Le rugby scolaire à l'arrêt après un tragique accident, sa pratique menacée à l'avenir ?
Le rugby scolaire est à l'arrêt depuis le tragique accident de Mathias.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le 14 décembre dernier, Mathias Dantin, 17 ans, était victime d'un tragique accident suite à un plaquage. Depuis, le rugby scolaire est à l'arrêt.

Un drame a récemment touché le rugby scolaire. Depuis, "l’Éducation nationale a décidé de suspendre le rugby dans l’enseignement supérieur", précise La Semaine des Pyrénées. Le 14 décembre dernier, Mathias Dantin, 17 ans, était victime d'un tragique accident suite à un plaquage. Depuis, le joueur du Stade Bagnérais est devenu tétraplégique. Une réunion a eu lieu à la FFR avec des experts "pour envisager la suite et les conditions d’une reprise", explique Sud Ouest. Pour l'heure, le Syndicat National de l’Education Physique, qui déplore bien évidement ce qui est arrivé à Mathias, ne comprend pas la décision prise dans la "précipitation" par l'Education nationale. Ce n'est malheureusement pas la première fois qu'un accident se produit lors de la pratique d'un sport à l'école. "Et s’il avait fallu suspendre ces pratiques sportives, le sport scolaire serait devenu orphelin du cœur de son activité." Au lieu de surprendre la pratique du rugby, n'aurait-il pas fallu prendre le temps des vacances scolaires pour statuer ?

Suspendre « jusqu’à nouvel ordre, la pratique du rugby sous toutes ses formes » au sein des associations sportives comme dans les rencontres UNSS est incompréhensible. Vous semez ainsi le doute sur les compétences professionnelles des enseignants d’EPS et portez atteinte à la confiance que leur accordent les chefs d’établissement, IA-IPR, parents et élèves.

Le Syndicat National de l’Éducation Physique exprime son inquiétude quant aux décisions qui pourrait être prises par la suite. On craint que les activités dites "à risque" ou à contraintes particulières n'en subissent les conséquences. À savoir leur disparition en EPS ou au sein du sport scolaire. Aussi, le syndicat souhaite que le rugby soit à nouveau autorisé afin, notamment, de "ne pas jeter l’opprobre sur nos collègues qui l’enseignent en EPS, l’animent à l’AS ou organisent les rencontres UNSS." Le Rugbynistère tient à apporter tout son soutien à Mathias dans cette période compliquée, ainsi qu’à de ses proches.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • dan0x
    39530 points
  • il y a 3 semaines

Pour avoir fait souvent des déplacements dans certains coins ruraux dont bagneres, j'ai pu voir que dans la formation des jeunes on laisse passer trop naturellement une certaine violence et rugosité. Malheureusement ça fait partie du folklore et certains parents aiment bien voir leurs gamins se filer des cartouches et s'envoyer des bourre pif. Je dis pas que c'est la raison directe de cet accident dramatique mais je pense que le rugby n'est pas un sport à enseigner à la légère et mériterait qu'il soit mieux encadré dès le plus jeune âge. J'ai malheureusement souvent vu des comportements choquants de certains éducateurs prônant de la brutalité à des gamins de moins de 12 ans et fermant les yeux sur des actions violentes.

@dan0x

Alors ça, je ne peux pas laisser passer, "j ai souvent vu des éducateurs prônant la violence", mais c est n importe quoi, s il est des brebis galeuses elles se font très vite remettre à leur place immédiatement par d autres éducateurs.
Jeter l opprobre sur des gens qui se forment (entre autre à ne jamais mettre les enfants en situation de dangers), donnent de leur temps gratuitement, est méconnaître l esprit école de Rugby.

S il est un sujet sur le rugby Unss, universitaire, c'est celui de la différence de niveau des pratiquants certains évoluent en club depuis longtemps et d autres non surtout à 17 ans.

Enfin l école publique demande lors d initiations rugby dispensées par les club, des intervenants D.E. Par contre, aucun diplôme spécifique n est requis pour enseigner en Unss, il s agit d un prof de sport qualifié bien sûr mais pas rompu où rarement à la spécificité du rugby. Quant au niveau universitaire alors là c est le désert, l entraînement est parfois dispensé par le joueur le plus "expérimenté".

Désolé mais ce propos m a agacé.
Bon courage à Matthias.

  • dan0x
    39530 points
  • il y a 3 semaines
@Passovale

@taist à raison, on sent que le sujet ne te laisse pas indifférent et c'est normal. Pour que tu comprennes je te donne un exemple factuel. J'ai déjà vu des entraineurs essayer de surmotiver leurs gamins (genre U12) en leur demandant de "faire mal" à leurs adversaires sur les impacts. Tu peux me dire que c'est qu'une expression, mais quand t'es un enfant "faire mal" ce n'est pas qu'une expression, c'est de la violence...

@dan0x

Je ne vais pas revenir sur ce que j ai suite à ton commentaire.
Pour être amené à valider les diplômes d éducateur je peux te dire que l accent est mis sur la mise hors de danger des joueurs, ces cas isolés doivent être combattus et les responsables des plateaux doivent être les garants de l éthique. Après 20 ans d edr, j ai été confronté à 2 reprises à cette situation avec contact du club concerné via le comité departemental et les Ctr, c est trop mais on ne peut pas généraliser.

  • taist
    20731 points
  • il y a 3 semaines
@Passovale

il n'a pas dit que c'était tous les éducateurs qui étaient comme ça, moi aussi, en étant dirigeant d'un club, lors de rencontre multi club j'ai vu et entendu quelques éducateurs avoir des propos engageant des petits à avoir plus de niaque en rentrant dans l'adversaire à la limite de la brutalité, ils se faisait remettre en place rapidement mais le mal était fait, dan0x ne dis comme moi qu'il en est certains ( énorme minorité ) qui le font, mais heureusement cela reste du pouillème de pourcentage d'où l'incompréhension de ton commentaire, peut être qu'en lisant plus lentement les commentaires, tout ira mieux.

@taist

Merci pour cette leçon de lecture. Je maintiens néanmoins mon propos.

@Passovale

@taist
@Passovale
mon experience personnelle en tant qu'éducateur a l'étranger et tres occasionnellement en France est que ce genre de comportements inacceptables est beaucoup plus rares de nos jours qu'il ne l'était quand j'étais gamin.
c'est une tres bonne chose qu'il faut continuer a renforcer.

  • taist
    20731 points
  • il y a 3 semaines
@Le Haut Landais

tout à fait.

  • dan0x
    39530 points
  • il y a 3 semaines

Faudrait peut-être penser à faire jouer les enfants par catégories de poids plutôt que d'âge. Je sais que cela se fait dans certains pays. Cela évite qu'un gamin ne se retrouve en face d'un autre qui fait deux têtes de plus et le double de son poids. Cette différence importante de physique commence à se voir souvent à partir des catégories U14.

  • etutabe
    35668 points
  • il y a 3 semaines

sauf erreur de ma part, le rugby en UNSS est pratiqué par des jeunes qui sont aussi en club. Du moins, c'était le cas à mon époque.
Ne pas confondre avec un accident qui se serait passé en cours.

@etutabe

Le rugby en unss peut etre pratique par tous, il n'y a pas d'obligation, mais il est vrai que ce sont souvent des jeunes qui jouent en club

  • stef7
    88710 points
  • il y a 3 semaines

Si l'éducation nationale était gouvernée par des gens compétents cela se saurait....Un peu comme la FFR. (21 ans de rugby à mon actif et 42 ans d'éducation nationale...Donc j'ai un petit avis sur les questions...)

  • Guit333
    7717 points
  • il y a 3 semaines

C’est sur que les différences de physique et de préparation sont énormes à cet âge, entre ceux qui en font en club, à haut niveau, en ugsel… mais pas sûr qu’il y ait plus d’accident que dans d’autres sports de contacts … quelle tragédie en tout cas…

@Guit333

En général, à l'école il y a peu de sports de contact aussi violent que le rugby. Le seul exemple qui me vient c'est le Hand (pas de sport de combat)

@Alexandre Bernard

Lutte et boxe francaise sont souvent enseignes

@Yionel ma star

j'ai adore faire de la lutte au lycée comme la plupart de mes camarades

Au vu des écarts de physique et de motivation au contact, le rugby me semble difficile à pratiquer à l'école. Peut être ne conserver que le toucher pour effacer ces différences de physique et rendre la pratique plus sûre?

En 2013, un collégien était mort après sa chute d'un mur d'escalade. Il y a des accidents chaque année avec cette activité (une simple recherche Google le prouve), et pourtant l'EN ne réagit pas…

  • Mat RCK
    18488 points
  • il y a 4 semaines

Est-ce que le rugby est plus accidentogène que d'autres sports comme le foot, le hand ou l'athlétisme en milieu scolaire ? Ne paie-t-il pas la réputation du niveau pro à propos duquel certains médias, surtout non spécialisés, ne relatent que les faits de gestes violents et les accidents ? L'éducation nationale doit avoir des chiffres concernant les accidents sportifs en milieu scolaire discipline par discipline. Il serait intéressant de comparer.

@Mat RCK

Ben c'est sûr que lorsque l'on peut lire certains articles glorifiant caramels et autres confiseries (y compris ici), on peut comprendre...

Qu'en est-il des sections sport-études?

@lebonbernieCGunther

A priori cette decision ne concerne que l'unss, pas les sections ou les cours d'eps

@Yionel ma star

Merci de la précision.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News