''Je n'irai jamais au Stade Français même pour des millions d'euros'', lance Henry Chavancy
Henry Chavancy (Racing 92) a exclu tout transfert au Stade Français.
Invité du Super Moscato Show, le centre du Racing 92 Henry Chavancy a exclu tout transfert chez le club voisin, le Stade Français.

Top 14. Pierre Aguillon estime que ''les valeurs foutent le camp'' en parlant du transfert de FickouTop 14. Pierre Aguillon estime que ''les valeurs foutent le camp'' en parlant du transfert de FickouLe transfert de Gaël Fickou du Stade Français au Racing 92 avant même la fin de saison a fait couler énormément d'encre. Pour certains, c'est le business. Alors que d'autres estiment que le rugby file un mauvais coton. Rares sont désormais les joueurs qui font toute leur carrière au sein de la même formation. Henry Chavancy est l'un d'eux. Le centre a tout connu avec le Racing 92. De la Pro D2 au Top 14 en passant par les finales de Champions Cup et le Brennus. Le trentenaire ne se voit pas jouer pour un autre club en France. Et surtout pas le Stade Français. Et ce, même s'il a commencé avec Thomas Lombard et a été entraîné par Gonzalo Quesada. "J’ai beaucoup d’amis au Stade-Français, mais je n'irai jamais au Stade-Français même pour des millions d’euros", a-t-il confié sur le plateau du Super Moscato Show. Voilà qui a le mérite d'être clair. En revanche, il n'exclut pas une pige aux USA si l'aventure s'arrête avec son club de cœur. Mais il espère cependant terminer sa carrière au Racing 92.

Contrairement à lui, Gaël Fickou n'a pas été formé au Stade Français. Il n'avait donc pas le même attachement que Chavancy avec la formation francilienne. "Ce n’est pas la première fois que des joueurs passent d’un club à l’autre et ça ne me choque pas du tout. [...] Il n’y a pas de problème à faire des passerelles entre les deux clubs. Mais moi, j’aurais du mal à jouer au Stade Français comme quelqu'un comme Jonathan Danty aurait du mal à jouer au Racing. Il y a beaucoup d'exemples dans les deux clubs de joueurs formés au club qui forcément ne seraient pas passé chez le voisin j'imagine." L'arrivée de Fickou à son poste ne lui fait pas peur outre mesure. Il a dû affronter une forte concurrence durant sa carrière et il est toujours là. Pour avoir côtoyé l'ancien toulousain, notamment chez les Bleus, il sait que c'est un bon mec et qu'il va tout donner pour son nouveau club. "Je suis un compétiteur est j'ai envie de gagner des titres. L'apport de Gaël pourra nous aider dans ce sens-là." S'il est meilleur que lui, il l'acceptera. Et à ce moment-là, les coachs seront les seuls décideurs.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    6430 points
  • il y a 2 ans

Dommage, ça aurait fait un poisson d'avril bien nul... Sérieux, quelle marque de lucidité! Et honnêtement, c'est le contraire qui aurait été ennuyeux, il aurait fallu élargir
les portes de Jean Bouin.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News