Avant la finale, Angleterre/Afrique du Sud, c'est 2 partout l'ovale au centre
Anglais et Sud-Africains ont croisé le fer à quatre reprises en 2018.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
En 2018, l'Angleterre et l'Afrique du Sud s'étaient affrontées à quatre reprises. Avant la finale de la Coupe du monde, elles sont à égalité.

L’Angleterre et l’Afrique du Sud se sont affrontées quatre fois depuis 2016. Trois fois en Afrique du Sud à la faveur d’une tournée estivale du XV anglais et une fois au cours des Tests d’automne. Ces quatre confrontations ont eu lieu en 2018. Lors de la tournée estivale du XV de la Rose en Afrique du Sud, les trois tests matchs avaient eu lieu à une semaine d’intervalle. Les deux premiers s'étaient soldés par une victoire des locaux (42-39 puis 23-12), la dernière par une victoire anglaise (10-25). On note que 20 joueurs Boks utilisés pendant ces trois rencontres iront à la Coupe du monde. Côté anglais, ils seront 18 dans un groupe élargi à une trentaine d’éléments. Pas de Willi Heinz et de Sam Underhill par exemple. Chez les Boks les absences les plus marquantes sont celle des ailiers Cheslin Kolbe et Mapimpi.
ANGLETERRE - Des Etats-Unis à la finale de la Coupe du monde, l'incroyable destin du prodige Sam UnderhillANGLETERRE - Des Etats-Unis à la finale de la Coupe du monde, l'incroyable destin du prodige Sam Underhill

Lors des tests-matchs d’automne, l’Afrique du Sud, en déplacement en Europe, a gagné en Écosse et en France et ne s’est inclinée que contre l’Angleterre, sur le score étriqué de 12-11. Sur la feuille de match des Springboks, 17 joueurs sur 23 sont dans le squad actuel de la Coupe du monde. Côté anglais ils n’étaient que 12 sur 23. L’Angleterre était encore en pleine expérimentation. S’agissant de performances individuelles, Nkosi et Jonny May avaient inscrit 3 essais lors de ces quatre confrontations. Farrell et Pollard avaient rivalisé au pied. 

Ils n'ont participé à aucune de ces quatre rencontres et se retrouvent en Coupe du monde :

Afrique du Sud : François Louw et Vincent Koch (retenus par les Saracens), Cobus Reinach (retenu par Northampton) François Steyn (retenu par Montpellier) Trevor Nyakane, Kwagga Smith, Herschel Jantjies, Cheslin Kolbe (retenu par Toulouse) et Makazole Mapimpi

Angleterre : Ellis Genge, Jack Singleton,Dan Cole, Courtney Lawes, Lewis Ludlam, Sam Underhill, Willi Heinz, Jonathan Joseph (blessé), Manu Tuilagi, Joe Cokanasiga, Ruaridh McConnochie, Anthony Watson (blessé)

D’une manière générale, on remarque qu'il n’y a que des joueurs déjà présents en 2018 dans les groupes des 23 des deux finalistes. L’ossature est là, si l’on prend en compte côté anglais les blessés lors des tournées (Watson, Joseph, Tuilagi) et les Sud-Africains retenus par leurs clubs. Tous les points marqués par l’Angleterre pendant ces tests matchs l’ont été par des joueurs sélectionnés au Japon. Seule exception : les deux essais de Mike Brown. Idem pour l’Afrique du Sud, avec pour seule exception un essai de Dyantyi.Afrique du Sud - Aphiwe Dyantyi risque 4 ans de suspension pour dopageAfrique du Sud - Aphiwe Dyantyi risque 4 ans de suspension pour dopage

Eté 2018

9 juin 2018: Afrique du Sud - Angleterre 42-39

  • 5 essais sud-africains : Faf de Klerk, Dyantyi, Le Roux, Nkosi 2, 4 transformations et 3 pénalités: Pollard
  • 5 essais anglais : Brown, Daly, Farrell, Itoje, May, 4 transformations, Farrell, 2 pénalités, Daly et Farrell

16 juin 2018: Afrique du Sud - Angleterre 23-12

  • 2 essais sud-africains : Vermeulen, de pénalité, 1 transformation et 2 pénalités: Pollard
  • 2 essais anglais : Brown, May, 1 transformation : Farrell

23 juin 2018: Afrique du Sud- Angleterre 10-25

  • 1 essai sud-africain : Kriel, une pénalité et une transformation: Elton Jantjies
  • 1 essai anglais : May, 1 transformation et 6 pénalités: Farrell

Eléménts présents au Japon

Afrique du Sud :

Arrières : Willie le Roux, Sibusiso Nkosi, Lukhanyo Am, Damian de Allende, Handre Pollard, Faf de Klerk, Jesse Kriel, Warrick Gelant

Avants : Tendai Mtawarira, Bongi Mbonambi, Schalk Brits, RG Snyman, Franco Mostert, Siya Kolisi, Duane Vermeulen, Steven Kitshoff, Thomas du Toit, Pieter-Steph du Toit, Elton Jantjies, Frans Malherbe, Schal Brits

Angleterre :

Arrières : Elliot Daly, Jonny May, Henry Slade, Owen Farrell, George Ford, Ben Youngs, Ben Spencer, Piers Francis

Avants : Mako Vunipola, Jamie George, Kyle Sinckler, Maro itoje, Tom Curry, Billy Vunipola, Luke Cowan Dickie, Joe Marler, Joe Launchbury, Mark Wilson

Hiver 2018

Angleterre-Afrique du sud 12-11

  • 4 pénalités anglaises : Farrell (3), Daly
  • 1 essai sud-africain : Nkosi, 2 pénalités : Pollard

Titularisés : Daly, Nowell, Slade, May, Farrell, Wilson, Tom Curry, Kruis, Itoje, Sinckler

Remplaçants : George, Ford

Titularisés : Nkosi, Kriel, de Allende, Pollard, Vermeulen, Kolisi, PS du Toit, Etzebeth, Malherbe, Marx, Kitshoff

Remplaçants : Mbonambi, Thomas du Toit, RG Snyman, Lood de Jager, Elton Jantjies


Parmi ceux qui ont joué lors de ces quatre tests matchs, les grands absents de la Coupe du monde sont :

Côté sud-africain ils sont tous là ou presque. La charnière et la ligne de 3/4 est celle qui a joué la demi-finale, à une exception la présence d’Aphiwe Dyantyi. Quatres titulaires en automne ne sont pas au Japon : Dyantyi, Ivan Van Zyl, Damian Willemse, Warren Whiteley. Les remplaçants : Sikhumbuzo Notshe, Embrose Papier, Andre Estheruizen ne sont pas au Japon. Côté pack, ils sont trois qui n’ont pas joué la demi-finale, Wilco Louw, Akker Van der Merwe, Chiliboy Ralepelle.

Côté anglais, il y a du monde : Ben Teo’o, Dylan Hartley, Ben Moon, Harry Wiliams, Charlie Ewels, Zach Mercer, Dany Care, Chris Ashton,  Mike Brown, Chris Robshaw, Nick Isieckwe,, Brad Shields, Nathan Hughes, Denny Solomona, Danny Cipriani, Sam Simmonds, Jonny Hill, Alec Hepburn.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce 1er Test en juin 2018 était excellent...si les deux équipes pouvaient envoyer autant de jeu en finale , ce serait le top ! On peut rêver...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News