Ecrit par vous !
Champions Cup. Toulouse favori du quart de finale ? Franck Azéma a son avis sur la question
Franck Azéma fait de Toulouse le favori du quart de finale de Champions Cup.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Dans une interview accordée à La Montagne, Franck Azéma exprime son ressenti à l’approche du quart de finale de Champions Cup qui va l’opposer aux hommes d’Ugo Mola.

C’est un choc opposant deux clubs habitués aux phases finales qui va se dérouler ce dimanche au Stade Marcel-Michelin à 16 h. Même si comme le dit Franck Azéma, l’ASM a “une régularité en phases finales, c'est peut-être d'ailleurs la seule chose que peuvent nous envier les Toulousains sur les dix dernières saisons”. Une remarque faite en réponse aux paroles de Guy Novès, ancien coach du Stade Toulousain. Ce dernier mentionnait pour l'AFP les cinq finales de Coupe d’Europe perdues par les auvergnats et une difficulté “à aborder les gros matches de phases finales” selon lui.

Franck Azéma développe sa vision de la rencontre dans son entretien avec le journal auvergnat La Montagne. Il met particulièrement en avant les qualités toulousaines et ne veut pas se baser sur la dernière victoire 33-30 de son club. Obtenue lors de la première journée de championnat après une rencontre disputée, il s’exprime : “On avait fait une bonne première mi-temps, la seconde avait été à leur avantage. Cela remonte à un moment maintenant. S'appuyer sur ce match, non”.

Pour l’entraîneur clermontois, la solution se trouve dans la capacité de son effectif à contenir les “facteurs X” toulousains. Pour cela l’ASM doit passer, selon lui, par l’agressivité physique. Une base du rugby applicable “pour toutes les équipes [mais] plus particulièrement sans doute face à Toulouse”. Une rencontre où il met en avant “l’étiquette de favori” des Toulousains, précisant que “celui qui dit le contraire ment”. Mais il met tout de même en garde ces adversaires, si Clermont trouve "une petite faille on essaiera d'y entrer”. Les rouges et noirs sont prévenus, l'accueil en Auvergne risque d’être musclé !

Erwan Harzic
Erwan Harzic
Cet article est rédigé par Erwan Harzic, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

c'est chaud !

  • Luern63
    4049 points
  • il y a 1 semaine

Si on ne prends pas la marée en mêlée fermée on a des facteurs X qui peuvent faire exploser n'importe quelle défense et nous permettre d'espérer un exploit. Mais le pack Toulousains me semble tellement fort sur les fondamentaux que je crains fort que nous soyons bien trop pénalisés pour avoir suffisamment de munitions pour prétendre rivaliser, d'autant que Toulouse possède également un paquet de joueurs capables de faire la différence à tous moments. On ne peut même pas compter sur la pression que peut mettre parfois le public sur les arbitres... On va rêver quand même.... sur un malentendu....

@Luern63

Pour le public, il y a surtout le simple soutien psychologique pour les joueurs qui a disparu. Surtout sur les fins de matchs quand tu es dans le rouge physiquement, le 16ème homme pouvait apporter ce petit surplus de motivation qui te permet de t'arracher un peu plus que ce que tu croyais possible. Ce n'est pas pour rien que dans quasiment tous les sports, cette année sans public a vu plus de victoires à l'extérieur que ce qu'on voyait habituellement.

Vu la météo pluvieuse prévue dimanche après-midi, j'ai peur que l'on ne voit pas de grandes envolées, ça risque de se jouer devant...mais j'espère me tromper et que malgré les conditions, on puisse voir un bon match...wait & see

  • Manu
    11926 points
  • il y a 1 semaine

C'est la guerre psychologique. Chaque Manager du club se présente comme outsider afin d'enlever de la pression à son groupe.
Pour ma part, ce match, les toulousains peuvent le gagner si Akhi est déclaré apte.
Et, pour l'ASM, il faudra cibler le point faible majeur des rougetnoirs : Holmes

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News