La défaite du XV de France face à l'Australie vue par la presse étrangère
Les supporters du Stade de France ont vibré devant les actions du XV de France.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La presse étrangère s'est délectée du match entre le XV de France et l'Australie à Saint-Denis ce samedi.

RESUME VIDEO. Le XV de France tombe les armes à la main face aux WallabiesPour le site australien Fox Sports, les Wallabies ont remporté une victoire pleine d'envie mais note qu'ils auraient tout aussi bien pu voir leur chance de grand chelem automnale se terminer à Paris si Camille Lopez avait réussi son drop dans les arrêts de jeu. "Décrite comme une équipe B dans la presse française, l'Australie a surmonté ses problèmes en mêlée" pour l'emporter de deux points. Le Dailytelegraph de pointer l'énorme travail de David Pocock dans les rucks à un poste où il n'a pas joué depuis 2012. "Avec Sean McMahon en numéro 8, ils ont été l'origine de 10 turnovers français, dont un crucial à trois minutes de la sirène à quelques mètres de leur en-but".
Quels joueurs vous ont impressionné lors du match entre le XV de France et l'Australie ?
Il fallait bien ça pour contenir les assauts d'un XV de France "en pleine bourre après une victoire convaincante sur les Samoa la semaine passée et qui a produit de superbes mouvements", note le New Zealand Herald. Des actions qui n'ont cependant pas été bonifiées au pied comme le rappelle le site néo-zélandais. À l'inverse, la performance de l'ouvreur Bernard Foley, auteur d'un 4/5 face aux poteaux et d'un essai pour un total de 15 points, est saluée par la presse australienne. Titularisé suite au forfait de Quade Cooper, il a permis aux siens de garder l'avantage dans la partie alors que la mêlée australienne "a souffert" et permis aux Bleus de scorer grâce au très bon travail du pilier Uini Atonio.
Les 5 points à retenir de la défaite du XV de France face à l'Australie (23-25)
Pour Skysports, les Tricolores ont eux aussi semblé accuser le coup physiquement dans le second acte, mais ils "avaient un peu de magie en stock" pour envoyer Doussain derrière la ligne après "un très bon travail de Fofana et Vakatawa". Les Bleus ont d'ailleurs refusé d'abdiquer, "prenant parfois de gros risques" selon Planet Rugby, suite au spectaculaire - mais néanmoins non valable - essai de Kuridrani par l'intermédiaire de Fofana "suite à une série d'excellentes passes" (23-25). Les Wallabies ont finalement résisté, notamment grâce au coaching de Cheika qui a fait entrer ses avant expérimentés en fin de partie pour tenter de contenir les assauts français. La presse étrangère se focalise d'ailleurs sur le drop raté de Lopez mais semble oublier que les Bleus ont laissé passer une superbe occasion de marquer à la 77e lorsque Spedding a oublié de servir ses coéquipiers malgré un énorme surnombre au large.
VIDEO. France - Australie. Le spectaculaire essai de Tevita Kuridrani était-il valable ?


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • FRLab
    45643 points
  • il y a 3 ans

Bah c'est toujours la même chose, soit tu es très supérieur à l'adversaire, et en général on entend pas parler de l'arbitre, soit les deux équipes sont proches et une décision de l'arbitre ou un mauvais rebond (celui-là on en parle moins pourtant c'est pareil) fait pencher le match pour une équipe. Bref c'est perdu, mais on a pris du plaisir à les regarder et à les supporter ces petits bleus. C'est déjà un grand progrès par rapport aux années passées.

Frustré par ces remarques... un brin laconiques. On aurait aimé un petit peu plus.
Le match a été commenté dans ses grandes lignes. Mais les scories d'arbitrage n'ont pas été relevées, et les occasions gâchées des Bleus ne semblent pas avoir retenu l'attention de la presse anglo-saxonne.
Pour le moment, on ne leur fait pas peur en tout cas.. Le vent va tourner, le rugby français doit vraiment confirmer samedi prochain pour qu'on arrête de nous prendre pour des petites t...

@artillon

...esticules ???

@Le Concombre Masqué

Des petites b... en verlan.

"mais néanmoins non valable": c'est Rugbynistère qui dit ça ou Planet Rugby. Car dans les 2 cas, l'essai y est (validé par l'arbitre) même si on n'est pas d'accord!!!

Sinon ça fait plaisir de sentir qu'on n'est plus vraiment des tâches, et que notre jeu plait au delà de nos frontières.

@Theobit

Lisez l'équipe d'aujourd'hui...vous verrez que l'essai n'était pas valable...mais bon,on s'en fout,on a perdu,ça ne changera rien

@Theobit

Bah en fait c'est le règlement qui dit que l'essai n'est pas valable, après si l'arbitre decide de ne pas suivre le règlement après avoir vu la vidéo, c'est un autre débat....

@nono08brux

L'arbitre interprète le règlement selon la situation. Il estime que l'essai est valable au vu des images.
Si on revient dessus, on remet en cause l'arbitrage dans sa globalité. Si un ballon part clairement en avant et que l'arbitre ne le voit pas, il se trompe. Et on peut alors le dire.
Ici il y a ambiguïté: poteau à l'intersection de 3 zones. C'est à lui de décider si l'essai y est ou non. Est ce que les Australien vont dire clairement que l'essai n'est pas valable. Non! car il peut ou ne peut pas l'être. C'est comme sur notre dernière mêlée. Est ce qu'il faut siffler pénalité ou non? L'arbitre a décidé que non, car (à mon avis) il ESTIMAIT que le ballon était jouable.

Mon avis sur les images: il y est. Car la pointe du ballon se situe loin de la base du poteau. Sinon cela signifierait que le joueur touchant le poteau met le ballon hors jeu... comme lorsque le joueur hors du terrain porte le ballon dans le terrain. Et cela serait contradictoire avec la règle

@Theobit

Perso je comprends pas pourquoi il y a des polémiques chaque fois qu'un arbitre se trompe. C'est dur, c'est injuste mais c'est le jeu. Est-ce qu'un homme seul qui cours plusieurs kilomètres face à 30 joueurs, les staffs, les caméras les 70000 supporters, cet homme là peut-il être lucide pendant tout un match ? Pour moi c'est non, trop de pressions et l'arbitre mérite bien sûr le respect qu'on lui donne.
Maintenant sur l'essai il n'y a pas essai, sur la fin de match il aurait dû siffler la pénalité, c'est incontournable, les arguments que tu avances sont sûrement ceux de l'arbitre pendant le match mais après coup avec du recul des ralentis....y'a pas débat

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 3 ans
@nono08brux

ben justement meme avec ralenti il y a debat sur l'essai.
A la fin du match il aurait pu aussi sifflet contre Slimani vue sa position....
Moi ce que je retiens c'est que la France progresse et que j’espère qu 'il y aura assez d’écart pour éviter ses discussions (qui permettent aussi de rappeler les règles, mais aussi prouve que chacun voit les choses différemment c'est dans la nature humaine).

A quand des robots pour arbitrer?

@nono08brux

il n'est pas seul, ils sont 3 sur le terrain et y a le spécialiste assis qui regarde la vidéo et qui est censé pouvoir donner la bonne décision selon le règlement !
Que l'arbitre qui court, évite, est gêné soit à la peine pour décider, OK
mais l'autre avec ses 3 minutes, ses 4 angles et ses ralentis ignore la règle, c'est encourageant sur son niveau d'arbitrage.

  • epa
    36704 points
  • il y a 3 ans
@Theobit

C'est bien que tu es un avis sur la règle mais la règle dit bien que dans ce cas précis, il n'y a pas essais.
" Si le ballon ou un joueur porteur du ballon touche un drapeau ou un poteau (de coin) situé à
l’intersection de la ligne de touche de but et la ligne de but ou à l’intersection de la ligne de
touche de but et la ligne de ballon mort, sans être en touche ou en touche de but, le ballon
est toujours en jeu, sauf si le touché à terre est effectué contre un poteau de coin"
Effectivement si l'arbitre décide qu'il y a essai alors l'essai est valable mais malgré ton avis la règle dis bien qu'il y a renvois au 22

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 3 ans
@epa

mais la base du ballon ne touche pas le poteau... alors.. essais

@epa

Je ne suis pas arbitre, et je suis incapable d'arbitrer un match ... d'où "mon avis".
Mais si tu reprends la dernière phrase il est bien dit: "si le touché à terre est effectué contre un poteau de coin". Cela signifie que le ballon touche l'angle formé par le plan du terrain, et le mat du poteau.
C'est comme lorsque tu marques un essai contre les perches. Si tu touches les poteaux à 1cm ou à 1m du sol, l'essai n'est pas accordé. Par contre si tu touches l'angle du poteau et le sol là c'est 5pts.
C'est la même situation, sauf que là le poteau est en ballon mort.

Sur l'image d'accueil de l'article du Rugbynistère sur cet essai, on voit bien le ballon touché la zone d'essai loin du poteau, et le poteau.

En fait pour être clair: le poteau n'existe pas . Il n'est qu'un repère dans l'espace. Seul compte sa base.

  • epa
    36704 points
  • il y a 3 ans
@Theobit

sauf si le touché à terre est effectué contre un poteau de coin

  • Pianto
    35960 points
  • il y a 3 ans
@epa

u niveau du sol, le ballon ne touche pas le poteau de coin, il le touche plus haut.
Vu la forme du ballon, en fait c'est quasiment impossible de toucher la base du poteau.
essai accordé donc valable.

@Pianto

Je n'aurais pas dit mieux que votre dernière phrase. Pour ce qui est de la forme du ballon, de qui touche quoi en premier, on peut débattre pendant des heures, chacun aura son opinion et personne ne pourra démontrer qu'elle est juste à 100%.
Mais au milieu de toutes ces interprétations il y a un seul fait avéré et indiscutable : l'essai a été accordé.

  • epa
    36704 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

???? On a pas les mêmes yeux et le quasiment impossible ... le forme du ballon n'empêche rien puisque le piquet est souple et d'ailleurs il se déforme sous l'action du ballon de façon visible

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News