Prochain adversaire de Toulouse en Coupe d'Europe, depuis quand Exeter n’a pas perdu un match ?
Emmenés par Sam Simmonds, les Chiefs sont une véritable machine à gagner.
Toulouse - Exeter vient d'être annulé. Mais ce papier prévaudra pour le match retour. Exceptionnel depuis un an, le club du Devon est-il vraiment invincible ?

Le week-end dernier nous a permis de nous rendre compte que les clubs français fonctionnaient bien en ce moment. Ces derniers, portés par leurs internationaux, surfent sur la dynamique du XV de France et ont - dans l’ensemble - parfaitement entamé leur campagne européenne avec 6 victoires sur 7 pour eux au total. « Un sprint sec » dixit Ugo Mola que des clubs comme Clermont, Bordeaux ou Toulouse ont démarré tambour battant en l'emportant tous trois à l’extérieur. Toulouse justement, a fait forte impression en allant s’imposer à Belfast, dans l’antre de l’Ulster 22 à 29. Gagner au Kingspan Stadium, dans les contrées humides et battues par les vents de l’Irlande du Nord, n’est pas donné à tout le monde. Mais malgré l’adversité, les Stadistes de Dupont et Kolbe ont su inscrire 4 essais et empocher un bonus offensif ô combien important pour la suite de la compétition.

D’autant que les adversaires toulousains de cette poule B ont le mérite d’être pour le moins épicés. Après l’Ulster, premier de sa conférence en Ligue Celte, ce devait être au tour d’Exeter de s’avancer face aux troupes de Julien Marchand. Alors que la rencontre vient d'être annulée pour cas de Covid dans les rangs anglais, les Toulousains peuvent souffler tant les noirs et blancs auraient été encore une autre paire de manches que les garçons de l'Eire. Mais ce papier prévaut pour l'affrontement retour en janvier, qui devrait lui bien avoir lieu. Champions d’Europe en titre après leur victoire face au Racing en octobre dernier (35 à 29), les hommes du Devon avaient fait le doublé la saison passée en glanant également le Premiership au détriment des Wasps en finale. Cette saison, les voilà déjà repartis au moins aussi vite en remportant leurs 3 premiers matchs de championnat avec le bonus offensif, inscrivant au passage 108 points pour seulement 19 encaissés. Sam Simmonds lui aussi en plantant 7 essais en 4 matches toutes compétitions confondues. Et leurs débuts dans cette nouvelle saison de coupe d’Europe ? Oh, trois fois rien, simplement un 42 à 0 infligé à Glasgow et sa grosse dizaine d’internationaux écossais le week-end dernier.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News