Pro D2. Comment expliquer l'ascension de Nevers ?
Le Stade du Pré Fleuri est prêt à accueillir des rencontres de Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Passé de la Fédérale 2 à la Pro D2 en sept ans, Nevers a établi l'une plus grandes ascensions de ces dernières années. Une histoire qui pourrait se prolonger en Top 14 la saison prochaine.

Il est désormais bien loin le temps où les spectateurs venaient au stade du Pré Fleuri pour voir des matchs de Fédérale 2. Aujourd'hui, les Nivernais sont on ne peut plus ravis, puisque leur équipe est en route pour monter en Top 14. Un projet mené depuis des années par le président Régis Dumange. En effet, en 2009, alors que le club est encore en Fédérale 2, l'USON est divisé en deux parties et fait un premier pas vers le rugby professionnel. Régis Dumange, PDG de Textilot-Plus, prend alors en charge les équipes séniors à travers le développement de la « SASP USON Rugby Plus ». L'autre partie est dédiée à l'association, c'est-à-dire à l'école de rugby et aux équipes jeunes, et se prénomme USON Rugby.

Un statut particulier en Fédérale 2, qui ne tarde pas à porter ses fruits.
La saison suivante, Nevers impose sa loi dans la deuxième division fédérale (première équipe de France lors des phases de poules). Éliminé malheureusement en huitièmes de finale par Suresnes, l'USON obtient tout de même son accession à la division supérieure. La même année, une académie est créée pour les joueurs entre 17 et 21 ans, de quoi préparer l'avenir du club. Nevers apprend alors en Fédérale 1 et commence à se préparer sérieusement à une probable accession en Pro D2 avec le renouvellement de son stade. Agrandissement des tribunes, installation d'un espace partenaire, loges, restaurant, bodega, le stade du Pré Fleuri se refait une beauté et se positionne comme une enceinte prête à accueillir des matchs de haut niveau (5600 places à ce moment-là, 7500 aujourd'hui).

La lueur apparaît alors lors de la saison 2014-2015, puisque l'USON se hisse en demi-finale de Fédérale 1.
Une opposition qu'ils perdront face à Lille, les laissant ainsi sur le carreau. Cette même année, les réservistes sont champions de France de Nationale B, laissant entrevoir de beaux jours à venir pour le club. Il ne faudra alors pas attendre très longtemps. Après avoir changé son logo, pour se tourner vers une image plus moderne et dynamique, Nevers atteint la Pro D2 le 13 mai 2017 en battant Chambéry lors de la finale retour de Fédérale 1 au Pré Fleuri. Depuis, tout roule pour le club de la Nièvre.

Vidéo. Fédérale 1 Elite : Nevers s'impose face à Chambéry et jouera en Pro D2 l'an prochain

L'apprentissage express de la Pro D2

Après une première saison 2017-2018 réussie dans la seconde division professionnelle, avec une septième place obtenue, les Nivernais ont rapidement montré que leurs ambitions étaient d'un autre calibre. S'ils ont échoué aux portes des phases finales, avec un ratio on ne peut plus équilibré (15 victoires, 15 défaites), ils seront cette année, à coup sûr, les principaux concurrents à la montée en Top 14.

Budget Pro D2 - Nevers annonce la couleur, Brive et Oyonnax réduisent la voilurePossédant le plus gros budget de Pro D2 avec 12,4 millions d'euros, l'USON peut clairement avoir sa place parmi l'élite. D'autant que la saison 2018-2019 démarre sur des chapeaux de roues pour l'USON ! 10 victoires pour 4 défaites et une invincibilité à domicile toujours effective, qui fait souvent la marque des grands. Le secret ? Un groupe qui dure avec un recrutement stratégique (seulement sept nouveaux joueurs), basé sur un mélange de joueurs d'expérience comme Zac Guildford (ancien All Black passé par les Crusaders et Clermont) et de joueurs à potentiel comme Zack Henry, l'ouvreur débarqué de Rouen, un club qui pourrait aussi rapidement pointer le bout de son nez en Pro D2.INTERVIEW. Pro D2 - Nevers. Zac Guildford : ''je veux aider le club à gagner la Pro D2''

Un homme clé nommé Raisuqe

Nevers semble avoir un certain talent pour relancer les joueurs ayant pris un mauvais chemin. Si Zac Guildford a été écarté de la sélection néo-zélandaise, mais également de l'ASM pour des problèmes d'alcool, Josaia Raisuqe, lui, était également un cas perdu pour le rugby. Accusé d'agression sexuelle sous l'emprise d'alcool à Paris, avec son collègue fidjien Waisea Nayacalevu, Josaia Raisuqe avait été licencié du Stade Français. Le président de l'USON Régis Dumange avait alors fait le pari de le récupérer à Nevers, malgré les critiques. Si sa première saison a été plutôt convaincante avec les Nivernais (24 matchs, 10 essais), ses statistiques sont actuellement renversantes en ce début de saison 2018-2019.Crédit vidéo : Pro D2

Josaia Raisuqe a participé à douze rencontres sur quatorze, soit la quasi-totalité des matchs, a été titulaire à chaque fois et a déjà inscrit 9 essais ! Il avait notamment marqué un quadruplé face à Bourg-en-Bresse lors de la deuxième journée. Un joueur décisif qui met systématiquement son équipe dans l'avancée et qui sait également très bien faire jouer autour de lui, grâce à la classe fidjienne que l'on sait reconnaître chez une grande partie des joueurs issus de cette île du Pacifique. Le travail initié par Régis Dunmage semble donc prendre véritablement forme cette saison et pourrait bien mener Nevers vers une montée historique en Top 14, un projet encore impensable il y a quelques années pour cette petite ville de 34 000 habitants.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • tintin
    9574 points
  • il y a 1 an

"Nevers à du talent pour relancer les joueurs ayant pris un mauvais chemin ". Dans la Nièvre c'est assez simple d'éviter les problèmes de boîte de nuit...

  • Juson
    34 points
  • il y a 1 an
@tintin

Surtout que Nevers n'est pas une ville très attractive ni par sa taille, ni par sa situation géographique. Pour cela, il est plus compliqué d'attirer des joueurs de qualité. Malheureusement, tu es obligé d'en mettre plus sur la table.. c'est dommage mais c'est comme ca.

@Juson

Ah non ! Pas de table ! Mauvais souvenir.

Combien de joueurs formés au club jouent dans l"équipe première? cela m'intéresse de la savoir afin de voir si la stratégie de départ commence à porter ses fruits

  • Juson
    34 points
  • il y a 1 an
@noComment

Pour l'instant très peu. Le président a repris le club en 2009 et a fait un effectif de qualité sur un recrutement haut de gamme si je puis dire. Mais depuis la jeune création de ce centre de formation, il faudra attendre encore un peu que ces jeunes poussent puissent sortir.

@noComment

3 et les autres en espoirs

@Gonan58

merci

@noComment

Je pensais que tu sortirais le fameux :
-"no comment"

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 1 an

De la thune ET de la méthode - genre pas de vieux pardessus pour dilapider le pognon...

  • No2
    6727 points
  • il y a 1 an

Parce-que le nevers s'accorde très bien avec un gilet jaune....#mode

  • Juson
    34 points
  • il y a 1 an

N'en déplaise à certains, mais de toute manière, sans "budget" tu ne peux pas exister dans le sport professionnel. Le Président a investi dans des infrastructures, une école de rugby et un centre de formation pour former les professionnels de demain. Sans argent, comment recruter du personnel qualifié, comment construire un effectif compétitif?. Bref, chaque club pro doit, à ce niveau, respecter un cahier des charges précis. Évidemment tous n'ont pas un budget à rallonge, c'est la seule chance de Nevers aujourd'hui. Les résultats eux, ne s'achétent pas et son travail porte ses fruits. Il est à féliciter plutôt qu'a jalouser (mentalité typiquement Française)
Longue vie à l'USON.

@Juson

Maintenant que tu le dit, ça paraît évident.

Rectification du budget qui est toujours gonflé. L Uson a le 6 ème budget de pro d2 en masse salariale. Le 12 millions comprend ent les infrastructures du stade et autres. Donc comme d habitude, les chiffres sont faussés.
Mr Dumange avant Nevers, à voulu I vestir dans un club du sud ouest, ils ont refusé. Aujourd'hui, ils ont déposé le bilan. Alors les jaloux. En bon entendeur....

  • cahues
    119565 points
  • il y a 1 an
@Gonan58

Mr Dumange voulait investir également dans le milieu professionnel avec ce club du Sud-ouest qui était le FCA Gers et les deux parties n'ont pas trouvé d'accord.L'autre club gersois de Lombez-Samatan garde lui par contre un "excellent" souvenir de l'accueil hautain des dirigeants, joueurs et journalistes locaux lors de son déplacement dans la Nièvre.

@cahues

Ils n'offrent pas de bières à l'adversaire après les matchs?

€ ????

Probablement en se qualifiant régulièrement pour la division supérieur.

Aucune id€€...

  • gwen89
    981 points
  • il y a 1 an
@Silkerin

Les joueurs sont bénévoles à Grenoble ?

@gwen89

Pourquoi dévier sur Grenoble ? Parce que Silkerin a un blase Grenoblois ? J'ai jamais pigé l'intérêt de cette approche...

  • gwen89
    981 points
  • il y a 1 an
@Marc Lièvre Entremont

Je ne pige pas la sienne !

@gwen89

Pourtant c'est simple, on explique l'ascension de Nevers grâce, en grande partie, aux pépètes de son président. Ce qui n'est pas faux, hein.
La thématique du moment ici c'est répondre de façon débile aux titres sous forment de question des articles du Rugbynistere.

@gwen89

Bien sur que non, mais Nevers est juste le plus gros budget de D2 hein, pas un petit poucet qui surperforme.

Parce qu'on dit toujours :
- "Nevers et contre tous !"

@Marc Lièvre Entremont

Et surtout parce qu’ils maîtrisent la fameuse botte de Nevers...

Par son budget ?

@lelinzhou

Effectivement. C'est surtout la thune qui a permis cette Ascension fulgurante.

Maintenant, ce club semble avoir de bonnes bases et de réelles ambitions.

C'est très bien pour la région.

J'espère les voir en top14.

@Marc Lièvre Entremont

L'an prochain, concurrent direct de l'ASM a 2 heures de route ?

@Jak3192

Ne jamais dire Nevers.

@Marc Lièvre Entremont

Des nivernais se déplacent également à Clermont pour voir vos matchs.

@Djludo Nevers

Je n'en doute pas une seule seconde.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News