Six Nations. Un manque à gagner de plus de 7 millions d'euros pour la FFR en 2024
Les travaux pour les Jeux Olympiques empêchent l'équipe de France de jouer au Stade de France lors du tournoi des six nations 2024.
Lors du Tournoi des Six Nations 2024, les Bleus ne joueront pas au Stade de France, en raison des travaux pour les Jeux Olympiques la même année.

À partir de décembre prochain, le Stade de France ne sera le théâtre que des ouvriers réalisant les travaux pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, du 26 juillet au 11 août. La Fédération française de rugby (FFR) doit donc délocaliser les trois matchs de l'équipe de France pour le prochain tournoi des six nations. Un gros manque à gagner pour le rugby français.15 de France. Les Bleus chassés du Stade de France pour le Tournoi 2024 ?15 de France. Les Bleus chassés du Stade de France pour le Tournoi 2024 ?Alexandre Martinez, président intérimaire de la FFR, a été entendu ce mercredi à la commission de la Culture, de l'Éducation et de la Communication sur sur les répercutions des travaux sur le rugby français : "Le manque à gagner pour un match du Tournoi sera de l'ordre de 2 à 2,5 millions d'euros par match", a indiqué Martinez au Figaro. Soit un total oscillant entre 6 et 7,5 millions d'euros pour les trois matchs. Une perte d'argent qui pèsera sur le budget de la fédération qui est de 130 millions d'euros. Dans quelques jours, Alexandre Martinez devrait rencontrer "l'actuel consortium" du Stade de France, "le ministère des Sports et le Cojo (Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques)", rapporte le Figaro, pour parler d'une possible compensation.

Les hommes de Fabien Galthié recevront l'Irlande le 2 février, l'Italie le 25 février, mais aussi le Crunch face à l'Angleterre le 16 mars. Selon RMC Sport, les 80 000 places du stade de Saint-Denis, devraient déléguer leurs habituelles fonctions au Stade Vélodrome de Marseille et au Groupama Stadium de Lyon. Une autre enceinte devra être désignée pour l'une des trois rencontres. Le Matmut Atlantique de Bordeaux et le stade Pierre-Mauroy de Lille seraient dans les petits papiers de la fédération.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les effets de l'ère Laporte...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News