Il était une fois, Nemani Nadolo au CS Bourgoin-Jallieu
Il était une fois, Nemani Nadolo au CS Bourgoin-Jallieu.
Peu s’en souviennent, mais le Fidjien a porté pendant six mois les couleurs du CSBJ. Une première expérience contrastée dans l’Hexagone.

69 matchs et 53 essais plus tard, Nemani Nadolo a donc quitté Montpellier. Une sortie par la petite porte -dans un contexte COVID-19 délicat- au regard de ce que le Fidjien a donné sous le maillot du MHR. Cousin de Lote Tuqiri et Tevita Kuridrani, star des Fidji durant le Mondial 2015, Nadolo et ses mensurations de géant (1,95m ; 137 kilos) ont pourtant pris leur temps pour se révéler aux yeux de la planète rugby.

C’est son passage chez les Crusaders (2014-2016) qui lui permet de se faire un nom. D’ailleurs différent de celui donné à sa naissance, Ratu Nasiganiyavi... Son père est un ancien joueur des Queensland Reds, et c’est d’abord en Australie qu’il commence à faire (timidement) parler de lui. En 2009, il devient officiellement Nemani Nadolo en prenant le nom de sa mère, qui l’a élevé. Sélectionné par les Waratahs en Super Rugby, il doit pourtant se contenter du championnat national australien, la faute à de nombreuses blessures.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News