Pari gagnant ou manque de rythme logique : on a suivi le match de Virimi Vakatawa face à l'Angleterre
Pari gagnant ou manque de rythme logique : on a suivi le match de Virimi Vakatawa face à l'Angleterre.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Pour son grand retour chez les Bleus, le Fidjien d'origine a été déterminant dans le bon match français à Twickenham. Malgré la défaite au bout...

Retour vers le futur. Nous sommes en 2005, et le XV de France s'impose sur la pelouse de Twickenham. On ne le sait pas encore, mais cette victoire reste à ce jour la dernière des Bleus face au XV de la Rose sur ses terres, dans le Tournoi. A l'époque, Dimitri Yachvili s'était mué en héros, inscrivant l'intégralité des points tricolores.

En 2021, Virimi Vakatawa a-t-il enfilé le costume de héros ? Peut-être pas. Mais pour son grand retour et sa 28e sélection, le Racingman a été déterminant.

Coup(s) d'éclat d'entrée

Pour son premier ballon, Vakatawa a fait... du Vakatawa. Ballon une main, travail en face à Henry Slade pour négocier un 2vs2, crochet extérieur. Pas d'avancée, mais de la continuité avant son autre "spéciale". Car c'est sur sa deuxième possession que le Racingman fait sa première différence. L'action est la même, située au même endroit du terrain. Sauf que plutôt que de jouer son duel face à Slade, Vakatawa décide de faire une passe sur un pas qui décale parfaitement Teddy Thomas

La suite ? Un jeu au pied inspiré de l'ailier, et le premier essai de la partie signé Dupont.

Le reste sera plus discret, mais toujours dans une volonté de faire avancer les Bleus, qui ont surtout dû batailler en défense ce samedi. Un mot pour décrire sa performance ? Duel. Celui face à l'excellent Henry Slade, qu'a remporté Vakatawa. D'abord en se montrant décisif en défense (7e) puis en évitant le plaquage de son adversaire direct, d'abord au quart d'heure du jeu pour faire jouer derrière, puis à la 44e dans un gros duel physique.

Leurre et défense

Quid de sa défense ? Eloigné des terrains depuis plusieurs semaines (entorse du genou), Vakatawa n'a pas semblé dépassé par le rythme, mais n'a pas forcément brillé dans l'exercice défensif. Son premier plaquage ? Sur Mark Wilson, manqué. Son deuxième ? Une montée en pointe sur George Ford en plein temps fort anglais (6e) qui gêne l'ouvreur mais ne l'empêche pas de faire la passe. Rien de catastrophique non plus pour l'international septiste, qui a semblé gêné par une douleur à l'épaule, en début de seconde période.

Outre sa passe sur un pas décisif, sa meilleure action est peut-être celle... où il ne touche pas le ballon. En leurre, Vakatawa vient se proposer à hauteur de Dupont sur un lancement en première main consécutif à une touche. La défense anglaise a été étudiée : le 3/4 centre mobilise trois défenseurs (dont Slade), et permet à Jalibert (servi par Dupont) de prendre le trou puis fixer les derniers défenseurs pour l’essai de Penaud. Efficace...

A la 47e, le lancement de jeu est à nouveau utilisé, et Vakatawa permet d'aspirer à nouveau plusieurs défenseurs. Enfin, on note sa belle implication générale, en témoigne son magnifique grattage à la 42e, où il récupère un ballon important dans le camp français.

Et vous, comment qualifieriez-vous le match du Tricolore ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ben, dès que Vaka touchait le ballon, on sentait bien que les Anglais le craignaient, il a toujours mobilisé plusieurs défenseurs à lui seul! Après, je suis pas d'accord sur le coaching tardif de Galthié, notamment en première ligne, mais bon, c'est lui le "patron"

Vakatawa m'a paru caler un peu en fin de match, à un moment où la France était dans le dur face aux assauts anglais. Le remplacer pour le dernier 1/4 d'heure par N'Tamack aurait pu redonner de l'allant à la défense. Mais le choix du 6+2 a surement limité les changements derrières...
Après, nos remplaçant n'ont pas particulièrement brillé lors de leur entrée (hormis Gros).

@Louis Risque Sa Mitre

Pas sûr que faire rentrer Ntamack (qui revient d'une grosse blessure à la machoire) au centre nous aurait aidé en défense. Mais mettre un centre ou ailier sur le banc à la place de Jelonch n'aurait pas été du luxe.

Pourquoi ne pas profiter de son banc sérieusement ? OK ils sont en place, mais ils perdent en lucidité. Dupont est peut être le meilleur 9 du monde mais Aaron Smith n'a jamais fait 80min avec les blacks...

@Les Courses En Travers

C'est un peu la constante macabre du coaching de l'EDF. Sur ce match Dupont a eu Itoje dans les jambes tout le match, il me semble que quand t'as Serin/Ntamack sur le banc et que la 2e mi-temps est pas maîtrisée... Ben tu appliques ton concept de finisseur. Mais bon après Dupont peut sortir un essai quasi tout seul aussi, donc c'est sûr que c'est cornélien.

@Yoooooooy

Après Serin a souvent fait de bonnes entrées et est plutôt pas mal pour gérer ces fins de matchs. De plus Dupont a été touché par le Covid ça a pas dû aider.

@Timmaman

Tout à fait

@Les Courses En Travers

Parce qu'on n'a que deux arrières sur le banc, donc vrais remplaçants en cas de blessure. Du coup, pas de coaching stratégique, juste des roues de secours.

@lebonbernieCGunther

Y'avait aussi jelonch qui est pas rentre

@Les Courses En Travers

A la 70e minutes 2 changements effectues alors qu'on voyait pas le jour depuis la 50e. Mais ca aussi ca doit etre la faute de l'arbitre

@Yionel ma star

T'as raison, on pourra se gargariser autant qu'on veut mais on perd tout seuls, on a pas montré grand chose en seconde MT...Aprés la décision de l'arbitre, si Itoje ne passe pas, on en parle pas ( mais ça reste quelque peu litigieux ).

@Nicauvergnat

La decision est litigieuse, mais y'avait un avantage donc ils seraient retourne en touche et vu la dynamique ils auraient logiquement fini par marquer

@Yionel ma star

Rien a rajouter, tu as tout dit... 😉

@Yionel ma star

Puis en dehors de ça l'essai y est

@Les Courses En Travers

J'en suis pas aussi certain, pour moi ca airait pas ete un scandale qu'il le refuse, mais c'est pas non plus un scandale qu'il l'accorde

@Yionel ma star

D'accord avec toi, d'autant plus que l'arbitre terrain le refuse dans un premier temps au vu des images et c'est l'arbitre vidéo qui lui fait changer sa décision. Mais bon, on aurait dû tuer le match avant, mais on manquait de "pétrole" dans les moteurs

Derniers articles

Sponsorisé News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Vidéos
News
Page facebook
Ecrit par vous !
News
News