RUGBY. Eddie Jones présente ses excuses publiques après la déculottée face aux All Blacks
Eddie Jones s’est présenté face au média australien en présentant des excuses publiques, après avoir échoué à la maison face aux All Blacks.
Eddie Jones s’est présenté face au média australien en présentant des excuses publiques, après avoir échoué à la maison face aux All Blacks.

Il s’était présenté comme un concurrent sérieux, capable de renverser la machine de Ian Foster. Finalement, Eddie Jones s’est pris la locomotive All Blacks de plein fouet ce samedi 29 juillet à Melbourne. Défaits à domicile sur le score de 7 à 38, les Wallabies sont rentrés au vestiaire avec la tête basse après leur ultime match du Rugby Championship 2023.

RUGBY. Aussi fébrile qu’encourageante, l’Australie subit la lourde punition des All BlacksRUGBY. Aussi fébrile qu’encourageante, l’Australie subit la lourde punition des All Blacks

Eddie Jones ne redore pas le blason Wallaby

En conférence de presse, Eddie Jones a fait son mea culpa. Face aux journalistes, il a déclaré qu’il “s’excusait auprès des fans”. Il continue en précisant que cette humilité est nécessaire après un revers d’une telle ampleur. L’ancien sélectionneur anglais déclare qu’il “prend l’entière responsabilité” autour de cette débâcle.

Néanmoins, l’entraîneur australien a tenu à nuancer l'événement pour ses joueurs. Eddie Jones explique qu’il reste “fier du visage montré par ses joueurs sur les 20 premières minutes et la première partie de seconde période.” Il précise également que ses poulains “ont travaillé très dur”, mais il sait “que ce n'est pas suffisant”.

RUGBY. AUSTRALIE. Malgré ses récentes humiliations, Eddie Jones veut faire la peau aux All BlacksRUGBY. AUSTRALIE. Malgré ses récentes humiliations, Eddie Jones veut faire la peau aux All BlacksInefficace dans les 22 mètres adverses, l’Australie a bénéficié de quelques longs instants de domination dans la partie. Néanmoins, leur manque de réalisme criant s’est heurté à la redoutable armada néo-zélandaise. Will Jordan et ses coéquipiers finissaient dans l’en-but australien pour la quasi-totalité de leurs intrusions dans les 22 mètres adverses.

Pourtant, le public avait répondu présent...

D’autant plus, l’opération séduction autour des Wallabies avait bien débuté avant la rencontre. Des spots publicitaires efficaces étaient diffusés pour soutenir la sélection dont la Coupe du monde est l’une des seules vitrines d’ampleur nationale sur l’île-continent. On pouvait notamment y voir Eddie Jones aller chez le coiffeur ou en plein démarchage, le tout avec un franc second degré.

En réponse à cela, le public avait répondu présent au Melbourne Cricket Ground. En effet, 83 944 personnes avaient fait le déplacement dans ce stade aussi mythique qu’immense. La fédération australienne n’a d’ailleurs pas manqué de féliciter les supporters. Cette rencontre était le dernier rendez-vous des Wallabies sur le sol australien avant la Coupe du monde 2023.

Cette affluence était la plus importante observée pour un match de rugby à XV en Australie depuis 20 ans. Dans tout l’hémisphère sud, c’est également le public le plus important observé pour la discipline depuis une rencontre entre les Springboks et les All Blacks, le 6 octobre 2012. La rencontre avait eu lieu devant environ 89 000 personnes.

VIDEO. Lomu, record d'affluence… ce jour-là en l'an 2000, les Wallabies et les All Blacks avaient réalisé le match du siècleVIDEO. Lomu, record d'affluence… ce jour-là en l'an 2000, les Wallabies et les All Blacks avaient réalisé le match du siècle

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Forfac
    4430 points
  • il y a 10 mois

Pfiou et dire qu'il était pisté par le Racing pour l'après Travers. On l'a échappé belle, ça m'aurait fait mal de soutenir E. Jones.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News