RUGBY. La saison 2018-2019 : le véritable prime de Virimi Vakatawa
En 2018-2019, Vakatawa c'était 17 essais en 25 titularisations, rien que ça.
Ce lundi, le Racing 92 a annoncé la fin de carrière de l'international Virimi Vakatawa. Pour ce faire, nous avons donc décidé de revenir sur sa saison 2018-2019, qui fut l'une de ses meilleures.

Ce lundi, le rugby français tombait sous le choc, lorsqu'il apprenait que le centre international Virimi Vakatawa, devait prématurément mettre un terme à sa carrière. Touché par des problèmes cardiaques, le joueur du Racing doit donc renoncer au rugby, à seulement 30 ans. Cruel pour "Vaka" à tout juste un an de la prochaine Coupe du Monde, en France. Joueur à part, le natif de Rangiora fut sans aucun doute l'un des joueurs les plus en vue du XV de France sous l'ère Galthié. En effet, et même si celui-ci a connu sa première cap en 2016 (sous Guy Novès), Virimi Vakatawa mit tout le monde d'accord quelques années après son arrivée au rugby à XV, lui qui venait du VII. Plus précisément lors de la saison 2017-2018, où son replacement au centre lui fit le plus grand bien. Avec 8 réalisations en 23 rencontres avec le Racing 92, Virimi ne cessa de prendre du galon avec le club francilien, jusqu'à se faire une place de titulaire lors de la finale de Champions Cup, malheureusement perdue face au Leinster. Déçu mais pas abattu, celui-ci continua à prendre ses repères à XV, avant de nous offrir l'une des meilleures saisons de sa carrière, si ce n'est la meilleure...

Quelques mois après la défaite face au Leinster, Vakatawa et les siens devaient néanmoins se remobiliser pour une nouvelle année. Une saison particulièrement importante pour le joueur d'origine fidjienne, puisque la Coupe du Monde au Japon approchait à grands pas. D'autant que sa place dans le squad français n'avait rien d'évident à cette époque ! Vakatawa devait donc faire ses preuves, et vite. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Racingman ne s'est pas fait prier ! Meilleur marqueur du championnat de France avec 13 essais en 22 rencontres, Virimi était tout simplement le meilleur attaquant du Top 14, capable d'apporter le danger à la moindre occasion. Celui-ci fut d'ailleurs tout aussi décisif en Champions Cup, avec 4 réalisations en 6 matchs. Tranchant sur chaque prise de balle, tout lui semblait facile, même avec trois défenseurs sur le dos. Certains le considéraient comme l'un des tout meilleurs à son poste, aux côtés de joueurs comme Radradra, De Allende ou encore Goodhue. Malheureusement pour lui, cette saison XXL ne fut pas récompensée d'un point de vue collectif, puisque le Racing 92 fut éliminé en barrage par La Rochelle, et en quart de finale par le Stade Toulousain. Néanmoins, ses performances eurent le mérite de lui offrir une place de titulaire chez les Bleus, en manque d'inspiration depuis plusieurs mois.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

A 2:35, une des plus belles actions de rugby, de celles dont je me rappelle encore ! J'ai regardé la vidéo juste pour la revoir.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News