''Je ne suis pas derrière le cul d’un président ou des agents pour qu’ils me vendent comme de la viande''
Christophe Deylaud souhaitait retrouver le rugby professionnel.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'ancien ouvreur de Toulouse Christophe Deylaud parle de son retour dans le rugby professionnel du côté d'Agen, dont l'équipe est mal embarquée en Pro D2.

Pro D2. Rien ne va plus à Agen ! C'est terminé pour Sonnes et DeylaudPro D2. Rien ne va plus à Agen ! C'est terminé pour Sonnes et DeylaudChristophe Deylaud est retour au SU Agen après plusieurs rebondissements. L'ancien ouvreur de l'équipe de France a pris les commandes du groupe avec la ferme intention d'aider le club à se maintenir en Pro D2. Après 16 journées, les Agenais pointent à la 14e place à seulement deux longueurs de la zone rouge. Deylaud va donc avoir du pain sur planche pour éviter une nouvelle relégation qui verrait le SUA quitter le monde professionnel. Un monde que l'ancien joueur du Stade Toulousain souhaitait ardemment retrouver depuis son passage à Bayonne entre 2012 et 2014. Mais il a pris son mal en patience du côté de Blagnac jusqu'à cette nouvelle opportunité. "Je n’ai pas d’agent et je n’ai pas la gouaille comme les autres. Je reste très terre à terre par rapport à ce sport, aux fameuses valeurs que je considère", confie-t-il à Sud Ouest.

Il se voit plus comme un entraîneur à l'ancienne. Mais le rugby a évolué et il en a bien conscience. "Aujourd’hui, on est dans le monde du virtuel et des paillettes. C’est de la reconnaissance par les blagues qu’on peut faire ou les propos qu’on peut tenir." Certains entraîneurs sont parfois plus sur le devant de la scène que les joueurs. Et que dire de certains dirigeants qui ont fait et continue de faire les choux gras de la presse. "Ce monde-là s’est développé au travers de certains entraîneurs, mais aussi des présidents qui ont pris un certain pouvoir." Un monde auquel Christophe Deylaud ne semble pas vouloir adhérer. "Je ne suis pas derrière le cul d’un président ou des agents pour qu’ils me monnayent et me vendent comme de la viande." Selon lui, la valeur d'un entraîneur se mesure à ses résultats et aux performances des joueurs qu'il a formés. Deylaud n'a rien à prouver à personne, mais s'il parvient à maintenir le SUA en Pro D2 à la fin de la saison, il prouvera une fois de plus sa valeur en tant qu'entraîneur.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cette photo l’avantage, il ne fait pas ses 75 ans…

  • papidol
    6332 points
  • il y a 1 semaine

Quelle classe .

Y’a des entraîneurs et des présidents qui prennent de la place médiatique pour protéger l’équipe et les joueurs exposés.
On peut ne pas aimer ce qu’ils servent à la presse mais il me semble indiscutable que la démarche soit intelligente.

Ok.

Mais qu'est-ce qu'il veut dire en fait ? "Moi ceci, moi cela, les autres ceci, les autres cela ..." Il parle de lui et des autres mais de qui en fait ? Quel comptes veut-il régler ?

On a l'impression de quelqu'un qui roumègue dans son coin, sans but ... Cela n'a pas de sens.
Qu'il fasse ce qu'il a à faire. Personne ne lui en veut il me semble.
J'aimais bien le joueur, mais quel drôle de retour à une activité professionnelle d'entraîneur pleine d'aigreurs ...

  • Yonolan
    129855 points
  • il y a 1 semaine
@Jacques-Tati-en-EDF

Effectivement il faudrait lire l'article entier
Mais avec ces extraits cela me laisse l'impression de quelqu'un qui justifie d'une carriere d'entraineur pas aussi remplie et flamboyante que possible par son caractère et le respect de valeurs qui semblent dépassées aux yeux des autres
Donc oui un peu de rancune par rapport au système

@Jacques-Tati-en-EDF

Je pense que l'article est très édulcoré. Malheureusement, l'itw complète de S.O. n'est accessible qu'aux abonnés.

@lebonbernieCGunther

En effet, il faudrait préciser le contexte, voire l'historique ... Alors que là on a plus l'impression que c'est un interview d'un ancien combattant ...

@Jacques-Tati-en-EDF

Il a toujours "roumégué", c'est dans sa nature, c'est un vrai caractériel.

@lelinzhou

Ouais, mais il est bon, ça fait passer beaucoup de choses 😉

Derniers articles

Arbitrage
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News