Ecrit par vous !
Stade Toulousain : révélation du champion de France, Clément Castets n'a pas fini de faire parler de lui !
Stade Toulousain : Clément Castets se confie sur sa saison.
Sa saison, son retour au rugby après deux ans, la célébration du titre de champion de France... Clément Castets se confie.

Lucas Tauzin, Pita Ahki, Rynhardt Elstadt, Richie Arnold, Péato Mauvaka, Maks Van Dyk... Si la saison du Stade Toulousain s'est révélée aussi aboutie jusqu'au 20e Brennus de l'histoire du club, c'est aussi parce que les "seconds couteaux" du club rouge et noir ont su élever leur niveau de jeu. S'imposant dans la rotation - voire dans le XV de départ - pour porter l'équipe jusqu'au sacre du 15 juin au Stade de France.

Pilier gauche de 23 ans, Clément Castets fait également partie des grandes révélations de la saison. Il y a un an et demi, opéré d'un cavernome (malformation vasculaire dans le cerveau), l'ancien capitaine des Bleuets était pourtant loin de s'imaginer soulever le Brennus. "Je voulais juste reprendre le rugby et faire quelques matchs avec les pros. J’étais loin d’imaginer de jouer et de gagner une finale."

[INTERVIEW] Comment le Toulousain Clément Castets est revenu plus fort après sa tumeur[INTERVIEW] Comment le Toulousain Clément Castets est revenu plus fort après sa tumeurPourtant, le chemin a été long jusqu'à ce match du titre face à Clermont où le joueur passé par Montpellier entre à la 54e minute de jeu.

La saison a commencé trois mois avant la reprise estivale. Ça a été très long. J’ai commencé par le cardio, et ensuite la musculation. Donc lors de la reprise à l’intersaison, j’en avais déjà dans les jambes et tout s’est très bien passé. J’ai commencé à jouer, puis la confiance s’est installée. L’état d’esprit du groupe était très bon. Et à force de gagner les matchs, on s’est rendu compte qu’on était inarrêtable ! Mais la saison n’a pas été facile pour tout le monde. Beaucoup de joueurs n’ont que très peu joué. Malgré cela, ils se sont toujours donné à fond pour l’équipe. Je pense notamment à Pierre Gayraud, Carl Axtens ou Louis-Benoît Madaule qui se sont vraiment engagés et ont tout donné pour le club.

De son côté, Castets dispute 26 matchs toutes compétitions confondues, et débute même la 1/2 finale de la Champions Cup. "Avant d'entamer la Champions Cup, on aurait signé pour une demi-finale. Mais lors de la 1/2, on était très déçu, on voulait aller plus loin. Malheureusement, on est tombé sur une très bonne équipe du Leinster. Et c’est peut-être ce match qui nous fait gagner le Top 14. Il nous a permis d’avoir une expérience des phases finales." Pointud et Neti doivent se contenter des miettes derrière le duo qu'il forme avec Cyril Baille

Un avenir tricolore ?

Aux yeux de Castets, c'est pourtant bien le groupe en général qui doit être mis en avant : "pour être bon ensemble, il faut certes des bons joueurs, il n’y a pas de problème là-dessus. Mais il faut surtout bien s’entendre quand tout va bien, et quand ça ne va pas. Il faut être très soudé et solidaire. On a su le faire parfaitement." Un groupe qui a notamment permis au Stade de passer sans encombre la période de doublon lors du Tournoi du 6 Nations. Où le jeune pilier a fait parler de lui.

Loin de l'image de "second couteau", pour finalement être cité parmi les potentiels sélectionnés chez les Bleus.

Je n’y pensais pas mais beaucoup de personnes m’en parlaient. C’est vrai que lorsque que tu es titulaire dans l’équipe en forme, on est obligé de te regarder. Malheureusement ça ne s’est pas fait, tant pis. 

Son avenir international pourrait d'abord passé par l'équipe France 23, nouvelle entité de la Fédération amenée à remplacer les Barbarians comme équipe bis du XV de France. "Pour être sélectionné, je dois continuer à faire mes preuves, être indiscutable et après on verra ce qu’il se passe." Être indiscutable avec Toulouse, donc, où aucun objectif précis n'a été ciblé. "L’objectif est de gagner le match du week-end. On devrait se baser sur le même système, car il a bien fonctionné cet saison.Le mot de la fin avec une anecdote sur la célébration des champions de France ? "Il y a eu beaucoup de photos et de vidéos qui ont circulé sur les réseaux. Mais le meilleur reste Gillian Galan qui a passé toute la soirée en slip. Il a dit qu’il le ferait et il l’a fait !

Top 14 - 24 heures au coeur du Stade Toulousain après le 20e titre [VIDÉO]Top 14 - 24 heures au coeur du Stade Toulousain après le 20e titre [VIDÉO]

Baptiste Piquel
Baptiste Piquel
Cet article est rédigé par Baptiste Piquel, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je suis content tout d'abord qu'il soit guéri.
Ensuite je suis ravi qu'il puisse jouer avec un bon club de top14 et qu'il soit devenu champion.
J'espère qu'il va arriver à grappiller encore plus de temps de jeu.

Il n'est pas passé par montpellier, il a été formé par Montpellier !
Un contrat lui a été proposé et l'attendait au club.
Après un stage à Marcoussis avec Pelous il revient en voulant partir au ST!
Là a été donné l'explication selon quoi les jeunes du centre de formation ne joueraient pas ! Reilhac à débuté la même année et JW a continué à faire jouer K Galletier qui en était à ses débuts.

J'ai l'impression d'avoir déjà lu ce genre d'articles sur ce joueur....

  • vevere
    46481 points
  • il y a 2 mois

A raison d'1 article par joueur / jour...du ST...vous allez pouvoir tenir au moins jusqu'à la reprise...

  • Ahma
    77456 points
  • il y a 2 mois
@vevere

S'il n'y en a pas assez ce sera l'occasion d'apprendre à connaître les minimes.

Oui, une vraie belle révélation Clément Castets. Il a été bluffant toute l’année.

  • Compte supprimé
  • il y a 2 mois

Je cite : " Aux yeux de Castets, c'est pourtant bien le groupe en général qui doit être mis en avant : "pour être bon ensemble, il faut certes des bons joueurs, il n’y a pas de problème là-dessus. Mais il faut surtout bien s’entendre quand tout va bien, et quand ça ne va pas. Il faut être très soudé et solidaire. On a su le faire parfaitement." "
Waouh, si l' EDF pouvait entendre cette phrase lourde de sens et surtout, la comprendre !
p-s : excellent article, Baptiste Piquel

Portrait intéressant d'un jeune joueur à qui le ST a fait confiance et qui a pu retrouver un bon niveau après toutes ses galères! Tant mieux!

  • Ahma
    77456 points
  • il y a 2 mois
@noComment

Comment as-tu réussi à commenter cet article avant sa parution ?

@Ahma

Mon sens du placement...essentiel

  • breiz93
    38894 points
  • il y a 2 mois
@Ahma

C'est l'arrière,arrière, arrière,.... petit fils de Nostradamus...

@Ahma

tu peux faire un commentaire et le rugbynistere brode un article autour.
Meme pas besoin de donner le nom du joueur, ils vont trouver celui qui correspond.

  • doz12
    26557 points
  • il y a 2 mois
@Ahma

#complotjudeotoulousain

Derniers articles

Vidéos
Transferts
Ecrit par vous !
News
Arbitrage
Transferts
Transferts
News
News
Transferts
News
Transferts