''Le 7 m’a servi pour retrouver ce jeu de duel que j’avais un peu délaissé'', lance Dupont avant le choc face au Racing 92
Antoine Dupont s'est livré avant le choc face au Racing 92 en Champions Cup. Crédit photo (Canal +)
Alternant au poste demi de mêlée, puis à l'ouverture et enfin au rugby à sept, Antoine Dupont va retrouver son poste habituel et ses repères ce week-end en Champions Cup. Il témoigne.

Le seven comme exutoire 

Après une déception immense lors du début de saison, que nous ne citerons plus, Antoine Dupont avait retrouvé son club le temps de quelques matchs, avant de s'envoler vers de nouvelles aventures. 

Ces nouveaux défis étaient donc avec l'équipe de France à 7, avec qui il espère participer au JO, son principal objectif cette saison. Et pour une entrée en matière, comme à son habitude, Antoine Dupont n'a rien fait comme tout le monde. Après seulement quelques matchs dans les pattes, ce dernier a remporté l'or à Los Angeles. 

Questionné par Rugbyrama, il revient sur la période qui a suivi ce titre historique : "J’ai eu la chance d’avoir deux semaines de vacances. Au niveau du rugby ça m’a fait du bien de découvrir de nouvelles choses, me remettre en danger et sortir de ma zone de confort ça m’a fait du bien."

Plus incisif ces derniers temps, Antoine Dupont revient sur des bases solides avec le Stade Toulousain. Constamment dans l'avancée, cette coupure avec l'équipe de France à sept semble avoir apporté un vent de fraîcheur au capitaine du XV de France. Il revient sur cette transition : 

"J’ai eu des entraînements différents avec plus d’accélérations, de changements de rythme, d’appuis… Ça m’a servi pour retrouver le jeu de duel que j’avais un peu plus avant et que j’avais un peu délaissé ces derniers temps."

RUGBY. Le Virage inattendu d'Antoine Frisch entre le XV de France et l'IrlandeRUGBY. Le Virage inattendu d'Antoine Frisch entre le XV de France et l'Irlande

Une confrontation avec plusieurs paramètres

Première équipe au classement général de la phase régulière, le Stade Toulousain est assuré de recevoir jusqu'en demi-finale si les victoires s'enchaînent. Néanmoins, la première étape sera ce samedi, face au Racing 92

Ces deux équipes se sont d'ailleurs affrontées il y a quelques semaines, et les coéquipiers de Dupont étaient venus gagner hors de leur base. C'était le dernier match de l'ancien castrais au poste de demi de mêlée, il y revient : "Je prends autant de plaisir en tant que numéro 9 ou numéro 10, tant que je suis sur le terrain. Une fois que le jeu est lancé, on essaye de jouer tous le même rugby." (Rugbyrama)

Il sait également que la dernière prestation face à Pau n'a pas été à la hauteur des espérances : "Ça n’a pas été une belle répétition, on sait que si on est 90 % ça ne marche pas. Ça nous montre qu’aujourd’hui en Top 14, on n’a pas de marge de manœuvre. Ce week-end, on devra être à 200 %, mais je ne suis pas inquiet sur le niveau d’engagement qu’on va mettre."

Autre paramètre intéressant à prendre en compte, ce huitième de finale sera franco-français, ce qui n'a pas l'air d'alerter plus que cela Dupont : "Ça reste un match de phase finale. Oui, l’arbitre sera étranger, alors on se rapprochera peut-être plus de ce qu’on a l’habitude de voir au niveau international. Mais le Racing est aussi une équipe très joueuse qui a été malchanceuse sur les matchs de poules."

Pour finir, le capitaine de Toulouse reste méfiant avant cette rencontre dans laquelle les locaux sont donnés favoris. La blessure de Le Garrec et de Gibert n'exclut pas le danger du Racing 92 : "C’est toujours impactant de perdre des gros joueurs, surtout que Nolann était en forme ces dernières semaines. Mais ça fait partie de notre sport et on doit faire avec. Après, le Racing conserve de grosses individualités sur le terrain."

RUGBY. CHAMPIONS CUP. ''Superpouvoir'', ''exceptionnel'', Antoine Dupont inspire déjà la crainte au Racing 92RUGBY. CHAMPIONS CUP. ''Superpouvoir'', ''exceptionnel'', Antoine Dupont inspire déjà la crainte au Racing 92

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jièl
    14015 points
  • il y a 2 mois

Dupont, Dupont, Dupont, encore Dupont, toujours Dupont.
Je serais Dupond avec un "d", je commencerais à me m'énerver un peu, je dirais même plus, je commencerais à m'énerver un peu...
(pour les amateurs de la ligne claire bien sûr, ils se reconnaîtront)

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News