CLASSEMENT TOP 14. La Rochelle roule sur Bordeaux et Bayonne quitte le Top 6 !
Zack Henry et Emilien Gailleton ont été deux grands acteurs de la victoire de Pau a Anoeta.
Que de rebondissements lors de cette 21 ème journée de Top 14 ! Alors que toutes les équipes à domicile étaient favorites, des exploits ont été réalisés !

La Rochelle a déroulé face à l'UBB (6-36)

C'était sans doute la plus grosse affiche de cette journée, et pourtant, personne n'avait prédit un tel scénario. Pendant 80 minutes, et devant 42 500 personnes, le Stade Rochelais a donné une leçon de rugby à Bordeaux, qui n'a jamais été en mesure d'inquiéter les Maritimes. Grâce à la justesse du tandem Kerr-Barlow / Seuteni, La Rochelle a impulsé le rythme de la rencontre selon son gré. De plus, les avants jaune et noir ont été bien plus dominateurs, emmené par un Yoan Tanga des grands soirs. La puissance de Botia et de Skelton a pesé sur la rencontre du début à la fin, et Gregory Alldritt a, lui aussi, réalisé une belle rentrée. Résultat, l'Ubb s'incline à domicile sur le sore de 36 à 6, en ayant concédé 3 essais. Pour La Rochelle, cette victoire bonifiée leur permet de conforter leur première place, et de rattraper dangereusement le Stade Toulousain. 

Bayonne perd ses moyens contre Pau (20-30)

Dans une saison, il y a des rendez-vous qu'il ne faut pas rater, et c'est un petit peu ce qui nous vient à l'esprit en évoquant la défaite des Basques ce week-end face à Pau. Dans le stade d'Anoeta, les Palois ont réussi le coup parfait, avec à sa baguette, l'ouvreur anglais Zack Henry, qui a survolé les débats. En effet, le joueur de 28 ans a sûrement réalisé le meilleur match de sa carrière sous les couleurs de Pau, en inscrivant 14 points, mais surtout en mettant sur orbite ses coéquipiers. En effet, ce dernier a réussi un 7 sur 8 dans l'exercice du but, et a donné sur un plateau un essai à Clément Laporte, après un bijou de passe au pied. Grâce à cette victoire, Pau sort de la zone de relégation, en profitant de la défaite de l'Usap à domicile. Pour Bayonne, cette défaite sans bonus défensif marque un coup d'arrêt, et permet à Toulon et au Racing de passer devant les ciels et blancs, à 5 journées de la fin. 

Le Racing 92 a pris sa revanche (13-17) 

L'histoire continue à Paris, et le Racing ne s'est toujours pas incliné sur la pelouse de Jean-Bouin depuis 2017 ! Cette fois-ci, les hommes de Laurent Travers avaient à cœur de remporter ce match et de laver leur affront du match aller. Chose promise, chose faite, et le Racing 92 réussit un joli coup, face à une équipe du Stade Français qui n'arrive plus à gagner. En effet, dans un match rythmé par l'indiscipline des deux équipes, le Racing a su trouver plus de failles exploitables, notamment grâce à son ailier, Christian Wade, en première mi-temps. Réduit à 14 à la 30 ème minute, suite au carton rouge contre Poloniati, Max Spring a permis aux siens de prendre un peu plus l'avantage, suite à un coup de pied au rebond hasardeux. Avec seulement 1 point de retard sur le dernier qualifié, le Racing 92 a totalement relancé sa fin de saison, et prend un peu de confiance avant de recevoir Bordeaux, dans trois semaines. 

Les autres résultats 

En ce qui concerne les autres matchs, Castres remporte le derby du Sud-ouest, en dominant Toulouse de la tête et des épaules. Les Tarnais peuvent prendre un grand bol d'air, car cette victoire assure quasiment leur maintien en Top 14. Autre derby, celui du Massif central et gagné une fois de plus par Clermont, avec le bonus offensif, lors d'un match à sens unique contre Brive. Cloués au fond du classement depuis plusieurs semaines, les Brivistes vont devoir vite relever la tête pour espérer doubler Perpignan. D'ailleurs, les Catalans n'ont pas réussi à s'imposer face aux champions de France en titre, après avoir mené au score tout le match, ou presque. En effet, dans les 10 dernières minutes, les Cistes ont inscrit 10 points, ce qui a leur a permis de gagner 23 à 22. Enfin, Toulon signe un des plus gros coups de cette 21 ème journée, en battant le LOU, chez eux, sur le score de 23 à 27. Dans une rencontre très ouverte, les hommes d'Azema et de Mignoni n'ont pas douté, et ont réussi à réaliser une partie pleine, sans baisse de régime, et avec une ligne de trois-quarts toujours aussi flamboyante. Toulon retrouve alors le Top 6, et relance sa saison de la plus belle des manières. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La Rochelle a consolidé sa première place des deuxièmes au classement ?

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos