RUGBY. Comme Villière, ces joueurs du Tournoi des 6 Nations qui sont passés par le 7 avant d'exploser à XV
Darcy Graham a inscrit 29 essais avec l'équipe à 7 écossaise.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

D'Hugo Keenan à Darcy Graham, quelques joueurs de ce 6 Nations 2022 ont connu une expérience enrichissante à 7 avant de décoller à XV. Une tendance récente.

Hugo Keenan (Irlande)

Il est l'un des jeunes nouveaux talents de cette équipe irlandaise qui récite son rugby. À 25 ans, Keenan s'est affirmé comme l'arrière titulaire du XV du trèfle, grâce notamment à son sens du jeu et ses belles relances. S'il n'est pas le 15 le plus rapide du circuit européen, l'arrière du Leinster se démarque par son élégance et sa qualité technique, sur laquelle il avoue aisément avoir en grande partie progressé grâce au 7. Comme son grand ami Will Connors, Keenan est en effet passé par le Sevens lors de la saison 2017/2018 avec l'Irlande, glanant au passage une mémorable 3ème place à Twickenham, lors de l'étape londonienne du World Sevens Series. Il jouait alors ouvreur et obtint 12 capes aux côtés des vedettes Jordan Conroy ou Terry Kennedy, même si lui fit ensuite le choix de retourner à XV, et de se lancer vers le début de carrière que l'on commence tous à connaître.

Darcy Graham (Écosse)

Lui aussi a lancé sa carrière grâce au 7. Connu grâce à ses performances chez les U20 écossais, Graham (1m76 pour 84kg) disposait d'un gabarit auquel les entraîneurs sont souvent frileux à donner du temps de jeu les premiers temps. En revanche, la boule d'énergie des Scots a le profil parfait pour faire des ravages à 7, grâce à ses appuis secs, sa vitesse de course et son centre de gravité très bas. C'est ainsi qu'à pas encore 20 ans, Graham dispute une saison presque complète avec l'équipe d'Ecosse de Sevens... et se fait remarquer ! En 44 matchs, il inscrit la bagatelle de 29 essais, ce qui lui vaut d'être appelé par la franchise d'Edimbourg, qui lui propose un contrat longue durée à XV. Le petit ailier retourne donc à ses premiers amours et s'est depuis fait une solide réputation d'être l'un des joueurs les plus insaisissables d'URC. À 24 ans, Graham compte désormais 25 capes avec le XV du Chardon et fut d'ailleurs dans l'équipe type de la première journée du 6 Nations 2022. Avec le surpuissant Duhan Van Der Merwe, il forme assurément l'un des meilleurs duos d'ailiers de la compétition.

Robert Baloucoune (Irlande)

Vous ne connaissez peut-être pas ce grand ailier irlandais (1m93) aux origines sénégalaise et d'ailleurs, il ne jouera pas face aux Bleus ce samedi. Pourtant, on pourrait bien apercevoir Baloucoune au moindre pépin d'un des finisseurs des Irish dans ce Tournoi. Avec ses grands compas et ses skills, l'Ulsterman est un garçon qui est capable de faire de gros dégats dans son couloir alors qu'il est très difficile à arrêté une fois qu'il déroule sa grande foulée. Des qualités qui sentent bon le 7 à plein nez, non ? Eh bien vous ne vous trompez pas, Baloucoune a bel et bien connu les joies du Sevens avant que sa carrière professionnelle ne se lance avec la province du nord du pays. En 2018, il participe à la fantastique épopée des Irlandais au WSR avant d'être même convoqué pour la coupe du monde à 7 qui a lieu à San Francisco. S'il jouera peu (6 capes au total), le principal intéressé avouera avoir énormément progressé grâce à cette expérience.

Adam Radwan (Angleterre)

Non, Adam Radwan n'a jamais joué avec l'équipe de Grande-Bretagne de rugby à 7, ni même avec celle d'Angleterre. Pour autant, ce qui lui a réellement permis d'atteindre l'équipe première des Newcastle Falcons, c'est bel et bien le rugby à 7. À l'époque où celui-ci enchaîne les matchs avec les clubs alentours de Newcastle et n'est pas un élément clé de l'académie des Falcons, il détonne lors des tournois de Sevens auquel est engagé le club. Et notamment le Premiership 7's, sorte de Super Sevens anglais, en quelque sorte. En 2016 et 2017, Radwan est à chaque fois le meilleur joueur de son équipe lors de ces tournois, ce qui lui permettra d'intégrer pleinement l'académie du club en suivant, et de s'entraîner avec l'équipe professionnelle. Son talent, son punch incroyable et ses cannes de feu feront le reste et le joueur de 24 ans deviendra clairement le facteur X de Newcastle après quelques temps. Aujourd'hui, l'Angleterre pousse pour que ce finisseur invétéré fasse ses débuts avec le XV de la Rose dans le Tournoi.

Joueur le plus rapide du pays, dans la lignée des pharaons : découvrez Adam Radwan, le nouvel OVNI anglaisJoueur le plus rapide du pays, dans la lignée des pharaons : découvrez Adam Radwan, le nouvel OVNI anglais

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je pense qu'un joueur comme Jordan Sepho va aussi vite trouver un club de top 14. Il a tout pour ça : grand, puissant, rapide, technique. Un futur 3 ème ligne, il en a toutes les qualités.

@Jacques-Tati-en-EDF

Il a commence le rugby tres tard, il a peu la culture du 15, je suis pas sur qu'il soit tres bon dans le combat et qu'il fasse donc un bon 3e ligne. Un club de top 14 l'alignerait plutot a l'aile je pense

@Yionel ma star

A l'aile aussi effectivement. Mais dans le combat il y est mais à VII. Et puis ça se travaille... Pour le XV, s'il y va , il a quelques années pour s'y faire. Est-ce que ça lui convient ? je ne sais pas.
Disons qu'il a quand même beaucoup d'atouts. Mais je le vois mal passer à coté dans la détection des clubs ...

Tant que ce n'est pas en vol qu'ils explosent...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News