Pays de Galles : contre l'avis des supporters, les Scarlets et les Ospreys vont fusionner
Les Scarlets et les Ospreys vont fusionner.
C'était dans les cartons depuis plusieurs semaines. Les supporters y étaient totalement opposés. Mais les Scarlets et les Ospreys vont bien fusionner.

A quelques jours d'un match décisif pour son Grand Chelem en Ecosse, le rugby gallois s'est-il tiré une balle dans le pied ? Toujours est-il que la fusion annoncée entre les Scarlets et les Ospreys a l'effet d'une bombe. La semaine passée, nous vous expliquions en détails la crise que traverse en coulisses le monde de l'Ovalie de la Principauté.

Révolution, fusion ou sacrifice : mais que se passe-t-il au Pays de Galles ?Et si le Project Reset avait été reçu comme il se doit par les supporters, totalement opposés à l'idée d'une fusion entre les franchises déjà existantes (Scarlets et Ospreys ; Dragons et Blues), Wales Online nous apprend que les Scarlets et les Ospreys vont bien formés une seule et même équipe la saison prochaine. Ce qu'auraient accepté les deux provinces, en vue de la rentrée prochaine.

Jonathan Davies, AW Jones, George North ou Ken Owens vont-ils jouer ensemble en 2019/2020 ? Surtout, quid de l'avenir des Blues et des Dragons ? Pour rappel, la Fédération galloise souhaite diviser par deux son nombre de provinces, mais aussi renforcer le nord du pays avec la création d'une nouvelle équipe. Deux solutions, désormais : fusionner les Blues et les Dragons, et relocaliser la formation. Ou les supprimer, pour créer une nouvelle entité dans le nord du pays.

Pays de Galles : comment Warren Gatland a-t-il permis l'éclosion d'une génération dorée ?

Mais du côté de la BBC, on affirme qu'une réunion se tiendra ce mardi, et qu'une fusion favoriserait l'introduction d'une province dans le nord. Néanmoins, le Pays de Galles conserverait un total de quatre provinces.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Flane
    1754 points
  • il y a 2 mois

Rappelez moi. Combien de clubs de haut niveau à Londres? Et on ne peut pas en laisser 4 en Wales?

@Flane

Il n'y a actuellement que 2 clubs de haut niveau à Londres : Saracens et Harlequins et il existe 5 clubs professionnels en ajoutant Ealing Trailfinders, London Scottish et Richmond qui évoluent en deuxième division.
L'agglomération de Londres est peuplée par 10 millions d'habitants alors que le Pays de Galle est peuplé par 3 millions d'habitant.
Je ne connais pas le nombre de licencié en Angleterre et au Pays de Galle mais il semblerai pas déconnant de conserver seulement 2 clubs.

Si la WRU veut réellement diviser pas deux le nombre de province, le Pro 14 re-deviendrai le Pro 12 (avec suppression du système de confédération) ?
Ou le Pro 14 intégrera deux nouvelles franchises (Géorgienne/Roumaine/SudAf'/Italienne/...) ?

Si on revient au Pro 12 (avec deux clubs gallois en moins), pour la Challenge Cup on passe de deux à quatre clubs issue des nations émergentes (Géorgie/Espagne/Italie (Top 12)/Roumanie/Belgique/Portugal/Allemagne/Russie/...) ?
Ou On réorganise la Challenge Cup et Champion Cup ? 4 poules au lieu de 5?

Je pense que c'est une grave erreur, certes la fédé Galloise a des moyens très très limités et ne peut plus probablement soutenir toutes les franchises.

Mais avoir des franchises plus faibles permets tout de même d'avoir un réservoir de joueurs sélectionnables important. Là on divise par deux le nombre de joueurs Gallois au plus haut niveau potentiellement (ceux qui sont sur le carreau peuvent s'exiler, certes mais tout de même).

Je pense que sur le long terme ça sera négatif. Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs évidement.

Pour le reste, ayant passé du temps au pays de Galles et vibré à la grande époque des Ospreys, eh bien je trouve ça terrifiant ces nouvelles tendances du rugby pro. Quand on parlait de fusionner Stade Français/Racing je n'ai pas eu à réfléchir avant de me dire que je n'irai jamais mettre les pieds au stade pour voir la "franchise fusionnée", alors j'imagine assez à quel point les supporters doivent se sentir trahis. Eh oui, on nous prend pour des c*ns, on peut changer le maillot, le nom, les joueurs, le stade, la ville de où sera localisée l'équipe, et continuer à nous le vendre comme si c'était pareil: ils ont une bien piètre opinion de nous s'ils croient qu'on peut avaler de telles couleuvres.

@Glas.Wegian

La différence c'est que SF et RC ne sont pas des franchises mais des clubs indépendants.
Le principe même de franchise implique que ces équipes "doivent" leur existence à une entité plus grande qui dirige...

Malheureusement ces nouvelles franchises n'auront aucunes âmes, encore plus pour celle du Nord. Déjà que le système de franchise ne fait pas tant adhérer les supporters, mais les dragon, les bleus, les Scarlett avaient quand même une histoires...

Évidemment que les clubs acceptent, ce sont des provinces financées par la Fédé. L'alternative c'est de refuser et de ne plus rien toucher de la part de la Fédé voir d'être exclu des compétitions... c'est plus simple de choisir vite quand il n'y a pas vraiment de choix.

  • Revahn
    6756 points
  • il y a 2 mois

C'est pas un peu précipité de communiquer sur ça en plein 6 Nations...?

Après l'équipe d'Irlande répartie sur 3 provinces et l'Ecosse sur 2, nous avons les 3/4 de l'équipe de Galles sur 1 franchise...
A Quand une franchise Clermont-Toulouse-Racing ?

On agit vite là-bas.
Clubs qui échouent en Coupe d'Europe, en Ligue celte ? On réforme, on fusionne, on cherche comment améliorer les choses rapidement. Le bien commun prime sur les querelles de clochers.

Mais cette fusion dit autre chose : au Pays de Galles, le maillot au Poireau est la seule véritable religion. Même si quelques supporters seront mécontents (un moment, ils vont vite oublier...), ils vibrent avant tout pour leur équipe nationale. Cette nouvelle province risque en plus d'être redoutable.

@artillon

Ils vont vite oublier... ou pas, les chiffres dans la presse locale montrent que le public ne se déplace pas pour ses franchises (sauf après le titre des Scarlets), mis à part pour les derbys.

Je pense que déjà les franchises initiales n'étaient pas du goût des supporters, là si on veut les dégouter complètement on fait ce qu'il faut!

Le Millenium sera plein à craquer pour le XV du poireau, mais il ne faut pas rêver pour les franchises.

A la limite, quitte à faire ça, supprimez toutes les franchises et créez-en des nouvelles, plutot que d'essayer de faire croire de façon hypocrite qu'il s'agit du prolongement historique de 2 équipes rivales.

@Glas.Wegian

La raison du fait que le public ne se déplace plus c'est peut-être aussi que les résultats de ces franchises sont décevants en Pro 14 comme en coupe d'Europe.

Quand à la sacralisation du côté historique ça me fait bien rire vu qu'elles ont été fondées en 2003 (à peine plus de 15 ans d'existences), jusque là on jouait surtout à Cardiff, LLanelli...

Au moins le rugby Gallois est réactif à la problématique qui se pose à lui (économie, élitisme). L'avenir nous dira si la solution est la bonne mais au moins ils osent réformer quitte à déplaire aux conservateurs. C'est comme ça qu'on avance et en France on est plutôt sclérosés.

Personnellement je ne suis pas sur que le fait de réduire le nombre d'équipes impacte la qualité de leur réservoir. En général la quantité et la qualité ne vont pas de paire. Ils forment des franchises concentrant leur élite et continueront à développer des joueurs au niveau inférieur. Si Biarritz, Bayonne et consorts avaient construit un grand club basque, ils auraient une entité capable de rivaliser et de réunir les meilleurs joueurs basques au plus haut niveau, le meilleur staff qui soit avec les moyens qu'il faut pour chercher l'excellence. Et en même temps les clubs historiques pourraient perdurer à niveau moindre en ayant vocation de développer les autres joueurs autour d'un même projet de jeu fédérateur. Et l'émulation pousserait les jeunes à donner plus pour atteindre le haut niveau car les places sont plus chères. Parce que quand on reste dans son coin à entretenir les petites rivalités, faut pas s'étonner qu'on n'arrive pas à rivaliser avec ce qui se fait de mieux à l'international

Eh bé,moi qui pensais qu'il n'y avait que chez nous que c'était le bordel...

@pascalbulroland

Tu a raison, mais eux ils le disent !

  • Chams
    7093 points
  • il y a 2 mois

Quand je pense qu'on peut faire trainer le truc pendant 10 ans, avoir des rebondissements, des démissions, des rachats de chaque club, des ragots, de la diffamation, le tout en descendant de division...

Ce sont vraiment des amateurs ces Gallois de faire ça vite comme ça.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News