Rugby. Sanctionner un sélectionneur, est-ce déjà arrivé ?
Rob Howley a été suspendu pour avoir parié sur plusieurs matchs.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Fabien Galthié est sous le feu des critiques et risque une sanction après avoir été suspecté d'avoir percé la bulle sanitaire. Avant lui, d'autres sélectionneurs ou membre d'un staff ont été punis.

Depuis quelques jours, le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié est sous le feu des critiques, suspecté d'avoir percé la bulle sanitaire tricolore. Depuis, une ridicule chasse aux sorcières est lancée, où tout le monde y ajoute son grain de sel. Parmi eux, l'ancien sélectionneur Jean-Claude Skrela qui a émis le souhait dans les colonnes du Figaro, de voir ''des sanctions'' appliquées si ''il y a mensonge'' autour du cluster du XV de France. La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu a même demandé une enquête. Lunaire. Si Bernard Laporte a balayé d'un revers de la main une hypothétique sanction envers son sélectionneur, il n'est pas exclu de voir dans les semaines à venir, une fois cette fameuse enquête terminée, la tendance s'inverser. Toujours est-il que cette épisode nous a permis de nous intéresser aux sélectionneurs ou adjoints déjà sanctionnés pour de multiples raisons. 

1- 2019 : Rob Howley (adjoint du Pays de Galles)

Nous sommes en septembre 2019, à quelques jours de l'ouverture de la Coupe du Monde 2019. Le Pays de Galles prépare son entrée en lice face à la Géorgie quand la nouvelle tombe. Rob Howley, entraîneur adjoint de Warren Gatland est pris la main dans le sac et renvoyé dans son pays. La raison ? L'ancien demi de mêlée gallois est accusé d'avoir enfreint l'article 6 du règlement de World Rugby, portant sur les paris et la corruption. En effet, Howley a parié entre 2015 et 2019 sur 363 matchs de rugby. Parmi eux, 24 sur le Pays de Galles, l'équipe qu'il entraînait. Après quelques mois de réflexion, la WRU (Fédération Galloise de rugby) annonçait en décembre 2019, une suspension de toutes les activités liées au rugby pendant 18 mois dont 9 avec sursis. En mai 2020, Rob Howley était revenu sur cet épisode pour The Mail on Sunday. Selon lui, la mort de sa soeur qu'il avait placé dans une maison loin de sa mère afin de lutter contre l'alcoolisme et la dépression a été l'élément déclencheur : ''Je me sens responsable de sa mort. En la mettant seule dans cette maison, j'ai créé un environnement lui permettant de se suicider. Son alcoolisme s'est aggravé. J'ai eu le sentiment d'avoir creusé sa propre tombe. Concernant les paris, je n'ai jamais fait cela pour de l'argent. Cela n'a pas été une addiction. C'était pour m'échapper, une manière d'oublier.'' 

2- 2015 : Andy Farrell et Graham Rowntree (adjoints de l'Angleterre)

Sanction bien plus légère mais sanction quand même. Nous sommes à la Coupe du Monde 2015. Après avoir été battus par les Gallois, les Anglais sont plus que jamais dans la tourmente. Ils doivent vaincre l'Australie pour espérer rester en vie dans leur propre Mondial. Mais rien ne se passe comme prévu. À la mi-temps, c'est alors que le staff anglais, Andy Farrell et Graham Rowntree en tête, s'écharpe avec l'arbitre de la rencontre, Romain Poite. Après une enquête, World Rugby sanctionne les deux protagonistes pour ''rupture du protocole de communication durant un match''. Résultat, ''un accès restreint au vestiaire anglais et au tunnel d'accès au terrain'' pour le match suivant face à l'Uruguay. Une sanction légère et clémente. 

3- 2017 : Guy Novès (sélectionneur de la France)

Nous sommes en décembre 2017. Cela fait maintenant bientôt deux ans que Guy Novès est sélectionneur du XV de France. À sa prise de fonction voulu par Pierre Camou à l'époque, il est attendu comme le messie, pour redorer un blason de l'équipe de France terni par une Coupe du Monde 2015 médiocre, avec en prime cette déculottée en quart de finale face aux All Blacks et un mandat de Phillipe Saint-André raté. Malheureusement, l'alchimie ne prendra pas, l'ancien entraîneur du Stade Toulousain se verra fragilisé depuis l'élection de Bernard Laporte à la tête de la FFR, en décembre 2016. Ce dernier se séparera de Novès donc en décembre 2017 pour ''faute grave'' justifiant cela par un manque de résultat, le remplaçant par Jacques Brunel. Novès contre-attaque et une guerre entre les deux parties s'enclenchent. Là encore, l'affaire se réglera devant les Prud'hommes, et Novès obtiendra 1 million d'euros de la part de la FFR. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et Laporte qui prend un vol commercial pour se rendre en Italie?

En même temps, à partir du moment ou t'autorise les joueurs à rentrer chez eux entre 2 matchs, je vois pas pourquoi tu interdirais un tel d'aller voir un match de rugby (si gestes barrières respectées).
Pour moi, c'est la faute à pas de chance, et c'est arrivé et ça arrivera encore à d'autres équipes.
Vraiment ras-le-bol de cette période CoVid ou tout un chacun devient suspect et potentiellement dangereux.
Je vois même pas pourquoi la Ministre est intervenu à ce sujet !

Autant je sais que Galthié peut être insupportable, autant je suis convaincu que Ibanez, Simon et sans doute Laporte ont cautionné son déplacement au match de son fils.
Donc pour moi pas de sanction vis à vis de Galthié dans ce cas de figure précis.

A l'inverse, s'il s'avère que le manager Covid a laissé passer des comportements contraires à ce que le protocole mentionnait, voir peut être même les encourager (rien de m'étonnerait de la part de Serge Simon) il devra démissionner. Et Laporte tombera avec lui je pense.

  • rororo4
    7206 points
  • il y a 7 mois

Mettre sur le même plan des fautes indiscutables et reconnues par leurs auteurs - justifiant des sanctions pour les trois britanniques - et de basses accusations contre Novès - niées infirmées par les prud' hommes - me semblent constituer une faute professionnelle qui justifierait des sanctions contre le " journaliste "...

  • Manu
    14442 points
  • il y a 7 mois
@rororo4

Non, lerugbynistère a raison. Novès a fauté. C'est prouvé dans l'Audit fait par Môssieur Serge SIMON mais qui a été égaré depuis, sûrement dérobé par un complice de Novès. Peut être un membre de son staff (un préparateur physique?) ou un joueur de France 7.

@Manu

encore un coup de Jeanjean

  • Yonolan
    123439 points
  • il y a 7 mois

Risquer une sanction Galthié ?
Cela ne semble pas en prendre le chemin...
Le rapport de Salomon semble impliquer un septiste comme patient zéro tout en expliquant qu'il ne défend pas Galthié ; il devrait arrêter de dire ça , ça éveille des soupçons peut-être mal placés et ça finit par paraitre louche
Mais au final là n'est pas la seule question
La vraie question est de savoir si il a rompu ou pas le protocole sanitaire mis en place et qui devait servir de référence pour les autres sports
Et si tel est le cas, et même si il n'est pas le patient zéro, il doit y avoir à minima une réprimande officielle; ainsi que pour les joueurs si ils ont transgressés cette bulle de leur fait et sans l'accord de leur hiérarchie FFR
Pour permettre de repartir de l'avant
Car sinon je ne vois pas comment il pourra justifier des futures sanctions qu'il appliquera à ses joueurs sans risquer de donner le sentiment de deux poids deux mesures
Et ça pourrait aussi atténuer le désastreux chantage au silence de Bernie auprès des joueurs
Et montrer que tout le monde est logé à la même enseigne en calamnt le ressenti des clubs pourvoyeurs des joueurs
Et ça permettrait à mon avis de repartir avec le minimum de feu couvant sous les cendres

@Yonolan

"sans accord de leur hiérarchie FFR"

C'est sans LA vraie question.

@Yonolan

C'est surtout la communication de Simon et de Laporte qui est condamnable
Qu'il y ait eu faute, on ne peut le nier, de qui vient la faute, on s'en moque un peu car c'est trop tard maintenant que le mal est fait...
Des excuses de la part de S Simon envers le préparateur physique accusé d'être le patient 0 seraient bienvenue je trouve...

@pascalbulroland

Il s'excusait déjà pas quand il envoyait un grand coup de pompe dans la tronche d'un type au sol, alors tu penses s'il va le faire pour un pékin de préparateur physique! Le personnage n'a rien, mais absolument rien d'un gentleman,il faut s'y faire ou trouver le moyen(légal) de se débarrasser du sinistre personnage !

  • Yonolan
    123439 points
  • il y a 7 mois
@pascalbulroland

Je ne suis pas sur le registre de sanctionner les faits ou pas ; mais juste de permettre que le climat s'apaise et de déminer le terrain pour que les choses puissent être reconstruites
Et en ce sens il faut que les choses soient dites et pas qu'entre quatre yeux, puisque justement Bernie et Simon se sont mis hors-jeu dans les médias
Sinon ça ressortira au prochain épisode; car je leur fait confiance à ces deux là pour ne pas encore avoir touché le fond...

  • Manu
    14442 points
  • il y a 7 mois
@pascalbulroland

Laporte s'emporte en ce moment contre ceux qui colporteraient des rumeurs (sur les plateaux du Moscato Show et de Stade 2) et menace les joueurs d'expulsion s'ils le faisaient (le vendredi avant leur retour chez eux).
Simon a d'abord dit que c'était un préparateur physique sauf que les réactions internes ne se sont pas faites attendre pour nier cette allégation et soutenir Nicolas Jeanjean. Il s'agissait donc d'une rumeur lancée par Simon, contredite par le rapport médical transmis au gouvernement.
S'il est logique, Laporte devrait donc renvoyer Simon. C'est son devoir professionnel.
Excusez-moi, je me suis égaré. La logique de Laporte est toute autre puisqu'animée par la connivence sans faille avec les membres de son clan.
Lorsqu'il s'est présenté à la succession de Camou, Laporte dénonçait une gestion de la FFR faite de clanisme et d'amateurisme. Faut croire que Laporte n'a pas fait mieux.

  • Yonolan
    123439 points
  • il y a 7 mois
@pascalbulroland

Oui aussi mais loin d'être suffisant vis à vis des joueurs et des clubs

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News