Les All Blacks doivent-ils encore se méfier du XV de France ?
Les All Blacks attendent le XV de France de pied ferme.
Comme souvent avant un match entre le XV de France et la Nouvelle-Zélande, il y a toujours cette part d'incertitude qui entoure la rencontre.

XV de France : Wesley Fofana forfait pour le match face aux All BlacksLe XV de France débute samedi sa tournée en Nouvelle-Zélande avec un premier test-match contre les All Blacks à Auckland. Du côté des supporters français, on ne s'attend pas à voir les Tricolores renverser la meilleure nation du monde. Cette tournée arrive en fin de saison. Et si plusieurs joueurs ont une carte à jouer, ce XV de France là n'a rien de l'équipe type qui ira au Japon en 2019. "Ils ont constitué la meilleure équipe possible", commente le sélectionneur néo-zélandais Steve Hansen via Stuff. Le technicien sait que son homologue Jacques Brunel a dû composer avec les blessures de nombreux éléments et le manque d'état de forme des autres. Pourtant, il garde un profond respect pour le camp adverse. "Ils ont fait un très bon 6 Nations. Bien qu'ils n'aient pas été satisfaits de leur placement, beaucoup de choses sur lesquelles ils travaillent se sont améliorées remarquablement."

Comme souvent avec les All Blacks, et malgré leurs excellents résultats sur la scène internationale et particulièrement contre les Bleus (11 victoires de rang depuis 2009), ils préfèrent rester prudents. "Nous allons affronter l'équipe qui est statistiquement la meilleure du monde en défense avec 92,5 % de réussite au plaquage et seulement un essai et demi encaissé par match lors du Tournoi." S'ils savent à quoi s'attendre en défense, les doubles champions du monde sont dans l'expectative en ce qui concerne le potentiel offensif des Tricolores. Comme toujours, leur glorieux passé les précède et particulièrement cette tournée 1994 où les Bleus avaient remporté leur première série sur le sol néo-zélandais à la faveur de deux victoires (8-22 ; 20-23). "Ils sont ensuite devenus l'une des meilleures équipes françaises, et se sont fait un nom là-bas, note ESPN Scrum. Il n'y a pas de plus grande scène pour une équipe internationale que la Nouvelle-Zélande." Mais ces Bleus version Brunel printemps-été 2018 sont-ils capables de créer la surprise ?Tournée - Plusieurs forfaits chez les All Blacks avant de recevoir le XV de France S'il y a bien un match où ils ont une chance, c'est le premier. Il y a toujours avant un choc entre ces deux nations cette part d'inconnu quant au visage que va présenter l'équipe de France. S'ils sont imprévisibles, ils ont aussi la taille, la puissance et cet éternel "flair", quand ils sont disposés à s'en servir, rappelle le site anglais. "La Nouvelle-Zélande c'est l'excellence année après année alors que les Français sont coupables de ne pas toujours jouer à leur meilleur niveau." Néanmoins, et c'est assez rare pour être mentionné, une part d'incertitude règne aussi autour des All Blacks réunis depuis seulement une semaine et touchés par les blessures. Cette tournée va donc servir à Steve Hansen pour sonder son réservoir en vue du Mondial, notamment au poste de numéro 8 avec l'absence de Kieran Read et le manque de forme de Jordan Taufua. Qui pour remplacer le capitaine ? Squire, Frizell, Fifita, Whitelock ? D'autres interrogations planent au-dessus du poste de centre avec le forfait de Sonny Bill Williams. Crotty, Goodhue, Lienert-Brown ou encore Laumape postulent. L'an passé, 55 joueurs ont été utilisés, ce qui ne se serait jamais produit il y a dix ans note ESPN.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Du suspens ? C’est un truc de journaliste ! On repartira du pays au long nuage avec des points plein les valises et un moral en berne !

Derniers articles

News
News
Amateur
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News