RUGBY. XV de France. Grill Défend l'Approche humaine de Galthié : ''Il a voulu resserrer ses hommes''
Si les mots de Fabien Galthié, sélectionneur des Bleus, ont suscité débat, Florian Grill met l'accent sur l'essence même de ces déclarations et le côté humain. Crédit image : Screenshot France 2
Si les mots de Fabien Galthié, sélectionneur des Bleus, ont fait débat, Florian Grill met l'accent sur l'essence même de ces déclarations et le côté humain.

Début de Tournoi mitigé pour le XV de France avec un revers marquant contre l'Irlande à Marseille puis un succès laborieux en Ecosse. La victoire est là, et c'est bien l'essentiel. Puisqu'elle permet aux Bleus d'éviter une troisième défaite de rang tout en évitant au groupe de travailler dans une atmosphère trop pesante en vue de la suite de la compétition.

Pour le moment, l'équipe de France peine à convaincre autant sur le pré qu'en dehors, avec un discours qui ne semble pas en adéquation avec les performances. Au cœur des discussions, la victoire arrachée en Écosse tient une place particulière. Si les mots de Fabien Galthié, sélectionneur des Bleus, ont suscité le débat, Florian Grill met l'accent via le Midi Olympique sur l'essence même de ces déclarations.

Lorsque Galthié parlait d'un contenu "formidable", il ne s'arrêtait pas au score final mais saluait l'investissement humain de ses joueurs, non seulement pendant la partie, mais surtout lors de la semaine de préparation. Une richesse souvent occultée par les chiffres.

Fabien a été très "rugby", il a voulu resserrer ses hommes. C’est quelque chose que j’apprécie. Ses joueurs le lui ont d’ailleurs rendu : en Ecosse, ça n’a pas été simple mais ils y ont mis beaucoup de cœur.

Cette approche humaine, loin des critiques acérées, résonne particulièrement après la défaite contre l'Irlande. Grill, témoin de la confiance renouvelée de Galthié envers son équipe, souligne l'importance d'un management bienveillant, capable de reconstruire plutôt que de détruire.

Je ne crois pas au management qui flingue, qui dégomme à la première difficulté. La semaine qui a suivi, pour préparer le match en Ecosse, il a également eu une attitude très positive. 

La préparation du match en Écosse a été, selon Grill, un modèle de positivisme. Dans ce contexte, les valeurs du rugby, telles que la solidarité et le courage, ont été magnifiées. Les joueurs, répondant à l'appel, ont démontré une résilience remarquable, incarnée par une mêlée conquérante avant les citrons et une réaction collective à la blessure de leur capitaine, Grégory Alldritt.

Certes, les performances sur le terrain n'ont pas toujours été étincelantes, mais elles ne doivent pas éclipser les victoires humaines. Pour Grill, les signaux positifs abondent, preuve que l'équipe de France est engagée sur une trajectoire prometteuse.

 Ce n’était pas un grand match mais j’ai vu beaucoup de signaux positifs. Cette équipe est sur le bon chemin.

Reste que les supporters comme les spécialistes attendent plus de cette équipe de France. Le match de dimanche face à l'Italie, un adversaire qui a toujours à coeur de faire tomber les Bleus, doit servir cette fois-ci à montrer une progression dans le jeu des Bleus. Les joueurs et le staff ont eu le temps de travailler et de peaufiner les détails de la stratégie. On espère voir une machine tricolore bien moins grippée que jusqu'à présent.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    122717 points
  • il y a 2 mois

Galthié et gestion humaine est une relation compliquée pourtant...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News