Rugby à 7 - Après Cooper, Folau en renfort auprès de l'équipe d'Australie ?
Folau aux JO 2020 à Tokyo ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'international australien Israël Folau a récemment montré son intérêt pour le rugby à 7 et...les Jeux olympiques !

L'équipe de rugby à 7 australienne pourrait frapper un grand coup ! Après s'être accordée les services de Quade Cooper en 2016, elle pourrait cette fois-ci se tourner vers l'arrière international Israël Folau pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Ce dernier a effectivement révélé au Daily Telegraph de Sydney ce mercredi qu'il serait prêt à relever ce challenge : « Si jamais cette opportunité se présentait, je suis certain que cela serait une occasion spéciale que je chérirais et dont je me souviendrais pour le restant de mes jours. »

WALLABIES : Israel Folau va-t-il être sanctionné par sa Fédération pour son message homophobe

Quade Cooper à son soutien

Ayant failli participé à l'aventure en 2016, mais finalement écarté du groupe pour le voyage à Rio, l'actuel demi d'ouverture des Rebels Quade Cooper n'a pas tari d'éloges sur son ancien coéquipier chez les Wallabies : « Izzy est un athlète phénoménal. […] Il a joué en Rugby League, en AFL, à XV et maintenant, il a la possibilité de jouer à 7. Je suis sûr qu'il possède tous les éléments pour devenir un grand joueur » a-t-il expliqué à Rugby.com.

Crédit vidéo : dattubee3.
D'autre part, contacté par le même média, l'actuel sélectionneur des Aussies 7s Tim Walsh a expliqué qu'il faudrait du temps à Folau pour rentrer dans le programme et effectuer le changement. Un choix qui pourrait le voir manquer des échéances importantes avec les Waratahs et les Wallabies à XV la saison prochaine. Malgré tout, le coach australien n'est pas resté insensible à cette déclaration :

C'est formidable d'entendre qu'il est intéressé. Ce serait bien de l'avoir au moins sur six tournois, mais tout dépend de la façon dont nous l'utiliserons et de la rapidité avec laquelle il effectue son retour au jeu. […] Quand vous regardez un match à sept, battre des défenseurs, les renvois et les relances de jeu sont des aspects essentiels. Folau a des capacités en l'air et si vous lui donnez du temps et de l'espace, il sera assez difficile de l'arrêter. Il serait un véritable atout.

Les quinzistes à l'assaut des JO !

En 2016, ils étaient plusieurs à vouloir tenter l'aventure. Au final, ils sont peu à avoir découvert le Brésil. Chez les Aussies, Quade Cooper a participé à deux tournois en 2016, mais n'a pas été retenu par la suite pour les Jeux olympiques. Les Blacks Sevens avaient eux fait appel à Liam Messam et à Sony Bill Williams, mais ce dernier s'était blessé lors du premier match. Médaillés de bronze, les Springboks possédaient de leur côté une arme fatale en la personne de Cheslin Kolbe, qui a effectué régulièrement la jonction entre son club des Stormers et la sélection à 7, de 2012 à 2016. Même les Français se sont prêtés au jeu puisque Frédéric Pomarel à l'époque avait sélectionné l'actuel Toulousain Sofiane Guitoune. D'ici 2020, on pourrait ainsi de nouveau avoir des surprises et voir les plus grandes stars de rugby à XV intégrer leurs équipes de 7 respectives, à l'image d'Israël Folau, pour tenter d'aller décrocher le Graal olympique.

Rugby à 7 - Comment se qualifier pour les Jeux olympiques de 2020 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Donc l'australie pourrait avoir folau avec en plus longbottom hutchinson o'donnell et skelton. Ca ferait une sacree equipe

Décidément le rugby australien se fout royalement que ça soit un connard homophobe.
Le gars est bon, ça serait bête de privilégier les valeurs aux résultats ...

@Ghy Nofèros

Je crois que l'exclure lui aurait donné des raisons supplémentaires d'être intolérant. Le sanctionner, le sensibiliser de bien des manières peut être une solution.

@coupdecasque

Tu changes pas l'avis d'un gars de 30 ans sur l'homophobie ...
Le mieux que tu puisses faire c'est montrer que tu ne cautionnes pas

@Ghy Nofèros

Je ne suis pas du tout d'accord, le système judiciaire est censé (même si nous sommes malheureusement que dans la sanction) faire en sorte de réintégrer les condamnés de la justice dans la société.

Une punition ne sert à rien si ça ne change pas la personne, ce n'est que de la vengeance par procuration, on peut changer l'avis d'une personne de 30ans surtout quand son intolérance lui vient de la religion. La religion comme les sectes peuvent faire des "lavages" de cerveau, ce procédé est donc réversible.

Pour reprendre ses propos, ils sont choquants pour le rugby au vu des valeurs que l'on défend mais assez proche de beaucoup d'évangélistes. Leur lecture mot pour mot des textes les entrainent dans une croyance aveugle.
Comme il le dit lui-même, il est persuadé qu'il a fait ça non pas pour donner son avis mais pour "sauver" tous ceux qui sont homosexuels. Le problème de cette histoire c'est que c'est une affaire de croyance et donc difficilement intégrable à un panel de sanctions interne à un sport.

@coupdecasque

Attends tu me dis qu'un adulte qui a baigné dans ces idées et qui en est convaincu au point de les assumer publiquement à ce niveau de notoriété peut encore être gentiment raisonné ?
Je suis désolé mais c'est beaucoup trop utopiste de penser que c'est envisageable de cette manière.
C'est possible mais cela serait le fruit de réflexions personnelles sur de nombreuses années et le problème il est immédiat.

Mets toi à la place d'un rugbyman australien gay. Une star de la sélection crache sur ce que t'es au plus profond de toi. Et ta fédération ne fait rien, et même le valorise. Imagine le mal que ça doit lui faire, à lui mais aussi aux très nombreuses autres personnes dans cette situation.
Mais non faut continuer à cautionner en espérant que l'autre con change d'avis.

Donc non, dès ses premiers propos, on lui demande de s'excuser, si il persiste il dégage de la sélection.
D'autant que, soyons honnête, arrêter de sélectionner Folau n'aura que très peu d'influence sur les performances des wallabies.

@Ghy Nofèros

Je crois qu'il est un des meilleurs joueurs de la planète et que ta dernière phrase est complètement fausse.

Pour le reste en effet il arrive que certaines personnes qui sont dans des sectes, religions ou idéologies en sortent. Pour certains terroristes islamistes par exemple il y a tout un travail (considérable) de l'ombre pour faire en sorte qu'ils comprennent leur religion.
De ce fait, je pense qu'une simple sanction serait malvenue car inefficace. Si on reprend ses propos, il dit simplement que d'après la Bible les homosexuels vont en enfer. Évidemment on peut débattre très longtemps de dialectique mais il ne fait que répondre selon ses convictions.

Le problème est donc l’inadéquation entre ses opinions et l'image publique des Wallabies. Je pense que quelqu'un comme Pocock doit être mal à l'aise avec lui mais je pense aussi que tout le monde sait qu'il est fervent croyant et donc ils connaissent son opinion sur le sujet.

Pour faire simple il me semble que le mieux à faire est plutôt que de stigmatiser, essayer de faire comprendre au joueur qu'il a choqué, qu'il va à l'encontre de la religion à laquelle il croit est une meilleure solution. C'est un problème qu'ils aurait (ont) dû régler en interne.

Quelqu'un comme Curtley Bill lui a eu un comportement qui a justifié une sanction d'autant que ce n'était pas la première fois et que c'était "physiquement". Virer quelqu'un d'une sélection n'est pas forcément toujours la meilleure solution.

Pour conclure je t'invite à te poser la question de tous les fidjiens qui eux aussi sont évangélistes, combien d'entre eux pensent comme Folau à ton avis ? Faudrait-il tous les punir ?

@coupdecasque

Je persiste sur ma dernière phrase, ça n'est pas Folau qui fait que l'Australie est une des nations les plus dangereuses sur le terrain. Ce qui n'enlève rien au fait que Folau soit un excellent joueur.

Je te parle pas de l'envoyer en tôle ni de lui retirer sa licence là, juste d'arrêter de le sélectionner tant qu'il ne s'est pas excusé.
La fédération n'a pas vocation à éduquer son équipe nationale. En revanche c'est clairement dans ses attributions de protéger ,même par de petits gestes, ses membres des attaques discriminatoires venant d'autres membres.
Donc on arrête de ménager les agresseurs et on soutient les victimes.

La différence entres ces fidjiens et Folau c'est qu'ils n'émettent pas leurs opinions sur ces sujets en public ou sur les réseaux et que donc ils ne font de mal à personne. Je cautionne pas pour autant la mentalité, pourtant j'admets qu'ils ne font souffrir personne.

@Ghy Nofèros

Justement si on jugeait cette affaire en justice pour "propos homophobes" je pense qu'il serait acquitté facilement, il croit en une certaine forme de religion, cette religion dit que les homos vont en enfer, on lui demande ce qui attend les homos, il répond qu'ils vont en enfer. Comme il est libre de croire en n'importe quelle religion tant qu'elle reste dans les limites de la loi, il sera jugé non-coupable à 99%. Ce n'est pas lui qui promet l'enfer aux homos mais la religion en quoi il croit et lui est donc persuadé qu'il faut sauver les personnes homos.

Que ce soit dans sa religion ou dans la vie civile, ce qui est choquant c'est que ça fait croire qu'il méprise les homos alors que dans les faits il veut seulement les "aider". Même l'appel à la haine est difficile à voir puisqu'il n'appel personne à les lyncher ou à les insulter.

Bref encore une fois c'est parce qu'il incarne l'équipe d'Australie et que c'est une histoire de communication et de cohésion d'équipe, qu'il représente le pays. S'il avait du s'excuser il l'aurait fait à contre cœur, aurait quand même pensé de cette façon et aurait simplement évité de parlé de ça.

Je préfère qu'un joueur aussi connu que lui prenne position au moins nous savons qui il est maintenant plutôt que d'avoir que des (mauvais) communiquant qui nous disent qu'ils prennent les matchs les uns après les autres.
Ses propos il les assume, ça a permit aussi de voir certains joueurs s'exprimer contre ce qui permet aussi de voir qui soutient cette cause et qui non.

Folau a fait le calcul : à VII t'as deux fois moins de chance de tomber sur un homosexuel qu'à 15...
Quant à Cooper : "Je suis sûr qu'il possède tous les éléments pour devenir un grand joueur » il semble qu'il n'ait pas encore vu que Folau est déjà un grand joueur...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
Transferts