Le principe du marquee player va-t-il faire son apparition en Top 14 ?
Le principe du marquee player pourrait sourire à des joueurs comme Pieter-Steph du Toit.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le Top 14 pourrait connaître une grosse réforme. Outre son calendrier, il pourrait être question de toucher à son économie avec l'arrivée du marquee player.

Pourquoi n'y aura-t-il pas de marquee player en Top 14 la saison prochaine ?Pourquoi n'y aura-t-il pas de marquee player en Top 14 la saison prochaine ?Le principe du "marquee player" est un des serpents de mer du Top 14 depuis quelques années. À plusieurs reprises, en 2018 comme en décembre dernier, les clubs du Top 14 ont rejeté ce principe. Pour rappel, ce dernier consiste à exclure du salary cap le salaire d'un joueur. Généralement celui d'une star très bien payée. Mais un abaissement de la limite salariale pourrait bien venir changer la donne. Le salary cap n'a cessé d'augmenter jusqu'à atteindre 11,3 millions. Selon le Midi Olympique, il serait question d'une réduction de 2 millions pour 2021/2022. "Nous ne sommes encore qu’au stade des négociations. Mais le projet prend forme, c’est certain." A indiqué un président au journal.Pourquoi les clubs français ont-ils refusé le principe de Marquee Player ?Pourquoi les clubs français ont-ils refusé le principe de Marquee Player ?Celui de l'UBB, Laurent Marti, serait à l'initiative de l'arrivée du marquee player en Top 14. Et sa proposition aurait été bien accueillie par ses homologues. Il faut dire qu'elle arrive dans un contexte économique compliquée pour les formations professionnelles en raison de la crise du Covid-19. Pouvoir recruter une star sans craindre de sanctions de la part des instances viendrait compenser les efforts déjà fournis sur la baisse des salaires. Le Midol d'indiquer qu'il pourrait aussi y avoir une réduction de la voilure au niveau des contrats pros et de la rémunération des JIFF. Après une forte croissance économique, le rugby tricolore pourrait bien entrer en phase de récession.Top 14 - Le MHR bientôt épinglé par les instances ? Le cas Goosen démasquéTop 14 - Le MHR bientôt épinglé par les instances ? Le cas Goosen démasqué

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Alors ça c'est une bonne nouvelle parce que justement, des stars étrangères ça manquait terriblement dans le TOP14

  • Tchou63
    4237 points
  • il y a 4 mois

Cela nous rapprocherait de ce qui se fait actuellement chez nos voisins britanniques.
Après, je n'ai rien contre cette idée mais, je reste dubitatif sur les capacités de certains à transgresser les règles quel qu'elles soient 😕

Plutôt qu'un "marquee player", je propose de sortir du salary cap les joueurs formés au club (présents à partir de 16 ans, pas des jeunes de 18 ans achetés aux clubs formateurs).
Plus les clubs garderont les joueurs formés au club, plus ils pourront recruter des stars.
Paradoxal mais constructif, non ?

  • Luern63
    1874 points
  • il y a 4 mois
@Jonathan Sextoy

Au lieu d'attendre 18 ou 20 ans pour recruter les joueurs qui seront dans le viseur des grands clubs ils seront recrutés à 14 ou 16 ans .
Pour le moment il y a des accords entre les petits clubs et les clubs phares dans les régions pour laisser les joueurs détectés à leur club formateur ce qui permet aussi de maintenir un peu d’intérêt aux compétitions dans les catégories d'age minimes cadet voir junior si on change les règles les gros clubs feront le forcing pour faire venir les gamins encore plus tôt. On va se retrouver avec des clubs qui auront 150 licenciés dans une catégorie d'age et d'autres qui ne pourront plus aligner 15 joueurs sur la feuille. Il faut peut être plus chercher du coté de la limitation des transferts et et une meilleure indemnisation des clubs formateurs. Mais c'est très compliqué les gros clubs auront toujours un gros pouvoir d’attraction financier et sportif et dès que l'on instaure une règle tout le monde se dépêche de la contourner.

@Luern63

Mais à 14 ou 16 ans, miser sur un joueur est une grosse loterie, il faut le former aussi alors qu'à 18 ans, le gros du travail est déjà fait et le potentiel est connu.
On peut également limiter le nombre de licenciés par catégorie, de toute façon à 150 licenciés, ils ne vont pas jouer souvent !
Oui pour une indemnisation des clubs formateurs tout au long de la carrière des joueurs

"... Le salary cap n'a cessé d'augmenter jusqu'à atteindre 11,3 millions. Selon le Midi Olympique, il serait question d'une réduction de 2 millions pour 2021/2022..."

Encore de la barbaque qui va être surfacturée...

L'avantage de ce joueur, c'est que tu pourras déclarer 3 ou4 millions d'euros sur un joueur, qui en fait en touchera 1 ou 1,5, et l'ami Gauthier il va avoir le pourtour qui pique!!!!!!

C'est pas Marti qui était il y a peu un farouche opposant à ce principe ?
Ceci dit c'est de lui la règle qui encadre les contacts vers les joueurs encore sous contrat !!!!

"Pouvoir recruter une star sans craindre de sanctions de la part des instances viendrait compenser les efforts déjà fournis sur la baisse des salaires."
il n'y a que moi qui trouve qu'il y a un probleme avec cette phrase?
les joueurs et membres du staff de certains clubs ont accepte des diminutions de salaire, il ne me semble pas que ce soient les clubs qui aient fait des efforts pour diminuer les salaires.
ah si... c'est le "payé moins pour travailler plus"?

@Le Haut Landais

Malheureusement c'est ce que l'on voyait venir : on supporte la crise en demandant des efforts aux joueurs, mais on ne change surtout pas le modèle économique de la course à la démesure pour attirer la dernière star.

@Team Viscères

s'il n'y a pas d'erreur dans la phrase, c'est tout simplement honteux. les mecs nous ont permis d'economiser du fric, on va tout dépenser sur notre prochaine superstar

  • grandpa
    11808 points
  • il y a 4 mois
@Le Haut Landais

Moi aussi, elle me choque cette phrase.
Si je la comprends bien, ça sous-entend que comme on a baissé les salaires des joueurs, on a de quoi se payer une star sans dépasser le salary cap ?

@grandpa

exactement. soit quelqu'un a besoin de travailler sa structure grammaticale, soit c'est tout bonnement honteux

  • Yonolan
    78547 points
  • il y a 4 mois

Pour être complet , si aujourd’hui la masse salariale est à 11.3 Millions euro annuels, elle passerait à 9.3 Millions + ce joueur hors SC

Ce qui revient à dire que les clubs devront faire une économie de 2 millions d'euro sur leur masse salariale hors de joueur hors norme

On se rapproche de ce qui se fait Outre Manche

Ça risque d'être difficile sauf à imaginer une réduction des effectifs et c'est pas cette mesure qui va assainir les pratiques de certains clubs vis-à-vis du SC ....
Quel intérêt hormis pour certains "habitués" de se payer une danseuse étoile
Là par contre on risque de voir des niveaux de proposition salariale jamais vus pour certaines grandes stars qui auront de plus en plus de mal à ignorer ces offres mirobolantes ...
Mais est-ce vraiment ce dont le rugby a besoin et la leçon qu'on doit tirer des récents événements covid-19 ?
Chacun sera juge

@Yonolan

C'est certain que le système de Marquee Player ne résoudra pas tout. On aurait toujours quelques stars payés à prix d'or, comme actuellement.
Mais on peut espérer n'en voir qu'un ou deux par club.
Ça aurait été SBW, Wilkinson ou Botha à Toulon, Radradra à Bordeaux, Carter au Racing, Vito à La Rochelle, etc.

On peut espérer que ça donne plus de temps de jeu aux les joueurs français et que l'EdF en profite. Avoir quelques top joueurs importés peut pousser les jeunes joueurs français, donner des exemples et leur faire acquérir de l'expérience.

L'objectif est d'éviter les équipes de mercenaires payés à coup de millions. Alors bien sûr, l'exemple anglais (Saracens par exemple) n'est pas parfait et notre expérience dans le contrôle financier des clubs et en particulier des salaires est clairement à améliorer.

Pour autant, on se plaint tous du système actuel. Refuser tout changement par ce qu'il ne va pas tout résoudre n'est pas la solution. Il faut changer des choses, certainement petit à petit, en combinant plusieurs approches. Ce ne sera pas LA seule réponse, mais peut-être un pas dans la bonne direction.

Ca me fait penser aux JIFFs, beaucoup trouvaient ça nuls il y a quelques années. Je suis d'accord qu'il y a clairement des choses à améliorer (joueurs français pas éligibles, académies fidjiennes, etc).
Mais on la France est double championne du monde U20, on n'a jamais vu autant de joueurs français en club, l'EdF remonte doucement la pente et on peut espérer que ça continue avec la progression du nombre de joueurs par feuille de match et en moyenne.

Pour conclure, si les clubs tombent d'accord, ça ne me dérangerait pas, moins qu'un nième status quo.

@ChatNoir

Je n'arrive pas trop à suivre non plus.
Aujourd'hui la limite à est 11,3 millions (déclarée). Demain la limite sera à 9,3 millions + deux joueurs sans limite... donc si tu payes tes deux stars à plus d'un million chacun (ce qui est déjà le cas pour les superstars) le club paiera au final plus que 11,3 millions de masse salariale déclarée.

Alors que l'on vient de faire le constat que les clubs dépensaient trop en masse salariale par rapport à leurs rentrées d'argent et que cela a faillit les faire exploser lors de la crise, est-ce vraiment un pas dans la bonne direction de les autoriser à dépenser encore plus?

  • Yonolan
    78547 points
  • il y a 4 mois
@Team Viscères

2 ? il me semble que c’est un seul

@Yonolan

Au temps pour moi, j'étais sur le modèle anglais.

  • Yonolan
    78547 points
  • il y a 4 mois
@ChatNoir

lPourquoi un pas dans la bonne direction ? je ne le vois pas

Ca me parait bizarre que marti soit a l'origine de ca alors qu'il a toujours diy qu'il etait contre

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News