RUGBY. 6 Nations. Équipe de France. Comment éviter une nouvelle déroute en Ecosse ?
Depuis 2014, l’annuelle confrontation entre le Bleu et le Tartan a souvent pris l’allure du match piège détesté par Romain Ntamack et ses coéquipiers.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Depuis 2014, l’annuelle confrontation entre le Bleu et le Tartan a souvent pris l’allure du match piège détesté par Romain Ntamack et ses coéquipiers.

Huit ans. La dernière victoire française en Écosse à l’occasion du Tournoi remonte en effet à 2014. Une disette, généralement malvenue, qui a douché les espoirs tricolores à plusieurs reprises ces dernières années. La dernière confrontation reste notamment dans les mémoires comme celle qui aura balayé d’un revers de main les espoirs de titre français. Après la merveilleuse enflammade galloise, Van Der Merwe avait fait comprendre aux hommes de Fabien Galthié qu’il leur restait encore quelques étapes à franchir. Désormais, la France est prévenue. Les joueurs s’en souviennent. Pour effacer un traumatisme commun, ils devront affronter l’une des, si ce n’est LA, plus belles générations écossaises du XXIᵉ siècle. Pour entrer dans le match et démarrer le compte à rebours, la rédaction du Rugbynistère vous propose ses différentes perspectives de la bataille écossaise du 26 février prochain. Nous avons isolé les différents points qui nous laissent à penser que cette confrontation est LE match piège des Bleus sur ce Tournoi.RUGBY. 6 Nations. Equipe de France. Les 42 joueurs appelés pour le match face à l'EcosseRUGBY. 6 Nations. Equipe de France. Les 42 joueurs appelés pour le match face à l'Ecosse

Thibault :

On a beaucoup parlé du match contre l'Irlande comme d'un test pour les Bleus de Galthié. Il est vrai que s'en été un compte tenu des performances irlandaises et du style de jeu du XV du Trèfle. Mais s'il y a bien une nation qui ne réussit pas à la France ces dernières années, c'est bien l'Écosse. Si bien que le véritable test pour les Tricolores, ce sera sans nul doute ce premier déplacement en terre hostile. On connaît les qualités écossaises avec une excellente troisième ligne, à l'instar des Bleus, des 3/4 rapides et parfois imprévisibles, ainsi qu'une mêlée qui a élevé son niveau de jeu. Les Français savent à quoi s'attendre. Si bien qu'on ne peut pas vraiment parler de match piège, mais d'une rencontre à prendre très au sérieux. Un succès à Murrayfield lancerait parfaitement les Bleus vers leur prochain match au Pays de Galles et leur donnerait encore plus de confiance pour aller décrocher la victoire dans ce Tournoi.

Louis :

Oui, l'Écosse reste le match piège. On s’attendait à un gros défi face à l’Irlande, on a été servi. Le déplacement au Pays de Galles s’annonce compliqué, mais les hommes de Wayne Pivac semblent moins flamboyants cette saison. En revanche, on connaît la difficulté de s’imposer à Cardiff et les Bleus ne prendront pas ce match par-dessus la jambe.

Et enfin, inutile de rappeler la rivalité ancestrale avec les Anglais. En revanche, depuis le début du mandat Galthié, l’Écosse est l’adversaire qui réussit le moins aux coéquipiers d’Antoine Dupont. C’est bien simple, le XV du Chardon est la seule équipe que les Tricolores n’ont pas battu dans le Tournoi en deux ans. Un atout psychologique non négligeable au moment de se retrouver. Les partenaires de Stuart Hogg voudront se racheter de la déconvenue subie au Principality Stadium. 

Dans un Murrayfield plein à craquer avec l’une des plus belles ambiances du rugby mondial, comment les Bleus vont-ils appréhender l'événement loin de leurs bases ? Surtout qu’à domicile, les Scots ont cette faculté à se transcender. Derrière, ils possèdent des joueurs d’exception comme Russell, Hogg, Graham ou encore Van der Merwe capables de coups de génie. Et devant, leur pack s’est densifié au fil des années. On pense notamment à leur impressionnante troisième ligne. Et même si Jamie Ritchie sera absent, l’infatigable plaqueur/gratteur Hamish Watson ou le surpuissant Matt Fagerson, pourraient donner de sacrés maux de tête à la bande à Galthié. Bref, sur le papier, cela semble être le match le plus dangereux pour la France.6 NATIONS. ANALYSE. Comment les Écossais ont-ils fait déjouer l'équipe de France ?6 NATIONS. ANALYSE. Comment les Écossais ont-ils fait déjouer l'équipe de France ?

Alexis :

D’ordinaire, ce match aurait tout DU match piège pour les Bleus pendant ce tournoi. Face à une équipe très accrocheuse, les Bleus auront sûrement fort à faire, en témoigne la défaite de l’Angleterre en début de tournoi, ainsi que la victoire étriquée du pays de Galles lors de la dernière journée. Mais voilà, je pense que nos Bleus sont prévenus du défi qui les attend. De plus, les deux dernières défaites lors des éditions 2020 et 2021 sont certainement toujours dans les têtes des hommes de Fabien Galthié. Les phases de rucks seront sans aucun doute le secteur de jeu clé de cette rencontre, les Écossais nous ayant mis en difficulté lors de nos derniers affrontements. Je pense donc que le XV de France s’imposera en Écosse, malgré une grosse opposition adverse.

Erwan :

Sur le papier, l’Écosse n’a jamais été une équipe très dure à jouer pour le XV de France version Galthié. Tout du moins, c’est ce que les forces écossaises laisseraient penser. Équipe au jeu offensif connu et reconnu, “l’armée du fier Edouard” aime sentir le cuir entre ses mains. Les profils variés des arrières écossais permettent de faire face à toute situation et leurs avants mobiles aiment participer à la fête. Le XV du Chardon n’hésite pas à envoyer le cuir aussi vite que possible sur les extérieurs ou à arroser des centres et un Stuart Hogg aussi performants que perforants. Cette formation devrait alors faire la joie des coéquipiers de François Cros. Adepte des turnovers ainsi que du “Jeu de Dépossession”©, la rush défense des Bleus, impulsée depuis l’arrivée de Shaun Edwards dans le staff, ne devraient faire qu’une bouchée du moindre écossais isolé.

Cependant, deux éléments viennent enrayer les rouages de cette belle hypothèse. Le premier, c’est que l’Écosse a de sérieux clients sur ces ailes. Certains sont notamment plus durs que d’autres à immobiliser. C’est le cas de Duhan Van der Merwe. Capable de battre facilement des défenseurs, il est devenu l’arme offensive principale des Écossais. Un second point pourrait déranger les Bleus : la bataille des rucks. Les avants écossais s'avèrent mobiles, bons plaqueurs et aussi bons gratteurs. Jamie Ritchie fait office de poison dans ce secteur de jeu. Hamish Watson semble, lui, infatigable en ce qui concerne les basses besognes. Autant de joueurs qui obligent presque chaque relance ou contre-attaque à se jouer en première main. Toutefois, voilà, la chance sourit aux Bleus ! Malheureusement pour les Britanniques, Matt Fagerson et Jamie Ritchie ne pourront faire face aux hommes d’Antoine Dupont. Une donnée qui éclaircit les espoirs français à quelques jours de la rencontre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oli 30
    8745 points
  • il y a 2 mois

Je pense que la France perdra au moins un des 3 matchs qui arrivent, vu le niveau des équipes, ça sera compliqué de maintenir le niveau de constance et d'engagement physique vu contre l'Irlande (On a bien vu le match de "mise en jambes" contre l'Italie c'était autre chose.
Je parierai sur l'Ecosse pour nous faire déjouer.

Arrête ton char donc !!!!

Si la question est d éviter une déroute je suis pas trop inquiet, les battre sera pas simple mais si la France évolue a son niveau de l Irlande ça devrait passer sans trop de pbms. Cette équipe est la plus latine des anglos-saxonne j en avais fait le gros outsider de ce tournoi mais ils ont prouvé face aux gallois leur manque de Constance et leur capacité à rééditer des performances de haut niveau. Ils nous prive 2 fois de la victoire la motivation est toute trouvée perso je suis bien plus inquiet du déplacement à Cardiff qui sentira beaucoup plus le match piège.

On les a quand meme battus assez tranquillement (meme si peu joliment) lors de l'Autumn's Nations Cup, puis l'année derniere on s'est surtout emmeles les pinceaux avec l'impératif de gagner avec un gros écart pour gagner le Tournoi; meme avec cela, on ne perd le match qu'a la derniere minute sur une cagade. Avec ces précédents qui devraient nous empecher de prendre le match a la légere, je suis assez confiant pour ce match, meme s'il ne sera certainement pas facile.

Le match le plus piégeux me semble plus etre celui au Pays de Galles, surtout si ces derniers perdent en Angleterre. Parce que la justement entre le risque de décompression apres un succes (éventuel) dans le match en Ecosse que tout le monde a identifié comme le match piege, et le risque d'etre déja focalisés sur la finale (éventuelle) face a l'Angleterre, ce sera dur mentalement face a une équipe qui apparait comme la plus faible des 5 prétendants, mais qui n'est pas loin non plus et jouera a domicile.

@Cyclotherapon

Et qui a battu l'Écosse...

  • dusqual
    34965 points
  • il y a 2 mois
@Cyclotherapon

moi ce qui me semble vraiment piégeux, c'est de se croire arrivés parce qu'on a battu les irlandais.
on a quand même trois gros matches qui se profilent dont deux à l'extérieur dans des temples du rugby.
je vois certains parler de victoire finales, mais on a joué que deux matches à la maison et pas forcément les plus durs.
les irlandais, on sait comment les prendre, on a jamais perdu contre eux sous galthié.
par contre les trois autres, c'est pas la même.
les écossais ils nous ont battus les deux dernières années sur le tournoi, la victoire à l'autumn nation cup, sans russel et nel est à relativiser, ils n'ont clairement pas les mêmes doublures que nous. en plus ce sera à murrayfield...
les gallois sont en dent de scie, mais récupèrent deux cadres de leur 3e ligne pour notre match, là aussi ce sera chez eux...
même si les anglais font pas très peur, on peut être surs qu'ils mettront les bouchées doubles contre nous, et encore plus si une victoire finale nous tendait les bras...

  • Pianto
    44773 points
  • il y a 3 mois
@Cyclotherapon

c'est toujours le prochain le plus piégeux.

@Pianto

C'est pas faux

@Cyclotherapon

Parce qu'on ne connaît pas le résultat...

  • dan0x
    24969 points
  • il y a 3 mois

Avec qques cas covid ça peut être plus facile en effet !

  • Pianto
    44773 points
  • il y a 3 mois

on sait que le tournoi en ce moment est d'une densité dingue hors Italie.
D'ailleurs pour l'instant, toutes ces équipes ont gagné à domicile.
On va se retrouver à devoir faire mentir cette stat en allant gagner à l'extérieur et c'est pas simple.
L'Irlande était le sommet, mais chez nous, les trois autres matchs seront une grosse bataille. Le fait qu'on ne les ai pas battus pendant les deux dernières années, va compter dans la stratégie de motivation, on les a souvent sous-estimés, pas cette fois. Le staff a insisté sur l'importance de battre chaque nation avant la coupe du monde.

Sinon, "l'armée du fier Edward", c'est celle d'Angleterre dans la chanson, hein... Ils la renvoient chez elle pour qu'elle y réfléchisse à deux fois... Edward II d'Angleterre face à Robert The Bruce, king of Scotts.

@Pianto

Ah quand même, il y en a qui comprennent les paroles !... Le plus bel hymne des 6 nations, non ?...

@Pianto

merci d'avoir corriger cette erreur (horreur?), ca m'évitera de passer pour le rabat-joie

  • Pianto
    44773 points
  • il y a 3 mois
@Le Haut Landais

je me suis creusé la tête pour faire un commentaire plus général parce que j'avais honte de faire juste la correction...

@Pianto

T'inquiète... Sûr que l'ami Erwann ne fait pas le malin 😜

"Comment éviter une nouvelle déroute en Ecosse ?"
En gagnant le match ?

@lelinzhou

Tu me l'as enlevé

@Ecolorado Rafting

The early bird catches the worm...

@lelinzhou

tu as quelques années d'avance sur la plupart d'entre nous, c'est pas juste! c'est du dopage génétique?!?

@Le Haut Landais

C'est trop injuste ! Mais voilà, je suis né à une époque ou l'IVG n'était pas remboursée...

  • oc
    27955 points
  • il y a 3 mois

Heu ... on est dans du grand décorticage technique là !!!
Merci les gars , vous m'avez redonné goût aux apéros pastis cahuettes .

@oc

D'où la technique du décorticage de cahuettes ?

  • oc
    27955 points
  • il y a 3 mois
@RUGBYDEOUF

Le secret c 'est de décortiquer les cahuettes avant , ;
sinon tu peux perdre le fil de la conversation .

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News