Comment le SU Agenais va-t-il combler le manque à réaliser de 780 000€ du club ?
Pas de trou financier pour Agen, mais un manque à réaliser.
Selon les informations de La Dépêche, le SUA souffrirait d'un manque à réaliser de 780 000€ par rapport au budget prévisionnel.

780 000€, ce serait la somme du manque à réaliser du Sporting Club Agenais, par rapport au budget prévisionnel. La Dépêche le dévoile sur son site, expliquant que le président Jean-François Fonteneau l'a annoncé ce jeudi devant le conseil d'administration du club. Le journal de préciser : "Il n’est pas question de parler de trou financier ou de déficit de cette ampleur. D’autant qu’en cas de gros coup dur, le club sait pouvoir compter sur des rentrées d’argent, grâce aux indemnités versées suite aux départs en fin de saison."

Pour rappel, Mauricio Reggiardo, Clément Laporte et Yoan Tanga vont quitter le club cet été, contre des indemnités versées respectivement par Castres, Lyon et le Racing 92. Indemnités censées servir... pour le budget de la saison 2019/2020.

Top 14 - Des doubles-croches aux courses tranchantes, zoom sur Yoan Tanga Mangene, fer de lance du SU AgenQuelles solutions pour respecter le budget prévisionnel, alors ? Selon la Dépêche, Fonteneau aurait demandé aux membres du conseil d'administration "d'activer leurs réseaux." Lui pourrait de son côté se rapprocher du groupe japonais Taisho,"en phase de rachat d’UPSA"... mais toujours pour la saison prochaine. 

Une augmentation pourrait également être à l'ordre du jour, alors que le SUA se déplace ce week-end à Paris pour y défier le Stade Français.

Top 14 - Les dés sont-ils déjà jetés pour la relégation et le barrage ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En trouvant 780 000 euros.

"Il n'est pas question de parler de trou financier" Ça commence à combien le trou financier ?

@Droitdevant

Quand les huissiers feront saisir le bélier et les protections des poteaux il faudra commencer à s'inquiéter ...

  • vevere
    45207 points
  • il y a 1 mois

Ça s'appelle de la cavalerie...

Ah non, là c'est relegation immediate aucune excuse je serais ferme. Et on sauve le 13e surtout, c'est le plus important.
Sinon plus serieusement, voilà comment ca se passe quand ton economie repose sur ta formation et non pas sur un riche mecène. Spoiler: tu gagnes pas d'argent.

@Silkerin

N'aurait pas là un embryon de trace d'un chouîa de petite rancoeur grenobloise ? Tu as raison bien sûr mais c'est le monde d'aujourd'hui : avant un grand club attirait par son aura, aujourd'hui par du fric.

@lelinzhou

Rancoeur non absolument pas. En tout cas rien contre Agen qui n'est pas le club le moins joueur du Top 14 ni le moins meritant, avec de nombreux jeunes du coin. En vrai ca fait chier de voir encore un club en deficit, le 135e cette anne si j'ai bien suivi. Et encore une fois un club formateur qui risque à court terme de couler après avoir bien fournis tous les clubs autour - CSBJ ca parle à quelqu'un? Après c'est le rugby pro, une ville de 35000 habitants ne peut pas s'en sortir. Castres etant l'exception mais avec le soutien financier que l'on connait.

@Silkerin

Entièrement d'accord. On ne peut pas empêcher les bons joueurs de partir vers les plus grands clubs, c'est dans la logique sportive de progression et de recherche de l'excellence. Mais on devrait (enfin on aurait déjà dû) prendre des mesures pour que les clubs qui forment s'y retrouvent financièrement.
Perso une des idées qui me plaît est un pourcentage du salaire du joueur qui serait versé par son club vers ses clubs formateurs. Cela rapporterait de l'argent aux clubs formateurs (et plus la carrière du joueur explose, plus cela rapporte à son club formateur) mais cela limiterait aussi l'inflation salariale puisque plus tu surpayes ton joueur plus tu dois verser à son club formateur. Et au passage en limitant les salaires le rapport de force entre les clubs "prédateurs" et les clubs formateurs se réduit un petit peu, quand un jeune ne multipliera plus son salaire par 10 en partant il regardera un peu moins le projet banquier et un peu plus le projet sportif.

Dans le cas d'Agen ça fait vraiment mal au cul parce qu'ils ont choisi de s'appuyer à la fois sur la formation, sur les jeunes Français et sur le jeu. Non seulement ils risquent d'être récompensés par le droit de couler en silence, mais en plus c'est le rugby français (des clubs à la sélection) puisque le message qui sera passé est "évitez de former et de jouer, c'est dangereux".

@Team Viscères

comme on dit chez GIFI c'est une idee de genie

  • Jak3192
    45260 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Tu es un grand malade
Ton idée est excellente.

Elle est trop bien.
Sera pas retenue

A moins que BL ...

@Silkerin

Ah si, une chose contre Agen: Ferrasse encul*, rend nous le titre de 1993.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos