Craig Joubert, Vermeulen et le trophée : la fin en apothéose des Bleus face à l'Ecosse en 2007 !
Craig Joubert, Vermeulen et le trophée : la fin en apothéose des Bleus face à l'Ecosse en 2007 !
Le match du XV de France contre l'Ecosse est décisif pour la victoire finale dans le 6 Nations. Comme en 2007 ! Retour vers le futur.

Le contexte

Nous sommes en 2007, à quelques mois de la Coupe du monde organisée sur le sol français. L'actuel président de la FFR, Bernard Laporte, était alors sélectionneur des Bleus, qui accueillent l'Ecosse pour la dernière journée de la compétition. Avec l'objectif d'inscrire leur nom au palmarès... Tenante du titre, la France ne peut réaliser le Grand Chelem depuis sa défaite 26 à 18 contre l'Angleterre, le week-end précédent.

Mais - à égalité de points avec l'Angleterre et l'Irlande - elle peut conserver le trophée. Le premier match de la journée oppose l'Irlande à l'Italie. Et le XV du Trèfle fait le boulot, en s'imposant 51 à 24. Pour le deuxième match, la France doit donc battre l'Ecosse par 24 points (ou plus) pour passer en tête du classement grâce au goal average. 

Tout en espérant que l'Angleterre perde au Pays de Galles, ou ne gagne pas trop largement.

L'équipe

Il y avait du beau monde sur la pelouse du Stade de France... A l'époque, les Bleus font figure de référence sur la scène européenne, voire mondiale. Heymans, Clerc ou Jauzion derrière, Harinordoquy, Thion ou de Villiers devant... Du lourd. Actuel manager des Bleus, Raphaël Ibanez était le capitaine d'une équipe avec un gros banc : Mas, Elissalde, Traille...

En face, le légendaire Chris Paterson jouait à l'arrière, et le pack était composé de plusieurs joueurs ayant joué dans l'Hexagone comme Scott Murray, Nathan Hines ou Simon Taylor. Deux joueurs n'ont pris leur retraite qu'il y a quelques mois : Ross Ford et John Beattie, passé par le Top 14.

Le XV de départ :

15 Clément Poitrenaud, 14 Vincent Clerc, 13 David Marty, 12 Yannick Jauzion, 11 Cédric Heymans, 10 Lionel Beauxis, 9 Pierre Mignoni, 7 Julien Bonnaire, 8 Imanol Harinordoquy, 6 Serge Betsen, 5 Lionel Nallet, 4 Jérôme Thion, 3 Pieter de Villiers, 2 Raphaël Ibañez (cap.), 1 Olivier Milloud.

Les remplaçants :

16 Sébastien Bruno, 17 Nicolas Mas, 18 Pascal Papé, 19 Elvis Vermeulen, 20 Jean-Baptiste Élissalde, 21 Damien Traille, 22 Christophe Dominici

Le match

D'entrée, c'est la douche froide : Nikki Walker gagne un duel aérien avec Clément Poitrenaud, et inscrit le premier essai du match. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour qu'un certain Craig Joubert accorde un essai aux Tricolores. Après un exploit personnel de Pierre Mignoni, Yannick Jauzion va lui aussi dans l'en-but. Las, Sean Lamont marque avant la mi-temps, sur une pénalité vite jouée. Comme quoi, des cheveux blonds peroxydés et des mitaines oranges n'empêchent pas de briller...

Mais ce jour-là au stade de France, porté par un public en feu, les Tricolores sont habités. David Marty passe la ligne de craie, après un joli mouvement des 3/4. Cédric Heymans fait de même, moins de dix minutes plus tard... Puis les avants prennent les choses en main : poussé par son pack, Olivier Milloud marque en force...

A ce moment de la partie, les Bleus ont dépassé l'Irlande au classement général. Seulement, à quatre minutes du coup de sifflet final, Euan Murray (qui jouera par la suite à Agen et Pau) plonge en coin, résistant au plaquage de Vincent Clerc. La France n'a pas le choix : si elle ne marque pas un essai, le 6 Nations s'envole. Finalement, la lumière viendra d'Elvis Vermeulen après une série de pick and go. Après assistance vidéo, Craig Joubert libère les Tricolores... qui devront attendre le match entre le Pays de Galles et l'Angleterre pour savourer. Et le XV de la Rose perdra !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

I-ma-nol !!! 😍 😍 😍

  • Jak3192
    55034 points
  • il y a 3 semaines

Ya un intru dans la ligne de 3/4...

@Jak3192

Nomme le ... qu'on sache si toi aussi tu vis dans l'erreur !

#PelerinConvertisseur #DieuDavid #DM<3

  • Jak3192
    55034 points
  • il y a 3 semaines
@DavidMartyGroupie

le 13...
et tu le sais bien...
et pourquoi
😄

Blague à part,
ce joueur était excellent pour moi,
et rien dans son parcours international n'est tronqué
De plus, n'avoir porté qu'un seul maillot dans toute sa carrière mérite un grand respect.

@DavidMartyGroupie

hahaha, je devine comme un préjugé sur ce sujet et Team ne s'est pas exprime

Je signe de suite pour le même résultat !

  • ketamine
    32849 points
  • il y a 4 semaines

Ma plus grande interrogation rugbystique : "comment Marty a-t-il pu être préféré à Fritz ?"
😕

@ketamine

Parce que DAVID MARTY LE CATALAN !!

Comment peut-on oser remettre en cause le don divin offert à ce garçon au physique atypique ?

  • ketamine
    32849 points
  • il y a 3 semaines
@DavidMartyGroupie

David c'est toi ? 😀
J'en plaisante mais franchement au-delà de son physique atypique, de sa défense atypique, de son jeu au pied extra-terrestre je suis toujours aussi surpris par la carrière internationale qu'il a pu avoir.
Il a réussi a exister alors que Jauzion/Fritz c'était ce qui se faisait de mieux en Europe avec O'Driscoll/D'Arcy.

@ketamine

Fritz --> 34 sélections
Marty --> 37 sélections

Globalement, sur la même période.

Il me semble que le toulousain a été plus sujet aux blessures et qu'il ne s'est pas tjrs entendu avec les instances fédérales.

Mais pour être honnête et pas Martiste, le Flo' etait aussi un sacré joueur

  • ketamine
    32849 points
  • il y a 3 semaines
@DavidMartyGroupie

Fritz a payé son caractère et quelques débordements, dommage pour lui et tant mieux pour David Marty.

  • breiz93
    53672 points
  • il y a 4 semaines

Ah cette troisième ligne; Bonnaire. Harinordoquy, Betsen...

  • Jak3192
    55034 points
  • il y a 3 semaines
@breiz93

A cette ligne de 3/4....

Quasi tous les joueurs me font réver ! j'ai l'impression de jouer à rugby 2008 de EA sports tseuneugame !!!!

  • Silkerin
    23121 points
  • il y a 4 semaines

Je me souviens qu'en plus les Irlandais avaient pris un essai debile à la dernière seconde contre les italiens. Et au final on gagne le tournoi pour un +4 au goal-average. Bref la routourne avait bien tournee cette fois là.

  • ced
    99542 points
  • il y a 4 semaines

une charnière Mignoni- Beauxis et on gagnait des titres
qu'est-ce qu'on a pu faire après ça pour que ça déconne autant ?

@ced

ce n'est pas la charnière qui m'a le plus fait rêvé mais Mignoni joue super bien le coup sur l'action qui amène l'essai du dieu teamesque

  • math1907
    11839 points
  • il y a 4 semaines

C'était qui le second pilier remplaçant à cette période ?
Il n'est pas inscrit dans la compo de l'article.

@math1907

Merci pour ce moment. J'ai bien rigolé. J'en conclus que tu ne regardes le rugby que depuis 2013, année de l'apparition du 8eme remplacant (de mémoire).

  • math1907
    11839 points
  • il y a 3 semaines
@Falsounet

Même pas, j'ai commandé un peu sur le tard, vers mes 13 / 14 ans en 93 ou 94!

  • math1907
    11839 points
  • il y a 3 semaines
@Falsounet

Mince, j'ai jamais fait gaffe !
Je jouais derrière moi!

  • math1907
    11839 points
  • il y a 3 semaines
@math1907

Maintenant je comprends pourquoi y a des gros que voyais qu'aux entraînements !

  • math1907
    11839 points
  • il y a 3 semaines
@math1907

Désolé, j'ai fais mon Moscato, là !

  • Timmaman
    8896 points
  • il y a 4 semaines
@math1907

Il n'y avait qu'un pilier remplaçant à l'époque

@Timmaman

Exact, il n’y avait que 22 joueurs sur la feuille.
Et c’est pour ça d’ailleurs que bcp de « vieux »
Piliers étaient polyvalents gauche/droite.
Comme par exemple Poux ou Bayrou c’est selon

  • STEDF
    971 points
  • il y a 4 semaines

Quand on voit l'équipe, faite que de grands talents, et que l'on compare avec l'équipe actuelle. On voit bien que ce sont les joueurs sur le pré qui font la différence ,le staff est la pour les accompagner bien sur ,mais la différence comparée au année intermédiaire est flagrante .

  • Mat RCK
    6865 points
  • il y a 4 semaines

Good game Craig ! Thank you. Hope you will be as good at the world cup.

Plus qu'un seul joueur en activité (YONEL) et deux légendes au centre (le premier qui nous contredit avec @TeamVisceres se verra dans l'obligation de quitter le site)

  • adourAB
    4609 points
  • il y a 4 semaines
@DavidMartyGroupie

Heymans et Clerc ne jouent pas au centre !!!!!!

  • Jak3192
    55034 points
  • il y a 3 semaines
@adourAB

Tu es découvert,
vilain Troll

@adourAB

Adieu ... C'était ton dernier commentaire ici

@adourAB

Malin.

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News