Top 14. Non mais c'est quoi ce recrutement XXL réalisé par le Biarritz Olympique ?
Tevita Kuridrani évoluera au Biarritz Olympique la saison prochaine.
Le Biarritz Olympique compte bien perdurer en Top 14. Pour se donner les moyens d'exister, Jean-Baptiste Aldigé a réalisé un recrutement XXL.

Dire que l'été est agité sur la côte basque serait un doux euphémisme. Tout juste promu en Top 14, le Biarritz Olympique s'est activé en coulisses pour bâtir une équipe capable de rivaliser en Top 14. Car Jean-Baptiste Aldigé le sait. Précédemment, trop de formations ont rapidement fait l'ascenseur une fois passée l'ivresse d'une montée à l'échelon supérieur. Le président du Biarritz Olympique n'a donc pas chaumé une fois le barrage d'accession remporté contre le voisin Bayonnais dans la dramaturgie la plus totale. Avant même la montée en Top 14 acquise, le club basque avait déjà officialisé la venue du demi de mêlée international argentin Tomás Cubelli, aux 76 sélections avec les Pumas. Joueur de la Western Force, il viendra apporter toute son expérience et accompagner le jeune et prometteur Barnabé Couilloud dans sa progression ainsi que James Hart. Un gros coup donc, qui en a appelé bien d'autres. 

Le BO a donc été à la pêche au gros poisson. Car récemment, les Basques annonçaient la venue de Tevita Kuridrani, joueur de la Western Force et partenaire de Cubelli. Si certains ont manqué un épisode, on rappelle que Kuridrani ce n'est ni plus ni moins que 61 sélections avec les Wallabies dont une finale de Coupe du Monde 2015. Le joueur âgé de 30 ans et qui a évolué la majeure partie de sa carrière aux Brumbies, avait qui plus est inscrit un essai lors de l'épilogue du mondial anglais. Insuffisant pour l'emporter face à la marée noire. Il formera une paire de centres qui fait d'ores et déjà saliver, avec le Néo-zélandais Francis Saili, l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur joueur de Pro D2 la saison dernière. Un attelage qui fait forcément déjà rêver les supporters biarrots, et il y a de quoi.

De ce fait, Kuridrani retrouvera à Biarritz Henry Speight, un autre Wallabie, déjà au club depuis un an. Désireux de renforcer son pack, Jean-Baptiste Aldigé a également frappé fort concernant ses recrues du 8 de devant. Le pilier irlandais du Munster James Cronin qui compte trois sélections avec le XV du Trèfle, a donc décidé de quitter Limerick pour rejoindre la Côte basque. Tout comme lui, le troisième ligne international All Blacks Eliott Dixon (3 sélections) ralliera le BO après trois saisons passées au Japon. Impressionnant n'est-ce pas ? Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, l'ouvreur anglais des Harlequins Brett Herron (25 ans) s'est de son côté engagé ces derniers jours avec le club biarrot pour deux saisons. Barré par le joyau Marcus Smith chez les Quins, il viendra donc apporter un plus au sein d'un poste où Gilles Bosch et Ilian Perraux se partageaient jusqu'à présent le temps de jeu. 

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est le climat du Pays Basque qui est excessivement attrayant ...

  • mche
    179840 points
  • il y a 3 mois

Cela fait plaisir. Dans l'équipe type il y a deux Français!

@mche

Ben oui, pour la prochaine saison les clubs promus ont un quota à ne pas dépasser de 2 joueurs français.

"Le président du Biarritz Olympique n'a donc pas chaumé"
Il n'a pas eu assez de blé ?

  • cahues
    142702 points
  • il y a 3 mois

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part.

@cahues

ils iront à Lilles non ?

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News