Top 5 / Flop 5 du weekend-end (18/04 au 20/04)
Top 5 / Flop 5 du weekend-end (18/04 au 20/04)

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Les demi-finalistes de H Cup et les cadors de la poule 1 de Fédérale 1 garnissent le Top, tandis que les Chiefs, l'UBB, et Benji Marshall font partie du Flop du weekend.
Les demi-finalistes H Cup et les cadors de la poule 1 de Fédérale 1 garnissent le Top, tandis que les Chiefs d'Exeter et de Waikato, ainsi que Benji Marshall font partie du Flop du weekend.

TOP

Le RCT

Le RCT se déplaçait à Montjuic pour tenter de conquérir la première place du Top 14. Mais les joueurs de l’USAP ne l’entendaient pas ainsi et devaient absolument s’imposer chez eux dans l’optique du maintien. Ils sont tout de même parvenus à inscrire 31 points dont trois essais, mais la machine toulonnaise était trop forte, inscrivant quatre essais dont un juste avant la pause de Steffon Armitage qui a mis un grand coup derrière la tête des Catalans. Désormais leader du Top 14, Toulon se lance idéalement à l’assaut du Munster en demi-finale de H Cup.

Le doublé de Marvin O’Connor

Marvin O’Connor a un petit gabarit qui l’expose très souvent aux cravates de ses adversaires. Mais l’ailier bayonnais, grâce à sa puissance et à sa vélocité, est surtout un poison pour les défenses. Il l’a encore montré ce weekend, inscrivant un doublé au meilleur moment, pour permettre à l’Aviron Bayonnais d’arracher le nul face à son ancien club Grenoble (21-21), et de franchir un pas en vue du maintien.

Les cadors de la poule 1 de Fédérale 1

Les trois premiers de la poule 1 de Fédérale 1 ont marqué leur territoire en ce weekend de huitièmes-de-finale aller. En effet, Massy, premier, est parvenu à s’imposer largement sur le terrain de Périgueux (15-34). Une grosse performance des Massicois, qui ont un pied en quarts-de-finale. Leurs dauphins à l’issue de la phase de poules, l’USO Nivernaise, est allée s’imposer nettement à Rodez (6-22) et devrait également aborder le match retour sereinement. Enfin, les Lillois, qui recevaient Langon, ont empoché le bonus offensif dans une large victoire (38-15). Les Sud-Girondins auront du mal à inverser la tendance sur leur pelouse...

La-Seyne-sur-mer

C'est l'une des sensations du weekend : la grosse performance de La-Seyne-sur-mer qui, malgré une fin de match à l’avantage des Landais, a dominé l'US Tyrosse (38-29) ce dimanche 4 avril. Les Varois, qui ont obtenu le point de bonus offensif (5 essais à 2), ont réalisé un véritable exploit, eux qui étaient quatrièmes de la poule 2 quand les Tyrossais étaient premiers de la poule 4. Cela signifie que les Landais devront s'imposer sur leurs terres avec le point de bonus, et plus de neuf points d'avance. La tâche s'annonce ardue au vu de la qualité du pack des Seynois qui ont fait très mal à leurs adversaires devant. Mais les Tyrossais sont habitués aux joutes de Fédérale 1 et ont déjà éliminé La-Seyne par deux fois dans le passé...

Les Saracens et le Munster

Les futurs adversaires de l’ASM et du RCT en H Cup se portent bien. Les Saracens ont réalisé un véritable exploit en s’imposant chez les Newcastle Falcons (18-23) avec tous leurs cadres au repos. Ainsi, Steve Borthwick, Schalke Brits, Billy Vunipola, Owen Farrell, Chris Ashton, ou encore Brad Barritt n’ont pas pris part à la rencontre et devraient être au top pour recevoir Clermont.
Le Munster a réalisé à quelque chose près la même performance, en s’imposant sur la pelouse du Connacht (22-32) en laissant au repos ses trois-quarts titulaires Connor Murray, Casey Laulala, Simon Zebo, et Keith Earls. Les clubs français sont prévenus, leurs adversaires risquent d'être en forme le weekend prochain !

FLOP

L’USAP

L’USAP est en train de donner raison à tous ceux qui la voient descendre en Pro D2. Les Catalans, même dans le stade de Montjuic chauffé à blanc n’ont pas pu rivaliser avec le RCT et devront aller gagner à Clermont pour s’éviter la descente. Une tâche quasi-impossible quand on connaît la sérénité des Jaunards à Marcel-Michelin, et quand on sait qu’en plus de vouloir prolonger leur série d’invincibilité de 76 match, ils devront s’imposer pour tenter de revenir dans les deux premières places. L’USAP a donc un pied en deuxième division. Plutôt dommage pour cette équipe qui a joué de malchance avec les blessures de Camille Lopez et Sofiane Guitoune, et qui malgré de fortes individualités comme James Hook ou Sébastien Vahamahina n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu.

L’UBB

L’UBB était déjà dans le flop le weekend dernier, à cause de sa mêlée désastreuse face au RCT. Cette fois-ci c’est toute l’équipe qui a été à côté de ses pompes, produisant un non-match face au Stade Français. Une aubaine pour les Franciliens qui se sont imposés (37-23) avec le point de bonus offensif et qui sont toujours en course pour les six places qualificatives. Au contraire les joueurs de Raphael Ibañez, restent sur trois défaites d’affilée et ne pourront désormais plus se qualifier. Dommage pour cette équipe au jeu si alléchant qui devait s’immiscer dans la lutte à la qualification…

Exeter

Il y a encore quelques semaines, les Exeter Chiefs étaient bien placés pour la qualification à la Champions Cup. Mais les actuels huitièmes de Premiership traversent une mauvaise passe avec trois défaites lors de leurs quatre derniers matchs. Cela a commencé par une correction chez les Leicester Tigers (55-15), puis ils ont perdu leurs deux dernières rencontres à domicile. La dernière en date, ce samedi 19/04/14 est indigne d’un club qui vise le gratin européen, Exeter s’inclinant (12-55) contre les Sale Sharks, sixièmes. Sur leurs quatre derniers matchs, les joueurs du sud de l’Angleterre ont encaissé la bagatelle de 19 essais. Il serait temps de mettre les barbelés !

Les Waikato Chiefs

Sale temps pour les Chiefs en ce moment. Après ceux d’Exeter, c’est à ceux de Waikato de se distinguer dans le Flop. Les Néo-Zélandais, qui avaient l’occasion de s’installer confortablement à la seconde place du Super XV, se sont inclinés pour la première fois cette saison sur leur pelouse. Une grosse désillusion. Pour couronner le tout, ce sont leurs voisins, les Canterbury Crusaders, qui sont venus les crucifier chez eux (17-18)…

Benji Marshall

Benji Marshall fait des caprices. L’ancienne star de NRL, qui joue désormais pour les Auckland Blues en Super Rugby, n’a pour le moment convaincu personne à 15. Titulaire une seule fois en huit rencontres, le Néo-Zélandais ne supporte pas cette situation, et a demandé à rompre son contrat pour retourner en Australie, jouer au rugby à 13. Un caprice d’une star un peu trop impatiente. En tout cas son expérience dans le Super 15 n’aura pas duré bien longtemps…

Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Waikato a si mal joué que ca ? Meme si c'est sensé rester un cador du Super XV, je vois pas la honte qu'on peut avoir à perdre contre les Crusaders ! Mais j'ai pas vu le match alors peut etre qu'ils ont fait de la daube !!!

Malgré les rivalités qu'il ya pu avoir entre l'USAP et l'ASM, je me sens quand même mal pour ces gaillards qui auront fait vivre le rugby français depuis des années. Merci à eux et qu'ils reviennent vite!

  • Hayman Melville
  • il y a 6 ans

Le stade était à 40 pr cent de sa capacité, c'est vrai. En revanche, les Catalans présents étaient chauds, jusqu'à l'essai d'Armitage, qui les a éteints.

  • Piekx
    7734 points
  • il y a 6 ans

Dommage pour l'UBB, mais cette fois c'est quand même bel et bien fini.
Espérons un beau match de gala avec beaucoup d'essais contre Biarritz pour finir cette belle saison.
Finalement, si ils avaient fait l'impasse sur les matchs à l'extérieur (Oyonnax et Paris) ils se seraient sûrement qualifiés.
Ça prouve en tous cas qu’ils n'étaient pas prêts cette année, et j'espère que la saison prochaine sera la bonne!

  • POB
    1698 points
  • il y a 6 ans

J'imagine que derrière "l'US Nivernoise" se cache en fait l'équipe de l'USO Nevers, encouragée à la fois par des Neversois mais également plus largement par des Nivernais !! Enfin j'imagine... 🙂

l'UBB, en cas de défaite non bonifiée du SF au RCT (et il y a des chances qu'elle ait lieu), pourra obtenir la place de barragiste en ayant un bonus offensif face au BO.
En effet, le goal average particulier permettra à l'UBB de prendre l'avantage sur le SF qui devait gagner samedi avec 23 points d'écart.

  • Eric
  • il y a 6 ans

entre 20 et 25 000 personnes à Montjuïc, soit le double de la moyenne annuelle à Aimé Giral ...
Par contre, un défensif ou un nul peut suffire à Perpignan pour se maintenir, il ne faut juste pas être à égalité avec Oyonnax ...
Quant à Vahaamahina, il n'a joué qu'une demi-saison et encore. Après, il avait la tête à Clermont, il n'y a qu'à voir sa nonchalance en tribunes pendant le match ... complètement indifférent

Yes, bravo a nos amis Seynois 🙂

Par contre j'aimerais savoir dans quel dico vous avez sortis votre définition de "chauffé a blanc", car avec un Montjuic aussi vide, je vois pas comment c'était possible ...

Bravo de l'éclairage sur la Fédérale 1.
Et bravo à l'US Seynoise, très beau club, pour leur perf' du week-end face à Tyrosse, en espérant la confirmation dimanche !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos