excuse si d'aventure les résultats ne sont pas au rendez-vous."
Mouais, le vrai problème reste la liste des 30! Si ils ont des joueurs cadres limités en matchs et qu'ils sont obligés de s'en passer puis que cela s'en fait ressentir sur les points en fin de saisons, ils auront une bonne raison de râler! Surtout que Toulouse, bien que mal partit, est un habitué des deux tableaux et des phases finales!

Pas convaincu par Mermoz...certes il fait de bonnes prestations mais a un an de la CDM en être encore à appeler des mecs en forme plutôt que les titulaires du Xv de France (ah on me dis dans l'"oreillette qu'il n'y a toujours pas de XV titulaire chez nous...zut).

  • Jak3192
    56943 points
  • il y a 5 ans

Tout cela est très cohérent.
Pour une fois que l'on sent une certaine logique !
Meme les réflexions de Bouscatel ne sont pas totalement infondées.

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News