RUGBY. Que vaut cette surprenante équipe de Glasgow, adversaire du RCT en finale de Challenge Cup ?
Sione Vailanu est le fer de lance de Glasgow cette saison. Screenshot : Glasgow Warriors
Forts d’une grosse partie de l’épine dorsale de l’équipe d’Ecosse, les Glasgow Warriors forment une équipe résolument offensive, et redoutable cette saison.

Si l’on a coutume de dire que le Leinster représente les 3/4 de l’équipe d’Irlande, chez les Scots, la donne est un peu plus équitable. Dans les grandes lignes et de fait, Édimbourg et Glasgow se partagent l’essentiel des internationaux écossais. Seuls quelques étrangers sélectionnés sur le volet (Mata, Immelman, Vailanu, Du Preez…) complétant leurs effectifs. D’ailleurs, sur les 23 joueurs présents sur la feuille de match face à la France en février dernier, ils sont 12 à évoluer chez les Warriors, 7 dans la capitale écossaise et 4 autres à jouer ailleurs en Europe, comme Finn Russell au Racing 92 ou Stuart Hogg à Exeter.
Rugby. Que retenir de la défaite du Leinster face au Munster avant la finale de Champions Cup ?Rugby. Que retenir de la défaite du Leinster face au Munster avant la finale de Champions Cup ?Bref, en d’autres termes, c’est la moitié de l’équipe d’Écosse que va affronter le RCT ce vendredi soir en finale de Challenge Cup. Tout sauf une sinécure, quand on sait que les Warriors réalisent très certainement leur meilleure saison depuis bien longtemps. C’est simple, les coéquipiers des frères Gray n’ont perdu qu’un seul de leurs 18 derniers matchs, toutes compétitions confondues ! Exception faite de leur dernier accroc à domicile face au Munster, en quart de finale d’URC (5 à 14). Soit au plus mauvais moment…
6 NATIONS. Tout le monde parle de Russell et Van der Merwe mais oublie l'exceptionnel Huw Jones6 NATIONS. Tout le monde parle de Russell et Van der Merwe mais oublie l'exceptionnel Huw JonesSi cette équipe n’est donc pas infaillible, elle demeure néanmoins très solide en 2023. Avec notamment de grosses similitudes avec le XV du Chardon, forcément. Joueuse, programmée pour le jeu de mouvement et emmenée par certains axes de l’équipe nationale comme la 3ème ligne ou la paire de centres, cette formation est capable de battre à peu près n’importe qui en Europe cette saison. Parce qu’elle est complète ! Si sa première ligne pousse fort en mêlée, que sa 2ème possède Richie Gray (2m07) comme tour de contrôle et qu’un cran plus bas, Dempsey, Darge et Fagerson constituent un trio 4 étoiles, elle possède également la double lame sur le banc. En l’occurrence avec le géant JP Du Preez (2m10 pour 130kg), mais aussi le surpuissant numéro 8 tongien Sione Vailanu (1m85 pour 127kg). Plus affûté que jamais cette saison, il pourrait exprimer la plénitude de ses capacités à nouveau en tant qu’impact player, ce week-end.
RUGBY. Face à l'USAP, Glasgow a battu un impensable record détenu par le Stade ToulousainRUGBY. Face à l'USAP, Glasgow a battu un impensable record détenu par le Stade ToulousainDerrière, Sione Tuipolotu et Huw Jones offrent un arsenal de complémentarité que les Bleus connaissent bien pour avoir quelque peu souffert face à eux lors du dernier Tournoi. Un duo entre un gros puncheur aux mains bien faites en 12, et l’un des tout meilleurs attaquants de la planète à son poste en 13 (16 essais en 35 sélections) au milieu du terrain. Tandis que le très intéressant Ollie Smith, tout en appuis et en vitesse, s’occupe d’occuper l’arrière-garde du Scotstcoun et d’apporter encore un peu plus de danger à cette équipe. Qui croyez-le ou non, à Dublin et malgré son manque de vécu sur la scène européenne, ne sera pas loin d’être favorite, face au Toulon de Cheslin Kolbe…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • naia83
    9514 points
  • il y a 9 mois

Si on les martyrise pas devant ça risque d être un match difficile pour nous !!! en cas de défaites j autorise tous les supporters de l SM à venir se moquer de nous ça ferait 5 finales 5 défaites

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos