Sisa Koyamaibole : de Brive à l'aménagement paysager à Châteauroux
Le géant briviste débarque à Châteauroux.
Il a fait la une des transferts en signant à Châteauroux. Quelle folie de signer à Châteauroux pour Sisa Koyaimabole. Mais pas tant que ça.

Si vous avez dernièrement entendu parler de Châteauroux c'est grâce à un nom connu du Top 14 qui a fait des dégâts dans les défenses. Le recrutement de ce cador fidjien a fait couler de l'encre et a dirigé les projecteurs vers la ville de l'Indre aux 43 000 habitants. Sisa Koyamaibole, 40 ans, 1 mètre 92 pour 121 kg, a décidé de s'engager dans le club castelroussin, mais détrompez-vous sur ses ambitions. Ne lui en donnez pas des mauvaises et revoyez l'adjectif de mercenaire qu'on aime à donner facilement.

William Donnart, néo-entraîneur de Châteauroux est un passionné de cette balle ovale. Son passé dans les clubs professionnels en Pro D2 et en Fédérale 1 lui a permis d'acquérir des compétences mais surtout d'avoir une vision large du rugby dans le centre de la France. Mais ce n'est pas la seule corde de son arc : William fait également du consulting sur le World Series, circuit mondial de rugby à 7. "J'avais vraiment envie de trouver un club qui construit quelque chose, qui voulait avancer. On commençait à avoir une vision sur cette année, l'année prochaine et celle d'après", me déclare-t-il au bout du fil. Ne connaissant pas le rugby du centre, William m'a permis d'en faire un tour assez humble, tout comme Sisa : "C'est un mec adorable, il est hyper discret, sympa. Il a 4 enfants qui sont actuellement chez moi, tu ne les vois pas, tu ne les entends pas. Humainement, c'est très intéressant."

Le Rugbynistère a besoin de vous

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pourvu qu'il n'estropie pas un adversaire ....

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News