RUGBY. Un géant d’Europe et d'Angleterre au bord du gouffre ?
RUGBY. PREMIERSHIP. Secoués par des problèmes financiers qui menacent le sportif, les Wasps vont devoir relever la tête.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Club historique du vieux continent, les Wasps sont dans la tourmente. La faute à des problèmes financiers qui pourraient les envoyer en seconde division.

De l’autre côté de la Manche, c’est une institution qui se retrouve en danger. Les Wasps pourraient en effet sombrer et se voir reléguer au deuxième étage du rugby anglais. Un terrible déclassement pour le double champion d’Europe (2004 et 2007). Pour bien comprendre le fin mot de l’histoire, il faut remonter en 2015. À cette époque, le club basé à Coventry doit s’acquitter d’une caution avoisinant les 40 millions d’euros. En mai dernier, les Wasps auraient dû régler la somme, mais à ce jour, toujours pas de chèque signé par le propriétaire. Une situation qui aurait poussé le HMRC, organisme rattaché au gouvernement du Royaume-Uni principalement responsable de la collecte des taxes, à agir contre les Wasps. En effet, selon les informations du Times, le HMRC aurait pour intention d’émettre une ordonnance de liquidation pour impôts impayés. Une situation qui a poussé le club à réagir. Ce mercredi, le sextuple champion d’Angleterre a vraisemblablement déposé un dossier à la Haute Cour de justice pour “déclaration d'intention de nommer un administrateur ". Une donnée révélée par le journaliste du Times, Alex Lowes.

Le spectre de la relégation se rapproche…

Le règlement de la Rugby Football Union est simple, si un club fait appel à un administrateur en cours de saison, il doit être obligatoirement relégué à l’étage inférieur. La règle est claire et la tourmente se rapproche de l’institution. Pour se défendre, l’ancien club londonien a publié un communiqué via le Coventry Telegraph. Dans ce dernier, l’équipe dirigeante des Wasps a confirmé le dépôt du dossier tout en précisant : "Cette mesure ne signifie pas que l'entreprise est sous administration, mais elle offre une période de grâce cruciale pour poursuivre les négociations avec un certain nombre de parties intéressées afin d'assurer l'avenir à long terme du groupe." Pas encore d’administrateur donc, mais la tempête gronde et l’avenir des Wasps pourrait s’écrire en pointillé. En plus de ces problèmes internes, sur le terrain, Alfie Barbeary et ses coéquipiers semblent aussi dans le dur avec deux défaites en deux rencontres. Une situation qui rappelle celle de Worcester, également en proie à de graves problèmes financiers. Décidément, le rugby anglais connaît un début de saison plus que délicat. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un club qui pour survivre est allé jusqu'à s'implanter à plus de 200km de ses bases. Malheureusement pour eux, la greffe n'a pas prise, personne ne s'est pris au jeu de la "franchise", entre anciens fans qui se sont sentis trahis et locaux qui ont déjà leur propre club, en deuxième division.
C'est assez tragique, toute cette histoire.

Le cas des Saracens a montré qu'une relégation à court terme suivi d'une remontée ne signifiait pas la mort du club. Ils ont même réussi à conserver leurs internationaux.
Parfois il vaut mieux reculer pour mieux sauter

@Nicolas Sans Chaise

Tout dépend de la hauteur de l'obstacle...

Derniers articles

Transferts
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos