Rugby à 7 - Comment se qualifier pour les Jeux olympiques de 2020 ?
En 2016, France 7 féminines avait terminé à la 6e place des Jeux olympiques de Rio.
Après la Coupe du monde de rugby à XV, le Japon organisera les Jeux olympiques en 2020. En rugby à 7, il n'y a que 12 places chez les femmes et les hommes.

Si tous les yeux sont rivés vers la Coupe du monde au Japon en 2019, ce n'est pas le seul évènement planétaire que le Pays au soleil levant va organiser. En 2020, la capitale nipponne organisera les Jeux olympiques. Depuis 2016, et les JO de Rio au Brésil, le rugby dans sa version à 7 fait partie du giron olympique. À l'époque, c'est l'Australie chez les femmes et les Fidji chez les hommes qui avaient remporté la médaille d'or. France 7 féminines avait terminé à la sixième place et France 7 au septième rang. Au Japon, les Tricolores voudront faire beaucoup mieux après des résultats encourageants à la Coupe du monde de la discipline cet été à San Francisco. Pour rappel, les Bleues sont vice-championnes du monde.
Rugby à 7. France 7 Féminines vice-championne du monde derrière les Black FernsMais pour prétendre à une breloque au Japon, les équipes de France vont tout d'abord devoir se qualifier pour les Jeux. Il y a 12 places à prendre dans chacun des deux tournois olympiques – masculin et féminin – qui se dérouleront du 27 juillet au 1er août 2020 au Tokyo Stadium. Pays hôte, le Japon est automatiquement qualifié. De fait, il ne reste plus que onze billets pour l'Asie. Comme pour l'édition précédente, quatre seront attribués aux quatre premières équipes du HSBC World Rugby Sevens Series 2019 hommes et femmes. Chez les femmes, l'équipe de France veut viser l'une des quatre premières places après avoir terminé au troisième rang lors de la saison 2017-2018.GRAND PRIX SERIES. 3ème étape - France 7 Développement : les Bleus septièmes à Exeter Chez leurs homologues masculins, et compte tenu des récents résultats, il faudra sans doute passer par l'un des tournois régionaux de qualification olympique. Ceux-ci auront lieu en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique du Nord, en Océanie et en Amérique du Sud entre juin et décembre 2019. Les équipes les mieux classées à l'issue de chaque tournoi seront qualifiées. Pour la France, la qualification devrait se jouer lors des Seven's Grand Prix Series, à savoir le championnat d'Europe à 7, comme cela avait été le cas avant Rio. Le dernier billet sera mis en jeu lors d'un tournoi olympique de repêchage organisé par World Rugby en juin 2020, soit presque un mois avant le début des Jeux, composé des deux équipes les mieux classées suite aux tournois de qualification 2019.

Le processus de qualification olympique pour Tokyo 2020 : 

  • Un billet pour les équipes masculine et féminine du Japon 
  • Quatre billets sur les World Rugby Sevens Series 2019 hommes et femmes 
  • Six places via des tournois régionaux de qualification olympique hommes et femmes 
  • Un dernier ticket lors d'un tournoi olympique de repêchage féminin et masculin
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Que ça soit directement ou après les tournois de qualifs on s'en fou un peu, mais l'histoire du rugby français nous rappelle que les plus grands exploit ont toujours suivi des branlées mémorables, une qualif lors du dernier match du dernier tournoi de qualif serait la meilleure chose possible, si on se qualifie trop tôt on sera forcément nul vu d'une défaite honteuse a toujours suivi une grosse performance.

Donc pour se qualifier il faut gagner le plus tard et le plus mochement possible

En gagnant ???

@Amis à Laporte

Stratégie audacieuse.

@Team Viscères

Mais ô combien efficace... 😀

@Amis à Laporte

pas marrant, faire que des matchs nuls est bien aussi, c'est un peu risqué mais ça peut être drole

  • Iyhel
    22790 points
  • il y a 1 an

La qualif est loin d’être assurée pour les hommes, on a de la chance que les Britanniques se regroupent et puissent prétendre à une des 4 places via le circuit mondial grâce à l’Angleterre. Les Russes sont très en-dedans depuis deux saisons mais les Portugais, les Espagnols et surtout les Irlandais depuis l’an dernier ont les moyens de nous battre.

Derniers articles

News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
News
News
Sponsorisé News
News
Vidéos