RUGBY. Denys Drozdz, ancien champion du monde -21 ans, est décédé à 37 ans
Denys Drozdz nous a quittés à 37 an, après des années de lutte contre la maladie.
Voici une triste nouvelle qui a secoué la planète ovalie ce week-end. L'ancien deuxième ligne de Brive et du Stade Français, s'est éteint, à seulement 37 ans, suite à une longue bataille face à la maladie.

Un talent gâché par la vie

Ce dimanche 5 mars, le rugby français est en deuil, et particulièrement les clubs de Brive et du Stade Français, qui ont accueilli ce grand gaillard. Dans des communiqués de presse relayés dans la journée, son club formateur, le CA Brive a tenu à témoigner sa douleur suit au tragique événement, tandis que le Stade Français a évoqué la disparition de Denys Drozdz avec "une profonde tristesse".  Ce géant de 2m03 a été touché à seulement 22 ans d'une forte crise d'épilepsie, puis d'une seconde quelques jours après, en plein entraînement du côté du Stade Français. C'était en 2007, et suite à ces accidents laissant quelques séquelles, une tumeur au cerveau lui est diagnostiquée, lui rendant la vie dure et l'exercice du rugby à haut niveau impossible. Force de courage et de persévérance, il était revenu à l'entraînement à Paris en 2008, mais toujours inapte à la compétition, il avait décidé de mettre fin à sa carrière en 2010, malgré une rare détermination. Grand espoir du rugby français, Denys Drozdz faisait partie de la génération qui a été sacrée championne du monde en 2006, avec l'équipe de France des moins de 21 ans, au côté de ses potes Damien Chouly, Maxime Médard, Fulgence Ouedraogo, Guilhem Guirado, Lionel Beauxis ou encore Maxime Mermoz. Joueur réputé pour sa vaillance et sa combativité, il était l'une des étoiles montantes du Top 14, et faisait partie du recrutement de choix fait par Max Guazzini en 2007. 

Le rugby, toujours au cœur de sa vie

Amoureux de sa région natale, la Corrèze, Denys Drozdz était revenu près des siens suite à l'arrêt prématuré de sa carrière. À Brive, il avait passé ses diplômes d'entraîneur, et avait repris l'équipe des cadets du club noir et blanc, au côté de Valentin Courrent. Autant attachant que bienveillant, "Den's" avait créé un lien particulier avec les jeunes du club de Brive, leur transmettant le goût du combat et des valeurs du rugby. Luttant contre la maladie depuis plusieurs années, cette dernière a pris de plus en plus de place dans la vie de Denys Drozdz, qui laisse un immense vide autour de lui, à seulement 37 ans. Nos pensées les plus profondes vont tout droit à Mathilde, sa femme, ainsi qu'à ses trois enfants. 

La rédaction du Rugbynistère témoigne ses plus sincères condoléances aux proches, ainsi qu'à sa famille. À ta mémoire Denys, entraîneur et personne formidable que je n'oublierai jamais. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un mec que j'ai eu l'occasion d'affronter régulièrement en équipe de jeunes. Joueur d'abord formé à Tulle avant de rejoindre le CAB.

Condoléances et bon courage à sa famille.

Derniers articles

Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
News