RUGBY. Top 14. Fin de carrière pour Virimi Vakatawa, la cause connue
Virimi Vakatawa sous les couleurs de l'équipe de France de rugby.
En conférence de presse ce mardi, la cause de la fin de carrière de Virimi Vakatawa a été dévoilée. Le sélectionneur de l'équipe de France Fabien Galthié était très ému.

RUGBY. TRANSFERT. Top 14. Le Racing 92 lorgne déjà le remplaçant de Virimi VakatawaRUGBY. TRANSFERT. Top 14. Le Racing 92 lorgne déjà le remplaçant de Virimi VakatawaCe lundi, le Racing 92 annonçait dans un communiqué que son centre international Virimi Vakatawa était contraint de mettre un terme à sa carrière professionnelle en France. Une raison médicale avait été évoquée. Ce mardi en conférence de presse, le médecin du club a expliqué qu'un motif cardiologique était à l'origine de la décision. Une anomalie cardiaque avait été repérée avant la Coupe du monde 2019 au Japon. Et pour laquelle il avait déjà fait l'objet d'une expertise auprès des référents cardiologiques de la commission médicale de la LNR. Il avait alors été décidé qu'il pouvait continuer à jouer tout en étant suivi de manière rapprochée au niveau médical.

Cette année-là, le centre francilien avait joué trois matchs, tous comme titulaire, et marqué deux essais. Il avait ensuite enchaîné avec le Tournoi des 6 Nations en 2020 puis 2021. Il avait été de la tournée au Japon cet été avec les Bleus. Au fil des examens, sa pathologie a évolué, comme l'a précisé le médecin du club. Les experts ont à nouveau été saisis pour faire le point sur son cas. Les avis ont été qu'il ne fallait pas le laisser poursuivre une activité sportive de haute intensité. "Ce n'est pas une pathologie qui est liée à la pratique du rugby mais qui est susceptible de le mettre en danger lors de pratique sportive intense." Sa vie ne s'arrête pas aujourd'hui même si le rugby sur le terrain, c'est bel et bien terminé.

Présent lors de la conférence de presse, le sélectionneur de l'équipe de France Fabien Galthié est apparu très ému. "Quand on fait du sport de haut niveau, on sait que c'est quelque chose qui peut arriver." Mais ça n'empêche pas d'être touché quand on l'apprend. Le technicien a tenu à saluer le centre pour tout ce qu'il a fait avec les Bleus. "Virimi a fait rêver beaucoup d'enfants. Lorsqu'on a repris l'équipe de France, il a été un joueur clé de notre aventure, de notre histoire. Il a été formidable." Il estime que ce que vit Virimi Vakatawa doit aussi servir d'exemple pour les jeunes. "Profitez tous les jours à l'entraînement, à chaque match, comme si c'était le dernier".

Pour l'heure, on ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Galthié n'a pas fermé la porte à ce qu'il joue un rôle chez les Bleus. Selon la nature de sa pathologie et du règlement dans les championnats, il pourrait également jouer à l'étranger si bien sûr, il en a encore envie. On se souvient que Christopher Tolofua avait pu jouer en Angleterre alors que la pratique du rugby lui était interdite en France en raison de problèmes aux cervicales. Il avait ensuite été opérée et avait pu faire son retour dans l'Hexagone. Dans le cas de Virimi Vakatawa, la pratique du sport à haute intensité pourrait mettre sa vie en danger. Il est donc fort probable qui ne rechausse plus les crampons.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Paradoxe : un joueur avec un coeur gros comme ça doit arrêter sa carrière pour un problème cardiaque.
Je retiens aussi son beau et franc sourire et je lui souhaite de le garder dans sa vie d'après.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News