Stade Toulousain : grand perdant de la convention FFR - LNR ?
Stade Toulousain - René Bouscatel évoque le cas des internationaux. / PierreSelim

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le président du Stade Toulousain déclare que les internationaux français du Stade Toulousain ne l'étaient pas avant de venir dans la ville rose. Enquête.
La nouvelle convention FFR/LNR occupe le devant de la scène depuis quelques jours. Surtout, elle fait causer de nombreux acteurs du monde du rugby sur un point essentiel : la formation d'un groupe Elite de 30 joueurs défini en début de saison. Le principe ? Limiter le nombre de matchs disputés par ses joueurs à trente. « Pourquoi pas ? » déclare à ce sujet René Bouscatel au Midi Olympique. Mais le président du Stade Toulousain prévient :

Lorsqu'un tiers des trente joueurs concernés font partie du même club, comment fait-on ? Et en plus de ça, j'entends des ânes me rétorquer : « Vous n'avez qu'à pas recruter d'internationaux » Mais combien de joueurs sont-ils venus au Stade avec ce statut ? Nos internationaux ont soit été formés au club, soit le sont devenus après nous avoir rejoints, grâce à leur travail, mais aussi au haut niveau que l'on pratique à Toulouse.

Alors, le président du Stade Toulousain dit-il la vérité ?

Voici les stats des internationaux français du Stade Toulousain :

- Christopher Tolofua : international depuis 2012. Formé au club.

- Yoann Maestri : international depuis 2012. Arrivé au Stade Toulousain en 2009 (du RCT)

- Romain Millo-Chlusky : international depuis 2005. Arrivé au Stade Toulousain en 2000 (de Massy)

- Thierry Dusautoir : international depuis juin 2006. Arrivé au Stade Toulousain en juillet 2006 (du Biarritz Olympique)

- Grégory Lamboley : international depuis 2005. Arrivé au Stade Toulousain en 2000 (de Massy)

- Yannick Nyanga : international depuis 2005. Arrivé au Stade Toulousain en 2004 (de Béziers)

- Louis Picamoles : international depuis 2008. Arrivé au Stade Toulousain en 2009 (de Montpellier)

- Jean-Marc Doussain : international depuis 2011. Formé au club.

- Lionel Beauxis : international depuis 2007. Arrivé au Stade Toulousain en 2011 (du Stade Français)

- Gaël Fickou : international depuis 2013. Arrivé au Stade Toulousain en 2012 (du RCT)

- Yann David : international depuis 2008. Arrivé au Stade Toulousain en 2009 (du CSBJ)

- Florian Fritz : international depuis 2005. Arrivé au Stade Toulousain en 2004 (du CSBJ)

- Clément Poitrenaud : international depuis 2001. Formé au club

- Vincent Clerc : international depuis novembre 2002. Arrivé au Stade Toulousain en juillet 2002 (du FCG)

- Maxime Médard : international depuis 2008. Formé au club.

- Yoann Huget : international depuis 2010. Arrivé au Stade Toulousain en 2012 (de l'Aviron Bayonnais)

Résultat ? René Bouscatel n'a pas tout à fait raison mais pas totalement tort, non plus. Sur seize internationaux tricolores, six (Dusautoir, Nyanga, Picamoles, Huget, Beauxis et David) l'étaient déjà avant de s'installer dans la ville rose, soit 37,5%. Le cas de Thierry Dusautoir est particulier puisque la première sélection du Dark Destroyer n'est intervenu qu'en 2006 lors d'une tournée estivale en Roumanie. Il y a fort à parier que l'arrivée de l'actuel capitaine du XV de France chez les Rouges et Noirs ait été acté bien avant ce premier match en bleu. Louis Picamoles et Yannick Nyanga (malgré un net passage à vide) sont rapidement devenus des cadres de la sélection tricolore après leurs arrivées chez le quadruple champion d'Europe. Au contraire de Yann David et Lionel Beauxis, deux joueurs n'ayant jamais su s'imposer sur la scène internationale.

Au final, les chiffres donnent raison à Bouscatel. Le « problème » du Stade Toulousain ? Son recrutement ciblé sur des internationaux en devenir. Fritz, Clerc, Fickou... autant de joueurs appelés pour la première fois en Bleu une fois la tunique toulousaine enfilée. Yacouba Camara, arrivé de Massy cet été, les suivra-t-il ?

Enfin, n'oublions pas les joueurs formés au club (5/16, soit 31%), même si le cas de Yoann Huget, devenu international à Bayonne, est particulier. Là aussi, le problème devrait perdurer puisque Gilian Galan semble aujourd'hui proche du XV de France.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

De toute façon, ils avaient annoncé qu'il valait mieux recruter des vieux sudistes qui ne sont plus sélectionnés.
Je crois qu'à Toulouse, ils ne savent plus quoi faire face à leurs difficultés sauf à taper sur l'EDF. Pitoyable.
Et c tant mieux car le ST a assez de titres comme ça: place aux autres et bye-bye Toulouse. ça fait quand même une bonne équipe de sparring-partners pour les celtes.

  • 6592
    31776 points
  • il y a 6 ans

BoboB

Au final on est d'accord sur plus de point que prévu.

Je suis tout à fait d'accord (bien sur) que le ST n'est pas le seul à savoir produire des internationaux, tous les exemples que tu cites le confirme, je dis juste que, factuellement, ils en ont produit plus que les autres ces 15 dernières années.

Mon point était : plutôt qu'une loi qui pénalise les éventuels gros fournisseurs d'internationaux, pourquoi pas une règle qui encourage à en produire d'autres dans tous les clubs (idée en 2 secondes, pour faire exemple : prime au club formateur lors de la première cap d'un joueur ?)

Pour le reste, effectivement il y des points, concernant le ST, sur lesquels on ne sera jamais d'accord, ce qui n'est pas très grave.
D'autre pour lesquels je te rejoints 100%, comme le fait que Jauzion ait été le meilleur du monde même sur une jambe pendant des années.

Pour élargir le débat sur un sujet que tu as évoqué : l'équipe de France est à chier, et c'est probablement lié au relatif passage à vide de Toulouse depuis 2 ans.

C'est sans doute en partie vraie, mais pas que.

Pour moi, ça faisait surtout trop longtemps que :

- les 10 écartent systématiquement. N'attaquant jamais la ligne la défense n'est jamais fixée. La défense glisse, est en surnombre, oblige nos joueurs à des courses de travers, les laissant à plat et trop près de la touche : complétement stéril.

- centres ont ce mauvais réflexe d'avoir des courses fuyantes. Ils se coupent du soutien et ferment les espaces.

- les ailiers restent trop sur leurs ailes, or on peut mettre en difficulté une défense glissante en la prenant à contre-sens : venir dans la ligne demander des ballons "inté" pourrait servir.

- Le jeu au pied est trop fréquent et catastrophique (toujours trop long pour être récupérer et trop court pour mettre l'adversaire dans la merde et gagner du terrain)

- Les avant ne viennent pas en +1 derrière les trois quart, on à des lignes complétement à plat c'est ridicule

- Le 9 écarte trop vite quand les avants dominent.

En résumé :
- Trop de jeu pied et mauvais
- On utilise jamais l'axe (cette impression de ne jamais "avancer"😉, se réduisant toujours à la largeur et, les adversaires le comprenant, ils nous prennent sur la largeur en nous poussant vers la touche
- On est toujours trop isolé dans la largeur : un adversaire qui monte vite plaquer nos centre + un type qui monte en pointe pour fermer l'exté et hop, on s'emplâtre, pas de soutien, ballon perdu ou qui met une heure à sortir.

Résumé de résumé :
- On ne fait que compter sur l'exploit indiv, le contre ou le coup de chance.

En effet, c'est nul.

  • BoBoB
    7965 points
  • il y a 6 ans

@Arountazief
Quant tu dis : « je ne vois pas en quoi les Slimani, Flanquart, Plisson et Bonneval sont si différents des Doussain, Bézy, Galan, Tolofua », tu as entièrement raison. Doussain, Galan et Tolofua seront bleu grâce au ST.

Mais je suis désolé, Picamoles, Maestri ou Fickou, auraient été en bleu sans le ST. Huget est devenu bleu (si si il faut y croire) avec l’AB.

Donc je ne dis pas que le ST ne forme pas, je dis qu’il ne forme pas mieux que les autres. Parce qu’avec le Matos, qu’ils ont (qu’il prennent) chez les autres, c’est pas le plus compliqué.

Je suis heureux de voir Doussain, Galan et Tolofua émerger. Parce que depuis Médard, il n’y avait plus grand-chose qui sortait du centre de formation.

Pour ce qui est de la formule, je crois t’avoir déjà dit être d’accord avec toi. Seulement, Bouscatel, au lieu de s’attaquer à la formule nous parle de la règle des 30 matchs comme si elle avait été pondue hier. Vu la vitesse à laquelle les choses changent à la FFR, ça doit faire un bout de temps que c’est en préparation.

Et ne me parle pas de Jauzion, j’ai une vraie dent contre le ST en ce qui le concerne. Il aurait du éclabousser le rugby international de sa classe au lieu de quoi il est arrivé carbonisé à tous les RDV de l’EDF à force de jouer tous les matchs avec le ST. Jamais économisé. Il était tellement fort que même sur une jambe il était le meilleur.

  • BoBoB
    7965 points
  • il y a 6 ans

@6592 : Merci pour ton post. L’échange prends tournure.
Primo : Rien de ce que tu dis ne fait de toi un facho élitiste, même si je ne suis pas d’accord.
J’aimerais te répondre point par point, mais ça risque d’être un peu long et fastidieux.
A ton retournement de la question : « est ce normal d’éditer une telle loi ? », j’ai déjà répondu dans mon dernier post et je confirme OUI. Bouscatel est suffisamment au fait des projets à l’étude dans les hautes sphères de la Fédé pour ne pas l’avoir vu venir. Donc il était prévenu et il n’a rien antipé. C’est son problème. Tu noteras que l’ASM logé à la même enseigne ne se révolte pas.
Sur la baisse de niveau de l’EDF, là non plus je ne te suis pas. On devrait avoir une EDF au TOP puisque plus de 60% des internationaux sont dans 2 clubs. Hors, en ce moment l’EDF est nulle.
En fait j’irais même jusqu’à penser le contraire, parce qu’en ce moment, on ne peut pas dire que le ST propose des chefs d’œuvre de jeu, ils sont même particulièrement faibles depuis 2 ans et j’aurais tendance à penser que ça se retrouve au niveau de l’EDF. Comme j’aimerai voir les Toulousains jouer comme le FCG ou l’UBB !
Je crois que l’on ne sera jamais d’accord sur le mérite du ST pour transformer des mulets en bête de course internationale. Tu penses que le mérite en revient au ST. Je crois que le matos est de telle qualité, qu’il suffit de le polir sans être un génie pour y arriver. Difficile à partir de là de trouver un terrain d’entente.
Là ou je ne te rejoins pas, c’est que TOUS les club sont capables de former des internationaux. Il leur faut juste le bon Matos. Tu crois sincèrement que Picamoles ne serait jamais devenu international en restant au MHR ? A ce compte là pourquoi Ouedraougo l’est devenu ?
Slimani, Flanquart et bientôt Plisson pour le ST alors qu’ils sont au plus mal depuis 5 ans. Lopez pour l’UBB. Machenaud Dulin Guitoune pour Agen (et on peut dire que le SUA est au top). A moins que tu ne me dises que c’est grace à l’USAP que Lopez et Guitoune sont en bleu ?
Pourquoi Beauxis qui l’était ne l’est plus ?
Depuis que l’ASM a calqué son modèle sur celui du ST, ils sortent autant de bleu que le ST. Donc, je ne dis pas que c’est facile, mais j’affirme que peu ou prou tout club disposant de moyens confortables peut sortir des internationaux sans que ce soit un exploit. Quand tu peux avoir le bon matos, ben c’est plus facile.
Depuis 20 ans le ST avait une grande facilité à aller piocher chez les autres ceux qu’il avait dans le collimateur. Grace à cette nouvelle règle, continuer ainsi deviendrait suicidaire. Je penses que c’est une bonne chose.
Les Ricains qui sont les apôtres de l’élitisme ont inventer la DRAFT. Il y a peut être une raison. Je dis ça je dis rien.

Je suis exactement sur la même ligne que 6592.
@BoBoB
On le sent bien ton agacement mais c'est tout à ton honneur de le reconnaître et d'en discuter comme ça 😉
Mais tout de même, on sent que tu préjuges pas mal. Ce n'est pas comme si Bouscatel enchaînait les sorties médiatiques de ce type et même cette dernière reste franchement propre par rapport à certains présidents... Guytou est un peu plus présent sur ce plan mais je le répète, sa revendication systématique vise le calendrier et c'est un fait, le calendrier est absurde.
Alors quoi? Un club domine pendant 20 ans donc il n'a pas le droit de pointer du doigt des vrais problèmes?
Le "système" Bouscatel-Novès reste un système qui a voulu se prémunir de ses démons du passé en devenant véritablement professionnel, en prônant un équilibre de gestion et une vision du jeu et de la formation des jeunes et des pros. Ca me semble on ne peut plus sain. Ils ne se sont pas dit "on va prendre 20 ans d'avance, tous les battre et pomper les talents partout en France". Et quand on voit que la tendance actuelle consiste entres autres choses à embaucher de l'étranger à tour de bras, à quintupler les postes et à dire que le jeune international n'est pas rentable... et bien non je suis désolé, le Stade Toulousain n'a vraiment pas à s'excuser d'avoir à redire sur ce qui se passe maintenant.

J'avoue être aussi séduit par la tendance actuelle au Stade Français mais je ne vois pas en quoi les Slimani, Flanquart, Plisson et Bonneval sont si différents des Doussain, Bézy, Galan, Tolofua... Le ST est dans une période de transition et malgré ce qu'a pu sous-entendre Guytou en fin de saison dernière, on voit que des jeunes arrivent petit à petit et prennent finalement au moins autant de place que des étrangers. Je ne pense donc pas que le Stade va fondamentalement changer sa politique et au-delà du fait que le SF a été en difficulté ces dernières années contrairement au ST, je trouve les situations des 2 clubs assez comparables et j'espère franchement que ces deux équipes tireront leur épingle du jeu pour cette saison et pour les prochaines. Ca me semblerait rassurant.

Rien n'empeche le joueur formé au club de partir, mais il faudra que dans sa nouvelle equipe il soit accompagne de joueurs formés dans son nouveau club. Je préfère qu'un joueur s'aguerisse à Grenoble (très bonne equipe mais qui ne joue pas encore le haut de tableau) par ex plutot qu'il soit le remplacant d'une 'star' dans un autre club.
Avec cette histoire de jiff, ces joueurs là vont devenir très chers et les clubs riches ne miseront pas plus sur la formation.
Pour moi le but du jeu est que toutes les equipes forment et qu'elles soient récompensés par leurs bonnes formations. Le système des jiffs ne resoud pas vraiment ce pb si? Enfin à mon sens non.

Comme je l'ai deja dit, on bouche les trous au lieu d'anticiper les problemes. Et on se bouge une fois qu'on est derniers du 6 nations au lieu d'avoir vu venir le pb des annees auparavant. Y'a des mecs payés pour ca non? C'est comme les passages pietons devant une ecole, tant qu'il y a pas de morts, on fait rien...

Personnellement cela ne me gène pas plus que ça. Tu préfères que des jeunes espoirs Français végètent dans des clubs moyens avec une progression moins importante? Après, si c'est des jeunes venant d'un plus grand club, le club devrait "investir" dedans au lieu d'aller recruter des "😜lus" expérimentés francais/etrangais.

Après, c'est certain que mettre un "QUOTA" de joueur c'est moche. Mais en même temps si on essaye de faire confiance au dirigeant, on voit que ça marche pas non plus.

C'est vrai j'ai oublié les jiffs. Faudra juste les recruter plus jeunes 😉
Serieusement les jiffs règlent faussement le problème. Je pense qu'une mesure plus intelligente aurait été des joueurs formés au club déjà. Pcq former un mec et te le faire piquer par un autre c'est un peu comme former un international francais finalement hahaha

Tu oublies les JIFFS ! Le recrutement à l'étranger sera limité.

Entièrement d'accord avec 6592. Au ST les internationaux ne sont pas arrivés avec ce statut, et le fait qu'ils le soient par la suite prouve le bon travail effectué par le staff (politique contraire au RCT par ex).
Si on compte les doublons avec le 6 nations, où les internationaux n'étaient pas déjà présents, ca ferait genre 6 matchs de moins pour le tiers de l'effectif dans le cas où phases finales et Hcup il y ait. Ca fait quand même beaucoup non? Pas insurmontable mais c'est un gros désavantage par rapport aux autres clubs et leurs internationaux étrangers. Et à mon sens c'est là ou e bat blesse. En effet, des gros pourvoyeurs de l'EDF vont se mettre à recruter principalement étranger car le handicap est beaucoup moins important (merde je viens de me rendre compte que Boudjellal est un visionnaire!). Sérieusement, à court terme notre championnat va en subir de lourdes séquences et à moyen terme notre EDF.

Au lieu de boucher les trous ils feraient mieux d'avoir des mesures à long terme qui puissent être bénéfiques pour notre cher rugby. Au moins il y a la volonté que ca bouge (ou est-ce juste de la poudre aux yeux?).

PS: Huget surcote n'est pas à la mode mais bien une réalité 😉

  • Harry
  • il y a 6 ans

@Timbermatt: c'est dans les 2 sens que je m'interroge: pour ne pas dépasser les 30 matchs mais aussi pour dans l'autre sens pour les atteindre sans que les clubs ne ne se privent d'utiliser des joueurs inutilement.

D'après rugbyrama, le staff choisirait son groupe avant la tournée Juin (donc la saison commencerait par la tournée de Juin je pense), et le dernier match des bleus est en Mars.Je ne crois pas qu'en Janvier/Février/Mars, un joueur ait déjà 30 matchs de joués. Après, il faudra que les entraineurs "gèrent" ses internationaux pour ne pas griller trop de "matchs" trop tôt.

Après, s'il y a des blessés en cours de saison, le groupe peut être modifié et là pour tenir les 30 matchs (imaginons le joueur qui le remplace à joué toute la saison) ca peut être problématique pour les clubs.

  • Harry
  • il y a 6 ans

@Timbermatt😛as les 30/35 du groupe dis-tu ...Tu penses donc que les entraîneurs de club connaîtront à l'avance les compositions d'équipe edf pour pouvoir utiliser les joueurs non retenus par le sélectionneur, en club de façon à ce qu'ils atteignent sans les dépasser les 30 matchs par saison ou qu'ils le sauront seulement au moment de la publication officielle du sélectionneur 36 heures avant ?
c'est ça qui m'échappe ....

  • 6592
    31776 points
  • il y a 6 ans

Tu poses la question à l'envers, BoBoB.

"Trouvez-vous normal qu'un club ai 33% des internationaux".

A ma connaissance ce n'est pas Guy Novès ni Bouscatel qui décide qui devient international ou pas.
A ma connaissance les joueurs deviennent internationaux parce qu'ils sont bons et pas l'inverse.

Ta question est à retourner :
"Trouves-tu normal d'éditer une telle loi alors qu'on prend 33% des internationaux dans le même club ?"

Ton raisonnement de "les internationaux seront repartis dans 10 clubs au lieu de 5, ce qui est mieux" est tout à fait vrai du point de vue d'un partisan d'une championnat très disputé (position que je partage avec toi), mais pas du point de vue de l'équipe de France, qui sera potentiellement moins bonne.

Si aujourd'hui 33% des internationaux sont piochés au ST, ce n'est pas parce que c'est le ST, mais parce que le ST forme, ou perfectionne/améliore jusqu'au plus haut niveau, ou recrute et maintiennent (un tiers de chaque) 33% des meilleurs joueurs Français...
En souhaitant un répartition des internationaux sur 10 clubs, on ne tiens pas du tout compte de l'influence du club dans le niveau des joueurs, ce qui est tout à fait erroné.

C'est du nivelage par le bas, tout simplement (tu me diras, comme le disais je sais plus qui plus bas, c'est dans l'ère du temps aussi).

Idée : si au lieu de pousser le ST à ne s'occuper que de 10 ou 20% des internationaux, on poussait les autres clubs à former des joueurs encore meilleurs qui dépasseraient une partie des joueurs du ST ?
Ca fait de moi un facho élitiste ?

Et j'interviens encore pour dire : A quoi ca sert de passer en TOP 12 ou de réduire encore le nombre de matchs? C'est les internationaux qui ont trop de match dans les pattes. La preuve, comment peut-on expliquer c'est 2/3 matchs de pré-saison, s'il y a trop de matchs? Ou encore certains matchs comme le ST/RACING à l’étranger ou la final RCT/CHIEF?

A mon avis, si on retire encore des matchs, les joueurs joueront quand même (hors top 14/championnat).
Avec ce quotas de 30 matchs/internationaux, les joueurs de l'edf sont protégés.

Hors sujet, mais la HCUP a 20 équipes, ca changera le nombre de matchs joués par les clubs francais?

Plutot que de faire des choses comme ça, on a qu'a se bouger pour un Top 12 qui avait été largement évoqué il y a peu et on supprime les barrage. Seuls les 4 premiers sont qualifiés et on enchaîne direct' avec des 1/2 finales...
Et dans ce sens, on pousse pour la coupe d'Europe a 20 clubs (c'est acté ou c'est juste une ambition a moyen terme? j'ai pas suivis récemment).
Deja on enlève pas mal de matchs, ça supprime les doublons.. Alors certes ça fera moins de sous car moins de matchs, mais amendoné il faut se poser les bonnes questions

La on titre "Stade toulousains grand perdant". D'accord, cette mesure ne dérange pas plus que ça des clubs, comme le RCT. Mais faut pas oublier une autre grosse mesure qui va être prise aussi : les Jiffs ! Est-ce que le ST est perdant sur ce coup là? Ca m'étonnerait.
Alors oui, certains internationaux seront moins disponibles (pas les 30 du groupe comme le dit Harry) mais les autres clubs ne pourront pas être avantagé à cause de ça car ils devront aligner un effectif avec beaucoup de JIFF.

Je trouve que c'est une mesure correcte. Il faudrait maintenant revoir le championnat (les phases finales) pour qu'il soit plus intéressant à regarder. Les matchs non joués c'est chiant.

  • vladus
  • il y a 6 ans

Huget a été FORME au ST!!!!!
Et combien d'autres qui font les beaux jours d'autres équipes!
Dans la mesure ou tant de joueurs du St sont concernés pourquoi ne pas donner la possibilité au club d'avoir un effectif plus important que les autres tout simplement?

  • BoBoB
    7965 points
  • il y a 6 ans

@lebasque et @Arountazief
Vous avez raison tous les deux. Ce que j’ai écrit ne va pas au bout du raisonnement. Je me suis égaré en route dans mon « agacement » à l’encontre de Bouscatel. Mon souhait est qu’il arrête de se poser en victime parce que la donne qui a assuré son succès depuis 20 ans a changé.
Etant au cœur du système, il l’a vu venir (ou aurait du le voir venir), il n’a pas été pris en traitre, mais il n’a pas anticipé et aujourd’hui il nous explique que pffff « c’est trop inzuste ».
Pour résumer, le ST qui squatte d’une manière ou d’une autre 30 à 40% des internationaux par choix (grâce à leur moyens) pendant 20 ans pour 13 titres et une domination quasi sans partage. Ca ne lui pose aucun problème (et à moi non plus). Aucun concurrent économique n’était capable de s’aligner sur les moyens financiers du ST. Le ST avait une telle marge, que ses internationaux n’avaient pas besoin d’être au taquet toute l’année. Aujourd’hui, grosse concurrence de moyens, le ST n’a plus de marge. 5-6 équipes sont à égalité. Le ST tire toute l’année sur ses internationaux, résultat oblige.
Les internationaux sont cramés, la donne change enfin.
Ce choix qui a été fait il y a 20 ans pour assurer une marge confortable n’est plus applicable aujourd’hui. Bouscatel est donc coupable de ne pas avoir voulu changer ni anticiper. Nous expliquer que « c’est pas juste », m’exaspère, parce que je ne peux pas croire une seule seconde que ce projet ne soit pas en gestation depuis des « lustres ».
Aujourd’hui je suis plus admiratif de ce que fait le SF avec Slimani, Sempere, Flanquart, Plisson et Bonneval que ce que font tous les autres club (RCT inclus)
Pour conclure, moi ça me plait bien ce « handicap » lié à l’international. La donne devient la suivante : Tu veux des internationaux : Pas de soucis mais c’est 20 matchs pour le club. Basta. Ceux qui peuvent/veulent avoir des internationaux (et tous les clubs en rêvent légitimement) réfléchiront à 2 fois avant de les collectionner sous peine de s’handicaper lourdement. Ils en auront donc 4-5 max. Ca les répartira sur 7 à 10 clubs au lieu de 5 actuellement. Il y aura plus d’équité et ça me va très bien. Mais ce n’est que mon avis.
Pour ce qui est de la proposition sur le TOP 12 : 100% d’accord. Mais là c’est une autre programme avec 100% des présidents de club qui t’expliqueront qu’on ne joue pas assez, ce en quoi, ils n’ont pas totalement tort ni totalement raison. Un joueur de top14 d’une équipe de milieu de tableau, ça joue 32 matchs par ans (ce qui est correct). Avec le top12 c’est 28. Ca commence à faire peu. Mais il y a plein de solutions possibles.

@BoBoB
Je prends rien qu'un exemple dans ta liste, mais pas des moindres : Jauzion.
Colomiers l'a laissé partir à l'époque car il était considéré puissant mais peu technique. Il n'a pas su s'imposer là-haut.
Il a énormément progressé à Toulouse et je reste persuadé qu'il a été le joueur qu'il a été grâce au Stade.
La formation d'un joueur ne s'arrête pas à entre 18 et 20 ans. Elle se poursuit pendant toute une carrière. Et c'est très facile de dire après coup "c'était un grand joueur en puissance". Dans les jeunes joueurs prometteurs, il y en a une paire qui ne percent jamais.
Et tous les formés au ST qui font les beaux jours des autres clubs? C'est le Stade ou les clubs qui les ont rendu bons? Et ceux qui étaient au Stade et qui sont mauvais maintenant, c'est de la faute du Stade? Et je ne savais pas que c'était encore à la mode de dire que Huget est surcoté... Bref...

Dans l'absolu, je ne suis pas forcément contre ce genre de décision mais ce qui me dérange un peu, c'est déjà qu'elle intervienne avant d'avoir ne serait-ce qu'envisagé de repasser à un Top12 et de supprimer les barrages. Pour moi ils mettent clairement la charrue avant les boeufs.
La hausse des droits TV étant certaine, je suis pratiquement sûr qu'avec une formule à 4-5 matchs de moins les clubs n'y perdraient pas par rapport aux droits actuels. Mais beaucoup préfèrent manifestement "gagner beaucoup plus qu'avant en jouant autant" que " gagner relativement plus qu'avant en jouant moins". C'est dans l'ère du temps en même temps...

Après, dans la pratique, je suis moi aussi un peu sceptique sur le choix d'un groupe de joueurs en amont d'une saison. Outre des possibles erreurs de casting, il y a des cas délicats qui me viennent en tête. Par exemple, si un des joueurs du groupe se blesse gravement en cours de saison ou s'avère finalement mauvais, on le remplace par un autre joueur? Ok... donc en plein milieu de la saison on va dire à une équipe (potentiellement la même que le joueur blessé/mauvais) qu'elle devra appliquer un quota de matchs à un (autre) de ses joueurs même si ce dernier a peut-être hélas déjà un peu "trop joué" sur la première partie de saison...?

Donc encore une fois --> Top12 sans barrages siouplé!

Salut BoBoB, je ne comprend pas trop ton comentaire. Il est ici sujet d´effectif de club, le Stade Toulousain en particulier ici, non de formation a proprement dit. Car les joueurs sités, oui ne sont pas tous issues du centre de formation du ST, jouent au ST. Donc, le club qui vat subir le prejudice de leur limitation de matchs qu´ils peuvent jouer est le ST, pas le club de formation. Enfin, les joueurs recrutés par un club sont reperés par le club et ceului-ci fait le parie de les mettre au plus haut niveau afin de renforcer son equipe. Mais ce n´est pas toujours le cas, les exemples ne manque pas. Donc, si je comprend bien ton resonnement, le ST est fautif de prendre un bon joueur et d´en faire un international. De repérer les joueurs avant qu´ils deviennent des internationaux? Pour ma part je prefere penser que le ST a le nez creux pour les voir et mettre a leur disposition des hommes et des infrastructures pour leur developpement et eclosion. Bien sur un joueur est plus interessé par un grand club mais il ne faut pas denigrer le travail fait par ce grand club (en moyens) pour qu´il gravisse les echelons d´une selection.

  • BoBoB
    7965 points
  • il y a 6 ans

J'ai posé ma pêche avant de lire vos commentaires (choix délibéré et j'assume les pouces rouges à venir)
Il semble que je ne partage pas l'avis de la plupart, seul SAPIENS poste quelque chose dont je me sens proche.

J'ai juste envie de poser une question à cette communauté :
Touvez vous normal qu'un club ait dans son effectif 33% des internationaux?
AImez (ou plutôt aimiez) vous une compétition ou 1 fois sur 2 c'est toujours le meme qui gagne à la fin?

Attention, je ne dénigre pas le ST. Ils ont su se doter des moyen de leurs ambitions et depuis 1992-1993, après avoir été à 2 doigts de la faillite, ils ont su batir un modèle économique révolutionnaire à l'époque qui leur a donné un temps d'avance pour les 20 ans qui ont suivi. Seul le SF a su les chatouiller. Le BO c'était juste une mauvaise plaisanterie.
Donc chapeau au ST (sincère) qui à su bâtir une machine de guerre ou les meilleurs était accueillis à bras ouvert.

Maintenant confondre construction d'une machine de guerre et formation des "joueurs franchouillard", c'est limite.
Hors les 3 que j'ai cité, quels sont ceux qui ont été formé par le ST et qui sont internationaux?
1 : Domingo - Forrestier (si si il est international) : ST?
2 L'Oreal (Beziers) - Kayser (SF)
3 Mas (USAP)- Ducalcon (pas ST)- Debaty (Belge, Dsl)
4-5 Papé (Bourgoin) Maestri (RCT)- Vaha (Usap)-Tao (USAP)-Flanquart (ST)
6-7 Dussautoir (BO)- Nyanga (Béziers), Lauret (BO)-Burban (SF), Oued (MHR), Le Roux (SudAf)
8 Picamoles(Mhr) Chouly (Usap)
9 Macheneaud (SUA) Doussain (ST) ... (Parra ne compte pas)
10 :... Rubrique vide
11-14 : Andreu (RCT) - Guitoune (USAP) - Médard (ST)- CLerc (FCG)-Huget (AB mais ça compte pas vraiment)
12-13 : Fritz (Bourgoin) - David (bourgoin) - Fofana (Massy) - Bastagro (Massy-SF) - Fickou (RCT)
15 : Dulin (SUA)

Bref : C'est maigre.


@harry
la FFR constituera chaque année un groupe "Élite" avec 30 noms et 2 millions d'euros d'indemnité derrière pour les clubs

  • BoBoB
    7965 points
  • il y a 6 ans

Sujet sensible.
Je ne partage pas l'analyse de Clement Suman.
"On" aurait pu écrire que tous ces joueurs était des internationaux en puissance avant d'arriver au ST et que le ST ... a su recruter intelligemment pour être politiquement correct.
Dussautoir, Maestri, Fickou, Picamoles; Jauzion, Labit, Tounaire, Califano, Delaigue, Nyanga, Clerc, Frtiz, David, Lamboley, Milloo, Soulette n(ont pas été formé par le ST. Désolé.
Le ST les a exposé médiatiquement, mais il était en passe de devenir internationaux avant. On peut ne pas être d'accord. C'est ma conviction. J'oublie Huget et Beauxis mais bon c'est pas des vrais internationaux hein 🙂

Les derniers "vrais" internatianaux que le ST a formé sont Poitrneaud !?! Michoko et Médard.
C'est maigre.

  • Harry
  • il y a 6 ans

Il y a qq chose qui m'échappe 😛as de limitation spécifique en club imposé mais global 30 matchs (un match= +20 mn) pour un
groupe élite de 30/35, jusque là ça va...mais sachant qu'il y en aura environ la moitié de ces 30/35 (et pas forcément la même à chaque fois..)qui serviront d'opposition aux entrainements et l'autre moitié qui disputera réellement les matchs internationaux ...comment l'entraineur d'un club pourrat-il connaitre les future compositions des 10 matchs réservés edf avant de faire ses propres feuilles durant la saison pour ne pas leur faire dépasser les 30 matchs totaux ?
Quelqu'un peut-il m'éclairer ?

La decisión n´est pas mauvaise dans le fond. Mais il faut reconnaitre a Bouscatel sa lucidité quand on parle de rendement au niveau de club. Si un club investit dans un joueur qui a du potentiel, c´est qu´il veut renforcer son equipe. Si celui-ci, apres un des efforts fournit par le club, doit etre limité dans son apport au club, il y a un desequilibre. Donc.le club qui veut aller de l´avant doit etre mis sous le joug d´instance qui ne voyent qu´un seul cotes de la balance, le leur. Il apparait urgent de revoir les rytmes du championat et pourquoi pas prendre en exemple les federations de l´hemisphere sud, dans sa totalité ou parcielle.

  • alexf
  • il y a 6 ans

et si la raison n'etait justement pas de redistribuer les internationnaux dans les differents club au lieu de les concentrer dans quelqu'uns. Au lieu de faire un reel salary cap on va obligé les clubs à laisser leurs internationnaux au repos une partie de l'année.

Pour faire le rabbat-joie, Huget a été "réellement" formé au Stade 🙂

Sinon c'est pas une mesure "mauvaise" dans le sens ou ça peut garder une certaine fraicheur physique, nous qui nous plaignons du manque de fraîcheur de nos internationaux. Attendons avant de porter un mauvais jugement

  • théo
    296 points
  • il y a 6 ans

merci Sapiens ! donc je suis totalement d'accord !
Si on compte la H Cup, phases finales comprises, ca fait 9 matchs donc il resterait 21 matchs sur 29 matchs (si barrage il y a) de Top 14, faut arrêter de se plaindre, c'est très bien, ca fera souffler les 30 joueurs du groupe de France et ca ne fait "que" 8 matchs à combler.
Donc je suis pour, ca donnera un XV de France peut être plus compétitif, des joueurs moins fragiles et plus de temps de jeu aux jeunes

  • Antoine
  • il y a 6 ans

Huget a été formé au Stade il me semble non?

@ théo
non, 30 matchs avec leur club

  • teddy
  • il y a 6 ans

simple exemple de dusautoir 5 match du 6 nation +6 de tournée sa lui fais 11 match ! plus en hcup en cas de finale 9 match

ce qui donc sur le championnat 26 journée + phase finale environ 28 thierry dusautoir pourrait en jouer seulement 10 ? idem pour picamoles, nyanga , galan , camara ...

qui joue les 18 autres ? si tous les troisièmes lattes ou presque son bloqués ?

après on se plaint des étrangers en top 14 ! mais sa va ramener encore plus de sudistes en top 14 ..

  • FF.
    22287 points
  • il y a 6 ans

C'est juste impensable pour le ST, et on les comprend, comment peut on demander à un club de limiter la participation de ces joueurs tout en étant au top (haut du top14 + hcup)..ils pousseraient pas les clubs a recruter encore plus à l'étranger là...même si le quota de jiff va augmenter..
La seule solution c'est de réduire le nombre d'équipes...

  • théo
    296 points
  • il y a 6 ans

Petite question: les 30 matchs par an comprennent les matchs internationaux ou pas ?
Pour commenter cette disposition, ca peut être pas mal dans le sens où les joueurs seront moins crevés et casseront moins comme du verre et que les jeunes des centres de formation pourront bénéficier de plus de temps de jeu

j'ai l'impression de spammer à force de proposer les même solutions
l'effort doit venir de tout bord

le passage au Top 12 serait l'effort à fournir par les clubs
la création d'une pro D3 serait à mettre en balance pour satisfaire les télés

Arrêts des barrages (effort de la lnr), même si on maintient les phases finales, traditionnelles du rugby

Harmonisation des Tournées avec tournée d'été les années paires et tournée d'automne les impairs (et 4 matchs par tournée) (effort de la FFR, de l'IRB et des pays du sud)

que penserait Bouscatel, déjà, de la première solution? S'il s'en offusque, comme on s'y attend d'un président de gros club, pourquoi les autres instances feraient des efforts, eux aussi?

Je comprends l'énervement de Bouscatel.
Dans des conditions pareils, une solution a envisager serait que le club ne paye les joueurs que lorsqu'ils jouent pour leur club, le reste étant a la charge de la FFR.
M'est il m'est d'avis que ça c'est hors de question pour la fédé

Le fait de limiter les matchs d'un groupe d'élite de 30 est bon pour enfin régler ce problème de calendrier, mais le stade devra jouer pleins de matchs sans les internationaux Français, et ça se voit vraiment quand ils ne sont pas là, et puis ça ça enlève beaucoup d'attrait à l'équipe :/

Pour résoudre les problèmes de l'équipe de France on va donc pénaliser les clubs fournissant des internationaux. En gros on prend des mesures qui ne vont qu'aggraver la situation, bravo !

Qu'on puisse prendre 10 joueurs à une équipe en cours du championnat fausse le déroulement de celui-ci. Alors si en plus on impose à ce club que ses internationaux ne jouent que 30 matchs par an, rencontres internationales comprises, c'est prendre ce club pour un tiroir caisse tout juste bon à maintenir ses joueurs dans un bon état de forme. Et qu'en est-il de la compensation financière versée par la fédé à ce club pour la mise à disposition de ces joueurs? Chaque année, Toulouse dispute le Top14 comme une course à handicap. Et Clermont aussi, même si l'ASM est un peu moins impacté. Et après PSA va se plaindre que les clubs recrutent des étrangers...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News